07 octobre 2007

Joyeux anniversaire !!!

(chanter joyeusement) « Joyeux anniversaire, tan tan, joyeux anniversaire, tan tan, joyeux anniversaire, tan tan »…Hier, c’était l’anniversaire de mon mari : 50 ans, tout rond ! Joyeux anniversaire mon chéri ! C’est beau les comptes ronds, hein ? Quoiqu’à 50 ans, on accuse… D’ailleurs, le médecin, il lui a dit la dernière fois qu’il l’a vu « A 50 ans,  faut faire attention à soi, parce qu’on est plus près du cercueil que du berceau ! ». Il sait de quoi il parle le médecin ! Moi, les anniversaires, j’aime pas ça ! Je vois pas le... [Lire la suite]
Posté par gballand à 08:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

05 octobre 2007

Pour être franc...

- Pour être franc, je n’ai pas vraiment de questions à vous poser * mais …Et à ce moment-là, il la dévisagea d’une façon étrange. Gênée par son regard, elle fit mine de chercher quelque chose dans son sac. Allait-il lui demander si elle avait l’expérience de…- En fait, je me demandais si vous aviez déjà fait ça auparavant, vous me paraissez bien jeune pour ce genre de métier.Devrait-elle lui dire la vérité ou lui débiter la phrase toute faite qu’elle avait apprise par cœur le matin-même ? Elle se décida pour le mensonge.- J’ai déjà eu... [Lire la suite]
Posté par gballand à 08:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 septembre 2007

Le dernier voyage

Je l’ai laissé réciter son catéchisme*, rien de tel pour mieux comprendre un type, mais quand même, pour qui il se prenait ce vieux con… 30 ans de plus que moi, une bedaine confortable, des joues qui s’affaissaient, un look de presque retraité et il se mettait à me susurrer des choses bizarres  et à me mettre sa main sur le genoux alors que j’étais dans sa voiture depuis à peine une demi-heure. « Connard ! » Ça c’est ce que j’ai pensé, mais je ne le lui ai pas dit …- Vous êtes mariée ? Je lui ai demandé, l’air de rien, en lui... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 septembre 2007

Les mains moites

L’amour me tombe toujours des mains. Peut-être qu’il faudrait tenir l’amour avec des gants mais moi, je l’ai  toujours pris à mains nues et j’ai les mains moites. Enfin, c’est le dernier homme que j’ai aimé qui me l’a dit, parce qu’avant, je ne me rendais même pas compte qu’elles suaient mes mains.Lui, il m’a chanté son amour sur tous les toits : il m’aimait, il m’aimait, il m’aimerait toujours. Et pourtant, maintenant, c’est fini entre nous. Il y en a qui disent que n’importe qui peut assassiner, que c’est une question de... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 septembre 2007

Pourquoi se tuer à vivre ?

Vous mourez demain, après-demain ou… est-ce que la suite vous intéresse* ? Non ? Vous avez tort, on devrait toujours s’intéresser à sa mort, un homme averti en vaut deux…Quand je n’étais pas morte, j’étais comme vous, j’étais une autruche qui se demandait même ce que mourir voulait dire, bien mal m’en a pris ! Je me croyais peut-être immortelle. Vanité ! J’ai su il y a trois jours ce que mourir voulait dire.C’était mercredi dernier. J’allais ouvrir la porte de mon appartement, quand un homme m’a braqué son arme sous le nez ! Ni une ni... [Lire la suite]
Posté par gballand à 11:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 septembre 2007

Les bottines vernies

Elle voulait ces bottines-là, tout de suite, celles-là et aucunes autres ! Elle les avait vues au Soulier d’Argent. Elle imaginait ses pieds minuscules – il lui avait dit que ses pieds étaient charmants la dernière fois qu’elle l’avait rencontré chez les sœurs Desrien – chaussés de ces merveilleuses bottines vernies. Ne l’aimerait-il pas plus lorsqu’elle aurait ces bottines au pied ? Ne lui avouerait-il pas ce cœur qui ne battait que pour elle depuis leur première rencontre ? Mais se mariait-on avec une jeune femme par amour de... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 septembre 2007

La tête de l’emploi

Evidemment quand il m'a posé sa question tout à trac, juste avant le dessert, j'ai pas su quoi lui répondre ! D'un côté je commençais à m'habituer à ma tête : 45 ans à me voir dans la glace et à me supporter, c'est pas rien, alors j'allais pas en changer du jour au lendemain ! J'avais pas osé lui dire à ce moment-là, mais je commençais même à apprécier ma tête, aussi bizarre que cela puisse paraître. J'aimais cette transparence qui me permettait de tout voir sans être vue et, ce qui était un complexe dans ma jeunesse, est presque... [Lire la suite]
Posté par gballand à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2007

Peut-on juste aimer une nuque ?

Ça faisait un petit moment que je l’observais. Elle était assise devant moi, à droite, et elle tapait frénétiquement sur son clavier pour prendre en note ce que disait l’intervenant. Joli profil, nuque gracieuse, des cheveux courts et châtains… Pourquoi ne l’inviterais-je pas à prendre un verre après le stage ? Mes yeux passaient alternativement de mon clavier à sa nuque… oui, c’est surtout sa nuque qui me fascinait, je ne saurais pas dire pourquoi, ou plutôt si, son coup long et gracile me faisait penser à celui de la première femme... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2007

Lettre d’une voleuse

Vous ne me connaissez pas, j’étais chez vous il y a 15 jours. Nous étions si nombreux que je ne pense pas que vous vous souveniez de moi. Vous étiez toujours entouré ; des hommes et des femmes courtisaient vos regards et moi, je vous observais. A un moment, nous avons été présentés par un ami commun et nous avons échangé quelques mots ; de banales réflexions sur le temps qui passe et nous tue, vous m’avez souri comme vous avez souri à tous ceux qui vous approchaient puis vous êtes parti à l’autre bout de la pièce. J’ai essayé de vous... [Lire la suite]
Posté par gballand à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2007

A quoi ça sert de vivre ?

« Bac + 5 (DEA d’économie) + un an de travail dans une ambassade + deux ans de travail dans une ONG + Chômage depuis quinze mois et inscription à l’ANPE +  « invitation aux vendanges en Alsace par l’ANPE elle-même + invitation refusée pour cause de recherche d’emploi + radiation de l’ANPE, donc un chômeur en moins et un déprimé en plus, + 25 curriculum vitae + 25 lettres de motivation envoyées à 25 entreprises sans aucune réponse en retour !!! Conclusion : invité à quitter mon appartement pour cause de non-paiement de loyer, je... [Lire la suite]
Posté par gballand à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]