12 septembre 2019

les mots

-          Un mot a un corps, tu sais ? lui avait-il dit avec son ton sentencieux. Cet idiot croyait toujours qu’elle marchait un pas  derrière lui, ou peut être plus. Elle, savait bien que les mots avaient un corps puisqu’elle venait de terminer un roman qui, tel un jeune arbre, avait laissé ses racines en elle. Ce roman, bien sûr, il ne l’avait pas lu, tout comme il n’avait lu aucun des textes qu’elle lui avait laissés ; mais ça, peu lui importait puisque des corps naissaient... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

10 septembre 2019

Souvenir

        Sa fille s’était arrêtée devant la fontaine et ne souhaitait pas partir. -          Dis maman, elle fait quoi la dame ? -          Quelle dame ? -          Celle qui a la tête dans l’eau. Elle se rendit compte, une fois de plus, que sa fille de 7 ans ne regardait nullement la même chose qu’elle. C’était une enfant, il est vrai, et elle était une adulte -... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]
08 septembre 2019

Une étrange aventure

Un jour, verte de rage, Anne avait attaché Jean  devant le miroir de leur chambre à coucher. Naïve, elle s’était dit qu’il finirait peut-être par se connaître mieux. Hélas, Jean était non seulement presbyte, mais têtu,  et sa sortie du miroir s’avéra difficile. Elle demanda donc l’aide de Marie, une brillante artiste – circassienne - qui accepta le défi et convia aussitôt Jean à participer à son nouveau spectacle : « les aventures du miroir du moi  ». Le spectacle eut un franc succès mais – et jamais... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
06 septembre 2019

Le garage

    Il s’était créé un "garage" étonnant. Le nombre de voitures - aussi hétéroclites les unes que les autres -  augmentait au fil des ans et ce lieu prenait petit à petit l'aspect d'une casse, à l’image de son cerveau, peut-être. Aucune voiture n’aurait pu rouler mais certaines, insistait-il, étaient en cours de réparation. Lui aussi aurait eu besoin d'une révision, mais est-ce possible quand on entrepose des souvenirs  qui conduisent au chaos intérieur ?   PS : photo prise au Portugal en juillet 2019
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
29 août 2019

Ressemblance

Il m’écrasait sous sa générosité et son extrême prévenance provoquait chez moi des allergies inexpliquées. Je ne supportais plus ses cadeaux, ni même ses mots. Son dernier cadeau en date : un pot à tabac africain. Je dois dire que je m'étais étonné de ce cadeau qui venait comme un cheveu sur la soupe, d’autant plus que je ne fume pas, que je n'ai jamais fumé et que l'Afrique ne m'interesse pas. Par la suite, en observant ce pot, je me suis rendu compte de la ressemblance entre lui… et moi. Vous penserez sans doute que je suis atteint... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
27 août 2019

Le monde funéraire est-il funèbre ?

Après une réponse à une annonce du journal local, elle était devenue « deuilleuse » dans une agence funéraire très particulière. Il lui était demandé, lors d'un étrange rituel,  de loger chaque défunt au royaume des morts afin que les vivants puissent tranquillement continuer leur vie sur terre. Deux choses lui avaient semblé difficiles dans ce travail dont nul ne parlait en France : le masque qu’elle devait porter et le fait de toucher le corps des défunts. Comment avait-elle pu s’habituer à cet entre-deux ?... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

25 août 2019

L’armada

  Ils astiquaient ensemble à l’avant du bateau quand José lui dit. -          Tu te souviens de notre nuit, nos deux corps dans l’eau pure ? -          Pourquoi ? lui répondit Juan. -          Pour savoir. -          Les souvenirs ne servent à rien, oublie tout. José continua à astiquer la figure de proue, silencieux. Juan avait l’art... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 août 2019

Une étrange histoire

La dernière fois que Marie avait vu sa mère, celle-ci lui avait dit. -          Malheureusement, j’ai toujours raison. Etrange, avait-elle pensé, comment peut-on si mal se connaître ? Elle avait presque eu envie de téléphoner au Docteur Freud, mais celui-ci avait changé d’adresse. Alors, elle l’avait fait passer de vie à trépas, une méthode simple et efficace d’éloigner sa mère d’un monde qui ne la laissait pas en paix. Ensuite, Jésus était né et Marie était devenue mère elle-même.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 05:45 - Commentaires [12] - Permalien [#]
20 août 2019

L’immaculée Conception

        Quand j’ai vu « Nossa Senhora da Conceição » pour la première et la dernière fois, c’était à Aveiro, au Portugal, dans cette ville qu’on appelle la Venise verte, mais qui ne ressemble en rien à Venise, à part les quelques canaux qui parcourt la ville. Vous voulez savoir ce qu’elle m’a annoncé ? Je suis prête aujourd’hui à vous répondre, bien que cela se limite à une seule phrase, aussi courte que les canaux d’Aveiro eux-mêmes. D’abord, elle m’a appelée par mon prénom - qu’elle connaissait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
11 juillet 2019

Vacances

    - Dis, tu l’as vue ? - Qui ? - La mouette. - Je me fous des mouettes ! L’ennui, avec ce type c’est qu’il se foutait de tout, il n’avait aucun respect pour rien et il assombrissait sa vie à la vitesse de l’éclair. Elle prit une profonde inspiration avant de lui dire. - Tu sais à quoi elle pense la mouette ? - Les mouettes ne pensent pas ! - C’est ce que tu crois mais celle-ci, depuis tout à l’heure, elle te regarde et elle se dit que les hommes n’ont pas le sens de l’humour ! - Tu... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [31] - Permalien [#]