Cela faisait un an qu’il ne riait plus. Il avait l’air sérieux, l’air professionnel, l’air COVID, et cet air-là, pourrait-on le guérir un jour ?

 

PS : prochain texte, lundi 8 février