17 février 2017

La classe de lapins

J’aimerais bien faire cours à des lapins, voir leur petit nez bouger, quand la curiosité est en éveil, et leurs grandes oreilles se dresser pour s’écouter les uns les autres. Je pourrais aussi les appeler « mes lapins »… Stop, arrêtons ces rêveries déplacées ! Je ne fais pas cours à des lapins, mais à des adolescents. S’ils bougent, ce n’est pas leur nez, mais leur corps avide de se tourner vers le voisin de derrière ou celui d’à côté ;  et si leurs oreilles se dressent, ce n’est certes pas pour écouter ce qui se... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

15 février 2017

Le CHO

Adrien était Chief happiness officer  - «  Responsable du bonheur » - chez Fish and co,  entreprise sise rue du Mont aux malades à Montbrison sur Seine. Un travail qu'il trouvait à son goût. Il s’agissait d’organiser des événements, trouver une solution aux problèmes et, comme il était dit pudiquement dans la fiche d’offre d’emploi, d’« accompagner les évolutions de l’entreprise. » Seulement, quand il avait fallu dégraisser, c’est à lui qu’on s’était adressé et il avait dû actionner le couperet à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2017

le message

C’est au moment où elle allait machinalement tremper le bout de ses doigts dans le bénitier qu’il lui parla en disant cette phrase ressassée depuis la nuit des temps. -          Les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers. Elle regarda derrière elle, il n’y avait personne, l’église était déserte. Etait-ce lui, celui qui portait la croix qui s’adressait à elle ? Il le lui confirma aussitôt. -          Oui, c’est à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
11 février 2017

Duo de février

 Pour ce Duo de février, Caro a choisi cette vidéo comme source d'inspiration. Après le texte de Caro, publié samedi, voici le mien.     La collectionneuse   Elle aimait les êtres torturés, surtout les artistes, et elle s’enorgueillissait d’une collection  d’hommes particulièrement éclectique. Telle une entomologiste, elle les  étudiait et les classait. Il y avait les phalliques, les misanthropes, les angoissés, les pragmatiques, les littéraires, les scientifiques, les machos, les féministes,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
09 février 2017

Duo de février

 Pour ce Duo de février, Caro a choisi cette vidéo comme source d'inspiration. Aujourd' hui vous pouvez lire son texte. Le mien paraîtra samedi.     La loi des séries Je clique sur le lien.  « Le Charme Impénétrable Des Artistes Torturés », joli titre. C’est ma cousine Liane - sympa - qui me l’envoie. Tiens un autre message, de ma nièce Adèle. Oh ! Et mon oncle, un troisième copié-collé. C’est un complot, ma parole. Manquera bientôt plus que ma mère… Une heure après, il ne manque plus ni ma... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
07 février 2017

La maison

Le nom n’avait pas changé. C’était bien là. Un nom étrange pour une maison qui ne l’était pas moins. La première fois qu’elle l’avait visitée, 15 ans plus tôt, c’était avec son premier mari. Ils avaient failli l’acheter mais avait finalement opté pour une location. La deuxième fois, c’était avec son deuxième compagnon. Ils avaient aussi failli l’acheter, mais juste avant de signer le contrat ils s’étaient séparés, pour une histoire sordide de « coucheries », de celle qui rend une rupture définitive. La troisième fois,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:15 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

05 février 2017

Le justificatif d'absence

Demandant à un élève son justificatif d’absence pour le cours précédent, il ouvre son carnet de correspondance et elle voit le billet suivant, dans toute sa nudité cruelle : décès mère. Elle devient livide, essaie de bafouiller quelque chose et remercie stupidement l’élève. Le soir-même, elle envoie un mail au professeur principal afin d’avoir des informations supplémentaires. Celui-ci lui répond aussitôt : « La semaine dernière, son grand-père était décédé, et il y a un mois c’était sa grand-mère. Je crains que la... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
03 février 2017

La rumeur

-          Non, pas possible ! C’est par ces mots qu’elle avait accueilli cette histoire abracadabrante que lui avait raconté son amie professeur d’histoire-géographie, qui elle-même la tenait d'un autre collègue qui lui avait demandé de n'en rien dire à personne. Comment une chose pareille pouvait arriver dans un établissement scolaire ? Etait-ce vrai ? Sous l’effet du choc, elle n’a pu s’empêcher de tout raconter à Lucie, professeur d’anglais. Lucie était une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
01 février 2017

Le portable

On l’a retrouvé mort dans sa baignoire. Non loin de lui, sur un tabouret, son portable en charge. Court-circuit, a déclaré la police. Juste avant son décès accidentel, cet homme de 43 ans avait lu le SMS de son patron lui signifiant que son CDD ne serait pas reconduit. Entre eux, le courant n’était pas passé.  PS : brève inspirée de ce fait divers.
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
30 janvier 2017

Apprendre une langue : une histoire d’amour…

Être européen – si tant est que ce concept puisse devenir un jour réalité -  ne devrait-ce pas être, entre autre, se donner la " peine " d’apprendre une autre langue afin, peut-être, de mieux connaître l'autre et de mieux se connaître ? L’autre langue ne devient-elle pas, alors, le miroir de notre propre langue dont nous saisissons mieux, ainsi,  les réticences et les jardins secrets ? Voici un site - Conversation exchange – qui vous permet de faire des « échanges de langues » et le tout,  gratuitement.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :