IMG_1339En cette fin d’après-midi ensoleillée, allongée dans son hamac, elle avait dit à son amie d’enfance.

-          Tu vois, moi, la retraite ça va être simple : ultra sieste !

Son amie hyperactive ne l’avait pas crue, elle s’énerva même.

-          Tu plaisantes ?

-          Non.

-          Enfin tu ne vas pas passer ta retraite à faire des siestes jusqu’à la mort, non ?

Elle avait souri, puis avait rajouté pour la rassurer.

-          Des siestes où je vais lire, bien sûr. J’ai au moins 50 livres que je n’ai pas lus sur les étagères. Sans parler des deux cents dont je ne me souviens même plus.

-          Et voyager ? Ajouta son amie.

-          Dans les livres et dans mon monde intérieur, c’est moins cher et ça suffira.

Elle avait certainement déçue son amie, une de plus, car oui, elle ne possédait aucune des qualités répertoriées dans la bible des retraitées de France. Mais, finalement, elle préférait être une femme sans qualité.

Elle se demanda tout de même, intérieurement, ce qu’elle ferait en dehors des siestes : ouvreuse de mots ? voyante imaginaire ? donneuse de phrases ? créatrice de mensonges ? chanteuse des rues ? Saltimbanque de l’humour ? Peut-être tout à la fois, ou peut-être rien du tout. Cela dépendrait des saisons, du temps, de ses rencontres, de son humeur et de ses envies….

 

PS : photo de Mado ( un peu transformée)

Prochain texte, mercredi.