04 juin 2012

La télé pour chiens

Quand elle partait, même pour une heure, elle lui mettait la télé : Caligula ne supportait pas la solitude. Cette simple présence évitait les aboiements à répétitions et les moquettes lacérées. Bien sûr, l’abonnement était cher, mais que ne ferait-on  pas pour un compagnon aussi précieux ? Il y a deux semaines, une nouvelle chaîne de télé avait produit le premier feuilleton pour chien et Caligula, qui avait suivi le premier épisode avec plaisir, ne voulait en rater aucun. D’ailleurs, si elle n’allumait pas la télévision à 14 h 30... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2012

Lui

Elle ne tarissait pas d’éloges sur lui : il était intelligent, aimant, compréhensif et valait tous les hommes de la terre. Cette idylle prit fin le jour où, jouant de ses puissantes mâchoires, il transforma les serviettes de fête finement brodées en misérables lambeaux baveux. Il devint alors l’ennemi numéro 1. Elle voulut le rendre  à la SPA, mais celle-ci  lui laissa entendre que les problèmes ne venaient sans doute pas que du chien…
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
19 octobre 2010

Le caniche

Il n’arrêtait pas d’aboyer, l’odieux caniche, impossible de se concentrer sur Libération. Elle avait déjà fait une remarque à la propriétaire, une femme plissée et fardée jusqu’aux yeux, mais celle-ci l’avait vertement remise à sa place. Etait-elle la seule à être exaspérée par ce ridicule roquet au manteau rouge que sa  maîtresse bichonnait comme un jeune amant ?L’animal continuait à criailler de sa voix suraiguë, elle n’en pouvait plus. La propriétaire  grattait amoureusement la tête de la bestiole  en murmurant de sa... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2010

Le prénom (gballand)

C’était étrange : quand elle appelait son fils elle lui donnait le nom de son  chien et quand elle appelait son chien, elle lui donnait  le prénom de son fils. Encore une histoire sans queue ni tête ?
Posté par gballand à 07:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
11 août 2009

Méthode pour transformer votre chien (gballand)

Méthode en quatre leçons – à l’usage des femmes -  pour faire de votre chien un conjoint : Première leçon :   rabrouez votre chien à chaque fois que l’envie s’en fait sentir, qu’il le mérite ou non.Deuxième leçon :  faites-le coucher dans votre chambre.Troisième leçon : acceptez sa présence sur  votre lit aussitôt qu’il en manifeste le désir.Quatrième leçon : menacez-le de ne plus  dormir avec vous s’il se tient mal. N’hésitez pas à élever la voix s’il le faut. Vous êtes sa maîtresse !
Posté par gballand à 06:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
18 juillet 2009

Les chiens (gballand)

Moi, je n’ai jamais rien eu contre les chiens. Si j’ai commencé à les détester, c’est à cause des hommes…
Posté par gballand à 07:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2009

Les petites choses de la vie (gballand)

Hier, mon mari me faisait remarquer que les chiens étaient de colossales machines à crottes sur pattes. Il n’a pas tort. A Rouen, leur production nous submerge. Tenez, par exemple, cette immense pelouse - on dirait d’ailleurs une piste d’aérodrome - face à l’église de la Madeleine… eh bien, c’est devenu un véritable « merdodrome », et le mot est faible. Dommage,  c’est là que les bambins s’amusent sous l’œil attendri de leurs parents. Combien de drames quotidiens ne se sont-ils pas joués là ? Combien de mères ou de pères énervés... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :