19 novembre 2015

Le sosie

Travailler lui paraissait si pénible qu’elle avait passé cette annonce dans Libération – " cherche sosie qui veut bien aller au boulot à ma place " -  suivie d’une photo d’elle, la plus « réaliste » possible. Si trouver un sosie n’avait pas été une mince affaire, le fait qu’elle soit professeur n’avait pas arrangé les choses. Rares étaient celles qui, par ces temps troublés, souhaitaient entrer dans la fosse aux lions ; surtout pour un salaire de 1400 euros par mois. Son choix avait fini par se porter sur une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :

29 août 2012

Les feignasses

Revêtu de son inusable pantalon verdâtre et de son tee-shirt blanc-gris, il prenait son poste tous les matins devant le monoprix de Rouen. Les horaires étaient souples – il n’aimait pas les contraintes - et il hurlait toujours de la même voix éraillée. -    Allez les feignasses, au boulot ! Après on s’étonne que les patrons embauchent pas. Si tout le monde se fout de tout, on risque pas de sortir de la crise ! Parfois, quelques pièces tombaient dans sa casquette, mais souvent, les gens faisaient le grand écart avant... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2012

Les autres

Quand elle avait rencontré son collègue de philo dans la rue, elle lui avait demandé s’il allait mieux ; il faut dire qu’ il était en congé maladie depuis trois mois. Il l’avait regardée étrangement puis  avait dit, en laissant sa phrase en suspens.-  Moi, je vais beaucoup mieux, mais les autres…Et il avait conclu.-  Les autres sont fous.Elle s’était demandée s’il parlait d’elle, mais non, pourquoi aurait-il parlé d’elle ?
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2012

La majordome

Grâce à sa connaissance du chinois – appris à l’Institut des langues orientales – et aux cours reçus à l’International Butler Academy, elle était devenue « majordome » chez un riche chinois aux goûts étranges. Elle l’accompagnait du matin au soir, du moment où il mettait le pied sur sa descente de lit à 5000 euros, au soir où elle lui servait son doigt de porto sur un plateau en argent massif à 4900 euros. Elle avait droit à une pause de deux heures dans la journée, au moment de sa sieste qu’il jugeait capitale. Le reste de la... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2012

Service à domicile

Licenciée par son patron, elle avait décidé de créer un service à domicile encore inconnu en France, mais très en vogue au Texas : le ménage érotique. Pour l’instant la promotion de sa petite entreprise se faisait de bouche à oreille. Elle avait quatre femmes de chambres – toutes d’anciennes collègues de travail -  et ses clients, souvent célibataires,  faisaient régulièrement appel à ses services une fois par semaine. Elle essayait de  fidéliser sa clientèle avec la carte 30 heures qui permettait d’avoir une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2012

Le Directeur de Cabinets

Avant-hier,  j'ai pris mon poste de Directeur de cabinets, en sous-sol, place de la Calende. Ces nouvelles responsabilités me conviennent à merveille, même s'il n'est pas facile de s'adapter à un nouvel emploi.  Hier, un client m’a demandé si le travail n’était pas trop pénible. Je lui ai répondu que non, mais il a insisté : « Quand même, les odeurs, ça doit pas être facile ! ». Je lui ai juste dit. -   Pour moi, les odeurs de FN en surface sont bien pires que les odeurs de merde en... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2012

La loi des séries

Depuis que les politiques d’austérité se multipliaient, sa petite entreprise prospérait. Il avait dû embaucher deux nouveaux agents à plein temps et investir dans un nouveau corbillard. Il se réjouissait de ce succès mais, au fond de lui-même, une petite musique  lui soufflait qu’il n’était peut-être pas légitime de prospérer sur le désespoir d’autrui…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2012

Le hamster

La dernière fois que son chef de service lui avait demandé de rester un peu plus tard, elle lui avait dit que vraiment c’était impossible, que son hamster était malade, qu’il était seul à la maison et qu’elle devrait rentrer.Le chef de service avait fini par ânonner  « Votre hamster ? » et elle avait acquiescé en ajoutant que déjà le matin-même il était fébrile.Son chef de service n’avait rien répondu mais il s’était dit qu’il faudrait sans doute qu’il se débarrasse d’elle au plus vite…
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
10 janvier 2012

La petite entreprise

Elle s’était installée comme auto-entrepreneur, un statut qui ne demandait pas de trop grandes démarches et qui lui permettait de cotiser pour la retraite et la maladie. Elle l’avait fait sous l’intitulé « soins de beauté dont le modelage esthétique de bien-être et de confort sans finalité médicale ». Evidemment les soins qu’elle prodiguait étaient loin d’être esthétiques, mais ils relevaient sans nul doute du domaine du « confort ». C’est tout au moins ce qu’elle essaya d’expliquer au fonctionnaire méfiant venu vérifier les modalités... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
31 décembre 2011

La voix de la SNCF

Hier, je suis allée à Pôle emploi pour mon  rendez-vous mensuel et j'ai dit à l'employée qui s'occupe de mon dossier : Je voudrais être la voix de la SNCF. La fille m'a regardée les yeux ronds, comme si elle n'avait pas compris, alors j'ai répété ma requête en ajoutant. - C'est tout ce que je sais faire. Elle m'a répondu, comme effrayée,  qu'effectivement j'avais une belle voix, mais que ce serait difficile. Il me faudrait peut-être orienter mes recherches vers autre chose. Je l'ai remerciée et elle m'a... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :