PT072599Sa fille lui demanda.

-          Et c'est là que tu l'as rencontré ?

Il ne répondit pas. Oui, c'était là, exactement, mais il  ne se souvenait pas même de son visage quand il  était sorti  de l'eau, le temps l'avait effacé.

La seule chose qu'il avait gardée en mémoire, c'était  ses yeux bleus qui traçaient  un chemin vers un royaume perdu.

Sa fille insista.

- Et c'était vraiment un vampire ?

Il la regarda et, les yeux fermés, il évoqua les mots du vampire - aussi noirs que blancs - qui  donnaient à ses phrases les couleurs de la mort.

- Bon, heureusement, toi tu es toujours vivant, ajouta-t-elle.

Il sourit et lui prit la main pour continuer le chemin qui suivait la rivière.

Finalement il conclut.

- Tu sais, les vampires n'existent pas. Ce que je te raconte, c'est une histoire imaginaire, une histoire du passé.

Mais il  savait parfaitement que ce vampire avait déposé sur son corps un tissu noir dont l’ombre obscurcissait  encore sa vie.  

 

PS : photo prise je ne sais plus où lors d'une randonnée à vélo...