18 février 2011

Si la soubrette était un homme ?

Il était au chômage depuis 6 mois et commençait à douter d’une embauche. C’est alors qu’il vit cette annonce dans un journal gratuit donné dans le métro : «  demande femme de ménage en tenue de soubrette pour 75 à 150 euros de l’heure ».Il téléphona et on lui demanda s’il était une femme. Non, mais  un homme ferait-il l’affaire ? répondit-il. On lui demanda à quoi il ressemblait et il fut bien en peine de se décrire. Il finit par dire :- 30 ans, 1 m 80, assez mince, peu poilu, blond.Il lui fut répondu : je dois juger sur... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

17 février 2011

L’attente

Plus d’un quart d’heure qu’elle l’attendait. Il se faisait toujours attendre, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse beau. A l’endroit où elle s’était placée, non loin de l’arrêt de bus, elle voyait tout. Elle se tenait immobile, stoïque, droite comme un i. Soudain elle sentit quelque chose de mouillé couler le long de sa jambe de pantalon. Quand elle se rendit compte que c’était un chien qui lui pissait dessus, elle hurla comme une malade :- Connard ! Tire-toi connard ! C’est à ce moment-là qu’il arriva…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
16 février 2011

La fenêtre

Elle passait tous les jours devant la fenêtre et cet arrangement « floral » de bric et de broc lui plaisait. Qui habitait là ? Parfois elle voyait une main se glisser au dehors, un jour elle crut même voir deux yeux brillants, bien plus brillants et plus gros que des yeux humains et sa curiosité s’en accrut. Elle sonna, personne ne répondit. Elle sonna aussi le lendemain, puis le surlendemain, mais toujours aucune réponse. Alors elle prit une journée de congé et attendit dans un renfoncement comme elle aurait attendu la chute d’une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 février 2011

Les pleurs

Hier soir, vers 18 heures, j’ai entendu un enfant pleurer, puis les pleurs sont devenus d’épouvantables cris qui m’ont affolée. Je suis sortie illico par acquis de conscience. Ça venait du jardin de la maison d’en face. L’enfant beuglait en hoquetant :- Maman, laisse-moi entrer, maman je veux rentrer, maman ouvre la porte ! OUVRE MOI ! MAMAN !!!!!!J’ai fermé ma porte à moitié et j’ai tendu l’oreille ; au bout de cinq minutes les cris se sont arrêtés.C’était le fils de la psychothérapeute qui habite de l’autre côté de la rue…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
14 février 2011

L'arracheuse de temps

Ce lundi, nos destins se croisent. Caro-carito est l'invitée d'honneur sur "presquevoix" et vous retrouverez mon texte sur son blog "les heures de coton". Les consignes étaient les suivantes : un titre, l'arracheuse de temps, et des expressions tirées du livre de Frédéric Pommier : Mots en toc et formules en tic L'arracheuse de temps J’ai immédiatement senti sa présence près de moi. Combien de temps s’était écoulé depuis la dernière fois où j’avais entendu ce timbre délicat ? Je me suis retourné lentement. Elle... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
13 février 2011

La photo de classe

Il y a des photos que l’on préférerait ne pas revoir. Si vous voulez savoir pourquoi, c’est ici.Le montage est de Patrick Cassagnes et le texte de gballand
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2011

Tricher, moi ?

Il a fait disparaître le brouillon jaune du cours précédent que je venais de lui remettre contre un autre brouillon jaune, préparé chez lui grâce au merveilleux outil de traduction de google. Le sachant particulièrement retors, je me suis approchée de lui et je lui ai pris son « faux » brouillon. Il a crié haut et fort son innocence,  pauvre  « agneau » ! Je lui ai répondu que non seulement c’était un plagiaire – le texte français choisi pour être traduit n’était même pas de lui – mais un  tricheur, puisqu’il avait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:45 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
11 février 2011

L’expert psychiatre

Elle m’avait dit qu’elle avait exercé pendant cinq ans auprès des tribunaux. Maintenant elle était à l’hôpital psychiatrique, comme patiente.- Pourquoi vous n’avez pas continué vos expertises ? lui ai-je demandé« Parce que je ne suis pas psychiatre ! », voilà la réponse qu’elle m’a donnée. Elle a ajouté que dans la vie, c’était simple, il suffisait de vouloir les choses. Pas la peine d’avoir  des diplômes, juste l’envie, ça suffisait, la preuve ! Elle, elle n’avait jamais fait d’études de médecine, mais juste quelques séjours en... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
10 février 2011

La plante

Depuis que je me suis achetée une plante verte je passe mon temps à la regarder pousser. Je crois que je la regarde trop. Peut-être que je la stresse à force de la surveiller. A chaque fois que je l’arrose, je me demande si elle a trop d’eau ou pas assez. La moindre feuille qui jaunit me met dans un état second. D’ailleurs, ce matin, je ne suis même pas allée travailler à cause de deux feuilles qui sont tombées dans la nuit : j’ai eu peur qu’elle ne les perde toutes pendant mon absence, et ça,  je ne l’aurais pas supporté…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
09 février 2011

La conspiration de Dieu

Pour la 100ième fois, il essuyait un refus : son manuscrit « la conspiration de Dieu » ne correspondait pas à la ligne éditoriale. Il s’était promis qu’au centième refus, soit il se suicidait, soit il arrêtait d’écrire. L’heure était venue de prendre une décision… PS : image obtenue par ce merveilleux générateur de couverture. Pour jouer, cliquez ici.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]