20170802_163658Après avoir lu ce livre, elle eut l'impression de rencontrer des pervers partout, notamment au travail. Elle finit par  éviter ses collègues les uns après les autres, refusant l'ascenseur, la machine à café et la cantine.

Le 18 septembre, le patron lui demanda de venir dans son bureau et il termina leur entretien par la question suivante : Puisqu'il vous reste une semaine à prendre, Catherine, souhaiteriez-vous la prendre tout de suite ?

Elle refusa immédiatement : pour qui me prenez-vous ?

Elle rentra dans le bureau qu’elle partageait avec sa collègue Mélissa, les yeux rouges et le visage blanc. S’inquiétantcelle-ci lui dit qu’elle aurait peut-être intérêt à prendre rendez-vous chez un  psychologue pour faire le point.

Ce conseil acheva Catherine, et c'est ainsi que se termina sa longue vie de comptable.

Passer de vie à trépas eut pour elle un avantage qu'elle n'aurait jamais pu imaginer : le contrôle des opérations de vente et d'encaissement était bien moins contraignant au paradis que sur terre !