01 octobre 2016

Maladie ?

Depuis qu’elle était séparée de son mari, ses amies mariées s’ éloignaient d’elle, comme si la séparation était une maladie contagieuse…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

13 septembre 2016

Le selfie

Ce couple était adepte  des selfies. Amusée par leur manège, elle a décidé de les suivre. Ils semblaient contents d’eux. Leurs bedons  indiquaient le coup de fourchette solide du couple bien installé. Quelle que soit la pause, le plus petit avait toujours une main protectrice sur l’épaule du plus grand. Était-ce le mâle dominant ? C’étaient des marcheurs de l’été, des voyageurs avides de miroirs et ils s’en donnaient à cœur joie. Elle se demandait tout de même – et elle  décela une pointe de méchanceté dans ses... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :
08 août 2016

le couple

  Tous les jours, ils faisaient leur numéro sur le "quai des grands vents". C’est ainsi que  Jimmy gagnait sa vie ; un accident  l’empêchait de repartir en mer. Finalement, il n’y perdait pas grand-chose et le travail était bien moins dangereux. Billie, l’otarie qu’il avait recueillie et éduquée,  était une bonne fille. Il l’avait appelée Billie, en souvenir de Billie Holiday et de sa chanson « All of me » qu’il avait longtemps chantonnée quand son seul et unique amour l'avait abandonné. Au moins... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
06 septembre 2015

Le vieux couple

Ils s’asseyent l’un en face de l’autre. Elle, ratatinée, 1 m 55 maximum, un visage de  pomme ridée et une silhouette si fluette qu’on pourrait aisément la casser en deux ; lui, beaucoup plus jeune – sans doute son fils -  1 m 70, l’air d’un ours mal léché, le visage bouffi par l’alcool. Il veut commander un demi. Elle hésite un peu. Je vais peut-être commander un porto. Mais il est 11 h 30, c’est un peu tôt. « L’ours » répond : Dépêche-toi !. Et elle se hâte, en fourmi obéissante. Elle opte finalement... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2013

Les yeux-parapluies

Elle lui avait dit. - On dirait deux yeux aux corolles ouvertes. - C’est la minute de poésie ? se contenta-t-il de répondre, d’un ton rogue. Elle se demandait bien pourquoi il était de mauvaise humeur. Que lui avait-elle fait ? Et pourquoi se sentait-elle toujours responsable de son humeur ? Elle lui sourit pourtant et ajouta. - Aujourd’hui, personne ne m’empêchera d’être heureuse, même pas toi ! Et elle accéléra le pas afin de préserver sa fragile bulle de bonheur. Le visage de son compagnon se crispa légèrement, mais il ne dit... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2012

La publicité

A Carrefour, elle resta longtemps en arrêt devant les téléviseurs, fascinée par les énormes écrans plats. Sur toutes les télés s’affichaient des publicités en cascade avec leurs slogans stéréotypés. Soudain elle dit à son mari.- Moi aussi je pourrais faire de la pub, non ?Il eut un regard amusé et  répondit :- Pour toi, je  vois que deux pubs possibles : la convention-obsèques ou les lessives.Elle ne répondit rien, mais une fois à la maison elle lui dit.- Et toi ? Tu sais dans quelle pub je te vois ?- Non, répondit-il.- Eh... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2012

Blablabla…

A chaque fois qu’il lui expliquait quelque chose sur un ton « professoral », elle lui répondait  « blablabla ». Lui s’énervait, immanquablement, et elle continuait son « blablabla ». Il montait d’un ton, forcément. Alors elle pleurait et la boucle était bouclée. Ce jeu-là – épuisant - était classé en troisième position sur la grande liste de leurs jeux de couple… PS : un clin d’œil au  « blablabla » d’hier, de Patrick Cassagnes 
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2012

Le cinéma

Paul lui avait dit qu’au cinéma, dimanche dernier, il avait rencontré sa femme.-    Ma femme ? Au cinéma ? Mais elle me dit toujours qu’elle déteste le cinéma. Et elle était avec qui ?-    Ah, ça, je ne sais plus, répondit son ami embarrassé.-    Tu vois, tu n’aurais rien dû me dire, parce qu’on ne souffre pas de ce que l’on ignore.Une fois la rougeur passée, Paul essaya de plaisanter, mais il était trop tard.
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2012

Le fromage

Elle déambulait dans ce marché flamand à la recherche de quelque chose  de typique – elle aimait ce qu’elle supposait être typique -  et soudain elle avait hurlé à l’adresse de son mari- Non, mais tu l’as vu ?- Non, quoi ? Répondit celui-ci qui flottait toujours en apesanteur entre monde réel et rêvé.Elle lui répondit exaltée.- Ce fromage ! C’est dingue !Comme d’habitude il ne voyait pas ce qu’il y avait de  « dingue » dans ce qu’elle lui montrait, juste un fromage comme tous les fromages français, sauf que celui-ci... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2012

L’autoroute

Sur l’autoroute, elle le laissait rarement conduire, il faut dire qu’il ne dépassait jamais le 90 et que la situation devenait  rapidement gênante, entre coups de klaxon répétés et appels de phare… Si, agacée, elle le lui faisait  remarquer, il répondait invariablement.-    On est sur l’autoroute, on a payé, alors on doit en profiter le plus possible.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :