09 janvier 2011

Le nu

« Le  jour où elle sortit nue de chez elle, le quartier s’en émut mais personne n’osa rien dire. » Pour lire le texte, c’est ici. La photo est de Patrick Cassagnes et le texte de gballand.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2011

La chapelle des cerveaux

Elle était entrée par hasard, elle avait toujours aimé l’encens et les Christs dénudés à la chair sanguinolente, un souvenir de son enfance pieuse. L’église était plongée dans l’ombre et elle se glissa jusqu’à la chapelle derrière le chœur. C’est là qu’elle vit l’homme. Il était allongé sur la pierre, presque nu, les bras en croix et quand il parla sa voix résonna sous les voutes :- Bienvenue à la chapelle des cerveaux, mademoiselle.- Vous êtes cinglé ?- Non,  curé. Je m’impose cet exercice chaque jour. Connaître ce qu’a connu le... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:40 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
07 janvier 2011

L'agence ABC

L'agence de détectives ABC a pignon sur rue depuis un an et ses succès  ont récemment attiré l'attention du  MEDEF. Sa spécialité : les arrêts maladies.Depuis un an, 700 salariés d'une vingtaine d'entreprises ont été suivis par les détectives de l'agence, et 600 irrégularités ont été notifiées, suivant les chiffres fournis par l'agence elle-même. Trois détectives, les agents Néant, Sesbon et Feuxdaorte, ont été particulièrement remarqués par leur efficacité et viennent d'être nominés aux " Workers awards " du... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2011

Le mannequin

En dépannage, il avait trouvé un CDD reposant, il était mannequin pour un grand magasin de literie.  L’après-midi, de 15 h à  18 h, il s’allongeait sur un lit, dans la vitrine, et il n’en bougeait pas. Quand il en avait parlé à sa mère, elle s’était écriée :- Enfin quand même ! A 30 ans tu as mieux à faire, non ?Il lui avait juste fait remarquer que c’était ça ou lui demander de l’argent. Elle avait préféré « ça », mais elle avait tout de même conclu :- Tu ne me retireras pas de l’idée que si tu t’y étais mieux pris tu... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
06 janvier 2011

Le nègre

Cet homme politique de renom voulait écrire un livre. Il pensait que le moment était venu pour lui de publier, une étape dans sa carrière. Il avait une idée : le titre. Pour  le reste, c'était à moi de jouer. J’acceptais. Bien sûr mon nom n’apparaîtrait pas sur la couverture, mais la somme qu’il me proposait pour écrire ce livre était loin d'être négligeable. En travaillant une semaine avec lui  je m’aperçus d’une chose : il n’avait rien à dire et tenait à le faire savoir. PS : pour avoir quelques renseignements... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
05 janvier 2011

Les ronds dans l’eau

Il l’avait connue en faisant des ronds dans l’eau, une habitude des jours de déprime. D’une pierre lancée dans l’eau, l’inconnue avait rompu le charme des cercles qu’il s’amusait à créer sur la mer impressionniste. - T’en a pas marre des cercles, ça fait dix minutes que t’en fait ? lui avait-elle lancé narquoise.Il l’avait juste regardé sans rien dire. Inutile de se mettre en colère pour une paumée qui n’avait rien de mieux à faire que d’emmerder le premier venu. Elle avait posé son sac à dos et s’était assise à côté de lui :- Je... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

04 janvier 2011

Le casque

Depuis qu’il avait eu un casque pour Noël, il passait sa journée déguisé en martien et la communication était devenue impossible. Il ne l’enlevait que pour dormir, et encore… Ses parents avaient failli consulter un pédopsychiatre, mais à quoi bon, il y avait bien longtemps qu’ils ne vivaient plus sur la même planète.
Posté par gballand à 06:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
03 janvier 2011

Les vœux du président

Les six cartes étaient étalées devant lui, toutes aussi moches les unes que les autres, et son carnet d’adresses étaient ouvert. S’il n’y avait eu que lui, jamais il n’aurait écrit de cartes de vœux, mais il y avait les convenances. Six cartes, six enveloppes, toutes prêtes à être envoyées. Il ne restait plus qu’à écrire le même texte six fois de suite. Après une demi-heure de travail acharné, règle et stylo en main, il ferma les enveloppes et alla se chercher une récompense dans le frigo. Il revint dans la salle à manger avec un pack... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
02 janvier 2011

Le silence

« Un jour, alors qu’elle l’observait,  il lui avait dit, méprisant : Tu pues le poisson ! » Si vous voulez lire le texte, c'est ici. Le montage est de Patrick Cassagnes et le texte de gballand.  
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2011

Le portable

Il avait ingéré son portable le 30 décembre à 18 heures - une thérapie contre la dépendance avait-il précisé à un ami - mais dans la nuit du 31, il avait ressenti de telles douleurs abominables qu'il avait dû être transporté aux urgences du CHU de Rouen…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]