08 mars 2016

Les pensées

Elle aurait aimé avoir des pensées sauvages mais les siennes n’étaient qu’apprivoisées. Les bouquets de mots arc-en-ciel qui ouvraient les esprits étaient loin  de son univers. Ces mots à elle avaient des cols sages, et l’innocence de ses idées avait la vertu des chemins balisés qui ne fatiguent jamais ceux qui les parcourent. C’est pour cette raison qu’elle était devenue actrice, juste pour feindre ce qu’elle n’était pas et essayer d'oublier ce qu’elle était…   PS : photo prise à Trouville en février 2016
Posté par gballand à 06:15 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2012

Moi

Elle commençait toutes ses phrases par " Moi, personnellement, je pense que..." pourtant, elle pensait si peu que cet acte ne méritait pas même le nom de "pensée"... PS : en prime, une maxime de la Rochefoucauld : " On n'est jamais si ridicule par les qualités que l'on a que par celles que l'on affecte d'avoir."  
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
06 septembre 2008

Ça pense un lecteur ?

Hay muchos, muchissimos lecctores que no gustan de quien se les obligue a pensar y que solo buscan el que les diga lo que ya saben, lo que ya han pensado. Unamuno ( Soliloquios y conversaciones) (1864 1936 ) Et, traduit  par mes bons soins : Il y a beaucoup, même énormément de lecteurs  qui n’aiment pas qu’on les oblige à penser et qui ne cherchent que celui qui leur dira ce qu’ils savent déjà, ce qu’ils ont déjà pensé. PS : « Penser ne suffit pas, il faut penser à quelque chose. » Jules Renard.
Posté par gballand à 07:51 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,