03 octobre 2013

La non-rencontre

Je me demande comment j’ai pu coucher avec ce type, un moment d’égarement ; certainement un  un effet des pilules euphorisantes que je prends depuis 15 jours. La première fois que je l’ai vu, il était en costume et il présentait plutôt bien : grand, brun, les yeux bleus, et cet air d’effleurer la vie sans vraiment y toucher. Une semaine plus tard, nous nous retrouvions dans une chambre d’hôtel. Quand je suis arrivée, la réceptionniste m’a dit que monsieur était déjà dans la chambre. J’ai frappé à la porte en... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

27 septembre 2013

Duo

Aujourd’hui, avec caro-carito du blog les heures de coton, nos textes se croisent pour un nouveau duo : son texte est sur Presquevoix, quant à mon texte, il  est sur son blog.La consigne était la suivante : écrire à partir de ce portrait de Quentin de La Tour et de ce titre : les mauvaises raisons   Les mauvaises raisons Quand il m’a embrassée sur la nuque, j’ai compris que j’étais en train de tomber bêtement amoureuse de lui. Je relevai la tête, ce regard vert d’eau, je n’y échapperai pas. Quand mes doigts s’approchèrent... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 septembre 2013

Le travesti

Il avait presque réussi à stabiliser sa dépression et à supprimer tous ses médicaments grâce à  un subtil stratagème : les jours où il ne se supportait plus, il s’habillait en grand-mère. Dès qu’il mettait sa jupe grise, son corsage blanc et qu’il ajustait sa perruque, il se sentait en paix avec lui-même. Si à 50 ans, après une série d’échecs aussi bien professionnels que sentimentaux,  il ne s’était pas encore passé la corde au cou, c’était sans doute grâce à ce petit subterfuge qui lui permettait de goûter à de menus... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
08 août 2013

L’arbre

On se promenait depuis une heure dans ce parc quand elle s’est arrêtée près d’un arbre qu’elle a entouré de ses bras en déclarant qu’il était à elle et qu’elle ne partirait pas. J’ai voulu la raisonner, je lui ai dit que bientôt la nuit tomberait et qu’on ne pouvait pas dormir dans ce parc. Elle n’a pas voulu  en démordre, non elle resterait là coûte que coûte, et elle a conclu de son air têtu. - Si tu veux, tu peux partir ! Je dois avouer que je n’ai jamais compris les femmes. - Tu ne vas quand même pas passer la nuit... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
04 août 2013

Ecrire

On écrit tous les jours, on remplit des pages et des pages sur le disque dur, on fait de la navigation côtière - au fil de soi - les personnages s’emmêlent, on plonge au cœur de l’inconscient, on se lit, on se relit, on pose des questions au narrateur, il nous répond, on lui répond…   parfois des proches croient se reconnaître, on en sourit -  comme si notre imaginaire se limitait à eux ! -, on se plie à une mise en ligne quotidienne, on attend quelque chose – quoi exactement ? – mais ce qui  vient n’est... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
20 juillet 2013

La statue

Le collage est de Patrick Cassagnes, le texte a été écrit à partir de son collage et posté sur notre blog " je double ", il y a bien longtemps... ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

07 juillet 2013

Le gorille

Voici un texte illustré par Patrick Cassagnes. Ce texte est le fruit de notre collaboration sur « jedouble ». Le gorille   C’est en voyant la photo dans l’encyclopédie animalière  feuilletée chaque soir avec son fils,  qu’elle se rendit à l’évidence : son patron était un gorille. Elle avait déjà eu de sérieuses présomptions : quand elle l’entendait marmonner dans son bureau ou  quand elle le surprenait à la cantine en train d’éplucher une banane. Mais là, plus de doutes possibles, une mutation... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
02 juillet 2013

La marelle

Elle jouait toute seule à la marelle sur le trottoir, juste devant le numéro 13. Elle allait lancer sa pierre plate quand un homme en uniforme de policier s’approcha d’elle. -          Tu ne sais pas que c’est interdit d’écrire à la craie sur les trottoirs ? La petite fille regarda le policier engoncé dans son uniforme bleu sombre et ne répondit rien. Il insista. -          Tu sais que je pourrais t’emmener au poste pour ça ? La... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
30 juin 2013

Duo

Nouveau Duo avec Caro-carito du blog « les heures de coton ». Pour stimuler notre imagination, cette fois-ci, notre point de départ a été le carnet de la mort, titre tiré d’un manga : the Death Note Comme d’habitude, nos textes se croisent : son texte est sur presquevoix, le mien est sur son blog.   ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
21 juin 2013

Les fées

L’homme sur son cheval noir avait fait irruption dans la clairière où elle se promenait. Il avait fait virevolter l’animal autour d’elle puis il lui avait demandé si elle voulait monter. Elle avait bien sûr refusé : pour qui se prenait-il ? Cependant, elle lui avait tout de même demandé de la part de qui il venait.Il lui avait répondu simplement : « Les fées ». -    Mais pourquoi ne sont-elles pas venues elles-mêmes ? Avait-elle rétorqué, méfiante.-    En mai, les fées ont fort à faire, alors elles m’ont... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [17] - Permalien [#]