18 novembre 2018

Avec ou sans démons ?

Elle détestait le métro à 9 heures : ses mines grises, ses extraterrestres aux oreilles connectées, ses odeurs, les regards qui n’en étaient pas, le bruit des roues. Alors, pour oublier, elle lisait. Ce matin-là, elle essayait de se concentrer sur un article du Monde intitulé « Apprivoiser ses démons pour vivre sereinement », mais elle eut la sensation désagréable que le type derrière elle lisait par-dessus son épaule. Il commençait à l’agacer. Elle tenta de relire une phrase : « Le thérapeute conseille... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

16 novembre 2018

QI

Il avait été recalé au test d’intelligence mis en place par l’ambassade du pays où il souhaitait émigrer. Condamné à la misère dans son propre pays, il se suicida.  
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
14 novembre 2018

A fleur de mots

La rumeur disait qu’elle devenait folle. Pourtant  non, point de folie, juste une petite guerre cérébrale qui la mettait parfois à fleur de peau. Elle savait que bientôt, ses mots ne troubleraient plus l’ordre public car on la mettrait alternativement au Centre de la mémoire et du langage et à l’hôpital - dit psychiatrique - où elle pourrait acquérir  la tranquillité, la tête dans les nuages…   PS : BD vu dans la librairie « tropismes » à Bruxelles. Librairie dont je vous conseille la visite. Le lieu... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]
12 novembre 2018

Le Vieux Campeur

Il était étendu sur le lit et tournait les pages du catalogue du Vieux Campeur pendant qu’elle regardait son feuilleton quotidien à la télévision ; elle n’en ratait jamais aucun épisode. Soudain elle cria. -          Arrête de tourner les pages, tu m’énerves. Il continua comme si de rien n’était, trop occupé par son prochain achat : une tente igloo qui supporterait des températures de moins 20 degrés pour sa randonnée du mois de juin. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
10 novembre 2018

L’Endurance

Elle avait terminé son dialogue avec son amie par l’exclamation suivante : « T’es vraiment cinglée ! ». Celle-ci lui avait assuré, "endurance" oblige, que cette nuit-là elle atteindrait le sommet du mât. En regardant le bateau, elle se demanda comment les choses allaient tourner, mais pourquoi s'inquiéter, ce n’était pas elle qui ferait l’ascension.  Elle se demanda tout de même si son amie ne perdait pas la tête. Que comprendre dans son désir d’aller à l’assaut nocturne d’un lieu inconnu ? Et puis, elle qui... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
08 novembre 2018

Vivre

Je suis née dans un aquarium. Ma mère a toujours eu de drôles d’idées, même avant ma naissance. Quand j’ai ouvert les yeux, je me suis trouvée nez à nez avec un gros poisson triste qui tournait en rond dans une eau trouble. De sa voix sans voix il m’a chuchoté. -         Tu vois, c’est ça la vie ! Et puis il a disparu. Il m’a fait si peur que j’ai voulu retourner dans le ventre de ma mère, mais il était trop tard. Elle avait fermé sa porte à clef, sans état d’âme. Aujourd’hui, j’attends... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

06 novembre 2018

Les gargouilles

Le jour où les gargouilles étaient tombées dans les parapluies, la ville avait compris que tout changerait. Et tout avait changé. Les enfants avaient quitté leur famille, les maisons avaient fermé leurs volets et la ville s’était endormie dans une longue torpeur. Ce que les enfants étaient devenus, nul ne l’avait jamais  su. Pourtant, au fond d’elles-mêmes, les mères avaient compris que les monstres  avaient conduit leurs petits au pays des rêves qui n'existent plus…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
30 octobre 2018

La folle

Ecoutez, moi quand je vous ai embauchée, je ne m’attendais pas à ça ! Il va falloir revoir votre copie ! Vous avez bien caché votre jeu : un tailleur sympa, une coiffure sage, le vocabulaire branché juste ce qu’il faut, l’attitude positive façon US, le CV en béton, et tout ça pour ça. J’hallucine !  On est dans un truc complètement surréaliste, ça c’est clair. Et qu’est-ce que je fais maintenant ? Vous avez pensé à moi ? C’est juste au moment où vous avez votre CDI que vous trouvez moyen de péter... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
25 octobre 2018

Duo d'octobre

Caro voulait bousculer nos habitudes lors de nos duos. Voici donc, ci-dessous,  la photo qu'elle propose. Après son texte, voici le mien.   Les gobelets   Cette idée de soirée était d’une nullité crasse. Pourquoi se bourrer la gueule pour parler ou s’envoyer en l’air ? Elle a fini par lui dire le fond de sa pensée et il s’est emporté. -          N’importe quoi ! -          N’importe quoi ? ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
23 octobre 2018

Duo d'octobre

Caro voulait bousculer nos habitudes lors de nos duos. Voici donc, ci-dessous,  la photo qu'elle propose. Aujourd'hui vous lirez son texte. Le mien sera publié deux jours plus tard. Bonne lecture. C’est la fête.    « Tu vois Clémence a organisé une fête. Oui une fête. Pour nous changer un peu des meetings politiques et des actions coup de poing. Alors ? » Vick’ éteint son portable. Pas la peine d’attendre la réponse, on verra bien. C’est vrai que la bande n’a pas trop l’occasion de s’amuser.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]