14 avril 2015

Duo printanier

Duo d'écriture avec Caro. Toujours sur le thème de " l'Ecrivain unique " Aujourd'hui, vous pouvez lire mon texte.   Le Fantasme     Son premier livre avait tellement bien marché que, l’espace d’un semestre peut-être, il avait adopté la posture de l’Ecrivain Unique ; vous savez, ce genre de fantasme qui menace ceux qui se laissent prendre au jeu du succès et des flatteries. Sa femme, qu’il appelait dans l’intimité « ma petite cellule de dégrisement », n’avait pas tardé à tirer le signal d’alarme. Elle... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

12 avril 2015

Duo printanier

Nouveau duo d'écriture avec Caro. Cette fois-ci, notre source d'inspiration est " l'écrivain unique ". Et pour Caro, ce parc. Aujourd'hui, vous pouvez lire le texte de Caro. Le mien paraîtra mardi 14 avril.   Allée des écrivains uniques Un peu plus loin, il y a la statue en pied de mon père. À droite, allée J, emplacement 38, le buste de mon parrain, brisé par le milieu : F. W., créateur du Théâtre du peuple. Un géant dont les mains recouvertes d’encre noire et d’un épais poil roux faisaient battre le goût de terre... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
06 avril 2015

Le chien

Hier matin, j’étais tranquillement installée dans le fond du café, en train de lire mon journal, quand  un couple âgé est entré avec un chien en laisse de la taille d’un veau -  sans mentir -  mais avec des poils longs. Pour comble de malchance, ils ont pris place à ma gauche et le veau s’est assis devant la porte des toilettes. Je n’en croyais pas mes yeux, jamais vu un chien de cette taille. On se demande comment on choisit son chien, des phénomènes de compensation sont-ils à l’œuvre ? Evidemment, un type ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :
17 mars 2015

Le patron

Quand j’ai dit à mon patron que j’étais en retard à cause du décalage horaire,  il m’a asséné un  « Vous vous fichez de moi madame Dupont, vous étiez dans la Creuse !» Je lui ai expliqué que si la Creuse était sur le même fuseau horaire que Paris, je devais néanmoins me réadapter au rythme parisien. Et j’ai conclu énervée. - C’est pas parce que j’arrive avec une malheureuse demi-heure  de retard que la terre va s’arrêter de tourner ! Bien sûr il n’a rien voulu entendre. Mon patron fait partie de... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
09 mars 2015

Duo de mars

Après le texte de Caro, voici le mien. La source d'inspiration est toujours Youkali, de kurt Weill. Pour lire les paroles, c'est ici.     Youkali Quand la fée l’avait surprise dans l’oubli de son sommeil, elle lui avait murmuré « C’est presqu’au bout du monde » ; et elle l’avait suivie sans hésiter. Elles avaient toutes deux parcouru  de longues steppes battues par les vents  pour finalement arriver près d’une mer gelée ;  là, elle s’était  réveillée. La pièce était plongée... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
07 mars 2015

Duo de mars

Nouveau duo avec Caro. Cette fois, le choix m'appartenait, et j'ai choisi comme source d'inspiration Youkali, de kurt Weill, ici interprété sobrement par  Sarah Holtrop. Pour lire les paroles, c'est ici Aujourd'hui, je mets en ligne le texte de Caro. Elle a choisi de l'associer au  tableau de Watteau, pélerinage à Cythère. Mon texte sera publié lundi prochain. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

23 février 2015

La lettre

Monsieur,  Je prends la liberté de vous écrire cette missive pour vous signaler que vous avez tout bonnement oublié de me téléphoner afin de me donner un nouveau rendez-vous et ce, depuis le mois de février 2008.  Je vous rappelle brièvement les faits : avant les vacances de février, vous m’aviez donné un rendez-vous sur la même plage horaire qu’un autre de vos « patients », et j’ai donc attendu trois quarts d’heure dans votre salle d’attente – terriblement déprimante à vrai dire et je vous conseille d’en... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
16 janvier 2015

Je me ronge

Je me ronge… ça fait 50 ans que je me ronge consciencieusement les ongles. Je ne sais pas au juste combien de kilos de moi-même j’ai avalé jusqu’à présent : c’est impressionnant ! J’y prends goût. Impossible de me souvenir en quelle année cette triste habitude a exactement commencé mais une chose est sûre : c’était à l’école primaire. J’ai dû me mettre un doigt à la bouche sans m’en rendre compte, par ennui ou – plus inquiétant – par peur, et le terrible engrenage s’est mis en branle.  Il faut que je me rende à l’évidence, je... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
08 janvier 2015

Duo de janvier

Avant tout, un hommage aux journalistes et policiers assassinés avec ce dessin prémonitoire de Charb.                                                                     ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
06 janvier 2015

Duo de janvier

Pour notre nouveau duo avec Caro, il s’agissait d’utiliser à notre gré « Nostalgico swing », une musique de Nino Rota, extraite du film Huit et demi de Fellini.   Place au texte de Caro, quant au mien, il paraîtra jeudi prochain.     Otto e mezzo – una storia di Natale ‘ Milan – 28 novembre 2004 Train en retard, départ prévu à 20 h. Si tout va bien. Ai gardé trois-quatre euros au cas où, fini le pain qui me restait avec un peu de fromage et  ce qui restait d’eau dans ma bouteille. J’ai... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]