04 octobre 2015

La langue de bois

Quand son patron  - un élu d’un parti en perte d'électeurs et d'idées  -  parlait, elle ne pouvait s’empêcher de penser à Franck Lepage*. Elle se demandait parfois si,  avant chaque intervention dans les médias, il ne s’entraînait pas devant la glace  : six cartes tirées au sort, inlassablement, et des phrases qu’il enfilait comme des perles ternes sur le collier de ses idées creuses.   *Franck Lepage : la langue de bois décryptée avec humour !    
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :