08 juillet 2014

Maman

Aujourd’hui maman est morte* et je suis soulagée. Maman s’est suicidée en se jetant du troisième étage. Bizarre, parce que maman était presque parfaite. Papa, lui, dit que maman est tombée en faisant les carreaux. Papa a toujours vu la vie comme ça l’arrangeait. Comment peut-il croire que maman faisait les carreaux ? Elle  détestait les faire ! Inutile de discuter avec papa, papa vit dans le déni ; il m’écœure. J’ai toujours cru que maman avait droit de vie ou de mort sur moi, mais ce n’est pas moi qui suis morte, c’est elle.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

30 juin 2014

La robe de mariée

Il y a deux ans, elle avait exhumé sa robe de mariée d’une des malles du grenier. Elle avait longuement hésité : devait-elle se risquer à passer une robe d’un autre âge ? Depuis son mariage, vingt ans s’étaient écoulés et sa silhouette s’était alourdie. Une fois en slip et soutien-gorge, elle saisit la robe et commença l’essayage en l’enfilant par la tête. La robe se coinça irrémédiablement au niveau des hanches. Impossible de la faire descendre. Elle essaya  par les pieds. Problème ; la robe se bloquait en haut des... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
16 juin 2014

Duo

Pour notre  duo de Juin avec Caro, Une citation de Bulbul Sharma, en incipit, et l'imaginaire s'ouvre... Vous pouvez lire, ci-dessous, le texte de Caro ; quant au mien, il est sur son blog : les heuresdecoton.                                                    L’adéquation ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 juin 2014

Le père

-  Maman, je crois que papy est mort ! cria la jeune fille. Elle se précipita dans la chambre et constata que Marion avait raison. Un mois qu'elle attendait cette mort. Elle n’osait pourtant pas s’approcher du corps. -  Regarde maman, il y a une enveloppe à côté de lui ! Elle bondit. -   Surtout, ne touche à rien ! -   Mais pourquoi, il y a ton nom dessus ! Elle prit l’enveloppe et la glissa dans sa poche. Il ne lui avait tout de même pas fait le coup de la lettre ! S’il... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
21 mai 2014

Le faussaire

Depuis 15 jours ses idées étaient aspirées par un vide vertigineux et son fichier attendait toujours les brassées de mots qui auraient dû peupler son écran vierge. Face au désastre, il se résolut à " emprunter " . Il n’en était pas à ses premiers « emprunts », mais il préférait oublier ses larcins passés. Il aimait à se penser fécond – il avait trois livres à son actif -  alors que sa plume était sèche. Il se disculpait aisément : les textes publiés par d’anonymes écrivants voués à la non-reconnaissance  n’étaient-ils pas... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
17 mai 2014

Duo

Pour notre nouveau duo avec Caro, une chanson de Juliette, choisie par Caro. et voguent les mots... Vous pouvez lire, ci-dessous, le texte de Caro ; quant au mien, il est sur son blog : les heuresdecoton.   Le tablier à carreaux J’essuyais les verres quand ils sont rentrés dans le café. Jeunes et bien mis. Bruyants. La brune retenait ses longs cheveux raides avec les lunettes de mouche à la mode. Elle s’est approchée et m’a demandé : « Un rhum pomme » Le s’il vous plaît était compris dans le texte. Je... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

03 mai 2014

Duo

Pour notre nouveau duo, avec Caro, une couverture de livre fabriquée aux éditions aléatoires et le tour est joué. Vous pouvez lire, ci-dessous, le texte de Caro ; quant au mien, il est sur son blog : les heuresdecoton.   La taverne des ténèbres J’ai trouvé l’invitation dans ma boîte aux lettres : « Showcase – taverne des ténèbres ». Il m’a fallu un vieil annuaire et un plan jauni pour repérer l’adresse, le lieu semblant être aux abonnés absents du web. J’ai grandi dans une ville à ras de terre, adossée à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 avril 2014

Les exercices

Je me souviens bien, il y a longtemps de cela, j’avais décidé d’être heureuse, juste pour voir. Plusieurs fois par jour, devant ma glace, je me disais  « Je veux être heureuse », la méthode Coué fait parfois des miracles. Ensuite je suis passée aux exercices pratiques. J’ai commencé par des exercices simples. Par exemple, m’extasier devant un papillon, une fleur, un arbre, un ciel… avec des « Oh » et des « Ah ». Puis, j’ai choisi le chemin de la contemplation esthétique. J’ai fréquenté assidûment les musées. Je m’installais... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
19 avril 2014

La lettre

Mon amour, Oui, c’est à toi que cette lettre est destinée. Personne ne te connait mieux que moi. Je suis le vent qui agite les voiles de lin aux fenêtres de ta chambre. Combien de fois mes yeux ont parcouru ton corps. Tu ne me crois pas ? Pourtant je n’ai pas inventé ce grain de beauté blotti  au creux  de ton nombril, ni cette cicatrice scintillante que ma bouche parfois dessine dans la douceur de la nuit. Je sens que tu as peur. Peut-être même as-tu déjà fermé ta porte à double tour et tiré les rideaux. Mais... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
07 avril 2014

Duo

Pour notre nouveau duo, avec Caro, un nom - Anachronique (Anna Chronic / Ann Akronic /Anacro nique etc... – et la  photo qui inspire le texte, publiée sur inkulte Vous pouvez lire; ci-dessous; le texte de Caro ; quant au mien, il est sur son blog : les heuresdecoton.     « Jours de pluie acide et après » Elle attrape brusquement le bras de l’homme assis à ses côtés et serre de toutes ses forces. Sa tête s’affaisse jusqu’à se poser sur l’épaule voisine, écrasant l’œillet blanc qui orne la... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]