L'expression « Du coup » est servie à toutes les sauces conversationnelles. Voici un petit texte « noir », en « hommage » à cette expression invasive :

" Il a voulu divorcer, du coup elle a fait une dépression. Craignant d’être déprimé par sa dépression, il a décidé de partir plus vite que prévu ; du coup, le lendemain de son départ, elle faisait une tentative de suicide ! Supputant une mort prochaine, il l’a forcée à prendre une convention obsèques, du coup, il s’est senti soulagé."