29 mars 2010

Elles

Gracieuses, elles s’affairaient autour de la vasque, le visage doux malgré le poids de l’amphore. Entre elles, jamais le moindre mot. L’eau apaisait le ressentiment caché dans les plis de l’étoffe qui les drapait. L’eau coulait depuis un siècle de l’amphore dans la vasque et de la vasque dans le bassin et rien n’avait jamais altéré cette harmonie, jusqu’au jour où la source se tarit…    * Photo prise par C. V. à Porto en 2008
Posté par gballand à 06:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

20 février 2010

Chemin

Êtes-vous une glaneuse de rêves Sur le chemin du désir ? PS : photo de R.B.
Posté par gballand à 06:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 octobre 2009

La dernière séance (gballand)

C’est là que nous avons joué notre dernière séance. Après, je ne l’ai plus revu. Il faut dire que je connaissais parfaitement mon rôle… PS : photo prise par C.V. à Bruges
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 septembre 2009

Fenêtre (gballand)

Derrière la fenêtre la vie est toujours plus douce… PS : photo prise par  C.V. à Bruges.
Posté par gballand à 07:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2009

oublier (gballand)

Comment  oublier, si tu ne te souviens pas ? * photo de R. B.
Posté par gballand à 07:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 octobre 2008

En-buée (gballand)

Mensonge de matin flou,quand le miroir oublie la mémoire du visage dans la buée de l’eau du bain. * photo de R. B.
Posté par gballand à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2008

Deux ou trois choses que je sais d'Elle...

Il faut voir Porto de l’autre côté du fleuve, tout est toujours plus beau de l’autre côté… Il suffit de traverser le Douro, par le pont Don Luis I - construit en 1866 par la société Belge de Willebroeck suivant une technique analogue à celle d’ Eiffel - et de contempler la ville des quais de Gaia. A Porto, un passage par la Librairie Lello, construite en 1881, s'impose. L’escalier rouge qui mène à l’étage a l’élégance des femmes qui vont au bal. Du premier étage, vous aurez une vue vertigineuse sur la volée de... [Lire la suite]
Posté par gballand à 11:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 février 2008

Peut-on vivre sans se brûler les ailes ?

Il est de courts instants où j’ai la sensation d’être locataire de moi-même. A ces moments-là l’existence est une trahison – A qui ? A quoi ? Est-ce que je sais ?  -  et je vois des accusations sur tous les visages. Tout me blesse et me condamne ; je ne suis que poussières de moi… puis la tempête s’apaise. Je rassemble mes doutes, mes peines, mes joies… et redeviens moi-même, perdue dans la foule qui lutte pour la vie... * Photo gentiment prêtée par Mariesondêtre.
Posté par gballand à 07:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2008

Sans commentaire

la nature a une beauté qui  me sidère et me rend...muette!
Posté par MBBS à 18:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 janvier 2008

Flâner

Flâner: se promener sans hâte, au hasard, en s'abandonnant à l'impression et au spectacle du moment.*J'veux rien savoir, circulez, y'a rien à voir! *Petit Robert
Posté par MBBS à 16:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]