05 février 2010

Trio

Elle aimait Jean qui aimait Paul qui l’aimait, mais qu’elle n’aimait pas. Le trio allait à vau-l’eau, mais l’aveuglement ne sied-il pas à la jeunesse comme le noir aux endeuillés ? Elle fredonnait souvent « une petite cantate », celle de Barbara, qui était aussi la sienne, la petite cantate des amours croisés qui se décroisent pour se recroiser au moment les plus inattendus. Elle vivait ainsi à courir après elle, alors qu’elle pensait courir après l’amour qui n’était qu’amour d’elle-même. Puis un jour Jean disparut et le trio... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :