22 mars 2012

Google traduction

Ils étaient tous là, en rang d’oignons, 32 élèves assis les uns derrière les autres, et ils planchaient sur l’interrogation que le professeur venait de leur donner. Juste quelques phrases d’espagnol, simples bien sûr – il ne faut jamais mettre « l’apprenant » en échec puisqu’on veut l’élever. Le professeur passait dans les rangs, comme un gardien de prison, afin d’éviter antisèches, portables, tricheries en tout genre. Derrière lui, dans le silence de la classe, il entendit soudain une phrase en espagnol, et il pensa qu’il s’agissait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

07 février 2012

Les huiles essentielles

Elle venait de voir, chez Nature et Découverte, ce petit coffret magique : les huiles essentielles de la bonne humeur. Et si elle essayait de diffuser ces huiles en cours, à leur insu ? Sans doute tout se passerait-il mieux ? Peut-être qu’une fois assis, les élèves desserreraient leurs mâchoires et souriraient ? Peut-être  oublieraient-ils toute agressivité ?  Et si les huiles avaient vraiment le pouvoir qu’on leur conférait, peut-être  qu’elle aussi se détendrait…
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2010

Révisions

Il révisait ses cours échoué sur la banquette, telle une otarie sur un rocher, et quand elle lui  demanda pourquoi il ne s’asseyait pas à la table, que c’était une position sans doute plus pratique pour écrire, il lui  répondit :- Les romains, ils mangeaient bien allongés !Elle faillit s’étouffer ;  il avait vraiment réponse à tout. Elle répliqua tout de même :- Oui, mais toi, tu n’es pas romain ?
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2010

Lapsus

La saison doit se prêter aux lapsus... Hier, un élève de première m’a demandé si j’avais bien mis les notes des interrogations sur Facebook !
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2010

Le lycée ou la fabrique du désarroi

Il n’a rien fait pendant l’année, mais cette absence de travail date de plus loin encore... En fin de troisième on l’a orienté en seconde, pas de projet, on ne voulait pas le garder au collège : la politique des quotas est implacable ! Alors  il est arrivé au lycée avec son paquetage d’élève presque mauvais à tout. Le professeur lui demande de rester à la fin du cours pour une petite mise au point : - Qu’est-ce que tu veux faire plus tard Kevin ?- Je veux être gendarme.- Oui, mais pour être gendarme il faut étudier, avoir son... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
03 décembre 2009

Le lycéen (gballand)

Ce qui caractérise le « lycéen », à mon humble avis de « presque experte » en la matière, c’est d’abord et avant tout le décalage : en anglais il fait du français, en français des mathématiques, en mathématiques de l’histoire, en histoire de l’espagnol,  en espagnol de l’anglais et chez lui, il ne fait rien ou plutôt, il travaille vaguement avec les écouteurs MP3 vissés dans les oreilles et en consultant MSN toutes les deux minutes. Une vraie vie de décalé, je me demande comment les lycéens tiennent à ce rythme-là. D’ailleurs ils... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :