Textes écrits à partir d'une phrase inductrice (ou incipit) empruntée ou non à un livre
12 décembre 2018

La remise à nouveau

Voici  un texte créé par Mado et gballand. Notre démarche : se lire, écrire, se relire, puis travailler à deux pour aboutir au texte final. Il me reste à ajouter  que Sénèque nous a influencées à travers la citation suivante : « Quand je repense à tout ce que j'ai dit, j'envie les muets."    La remise à nouveau Je l’avoue, je me suis  sentie libérée  en claquant la porte. En prenant  les autres à témoin au début, toute tremblante, j’ai bien lu la surprise et la consternation autour de... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

04 décembre 2018

Duo de décembre

Pour ce duo de décembre avec Caro, du blog " les heures de coton ", nous utiliserons comme nous le souhaitons cette citation de Annie Ernaux - « Ce récit serait donc celui d’une traversée périlleuse… » extraite de « Mémoire de fille ». Aujourd'hui, voici mon texte :   Le récit Ce récit serait donc celui d’une traversée périlleuse.  Non en bateau – je déteste les bateaux même si, parfois, je les invente – mais à pied, en France. Je n’aurais qu’un sac à dos léger, dans lequel je mettrais un livre –... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
22 novembre 2018

Manon et Louise

Ça faisait quatre mois que Manon allait mal. Elle n’arrêtait pas de me dire qu’elle avait envie de mourir. Avec elle mes nuits étaient plus belles que mes jours ; au moins elle dormait. Au comble de l’exaspération, j’ai fini par prendre une décision : si tu veux, pour ton anniversaire, je te paie une psychothérapie de soutien ; avec 10 séances tu devrais aller mieux. Elle n’a pas dit non. Manon ne dit jamais non, elle n’est pas contrariante ; enfin, jusqu’à ce jour où elle est arrivée la bouche en cœur. Elle... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
18 novembre 2018

Avec ou sans démons ?

Elle détestait le métro à 9 heures : ses mines grises, ses extraterrestres aux oreilles connectées, ses odeurs, les regards qui n’en étaient pas, le bruit des roues. Alors, pour oublier, elle lisait. Ce matin-là, elle essayait de se concentrer sur un article du Monde intitulé « Apprivoiser ses démons pour vivre sereinement », mais elle eut la sensation désagréable que le type derrière elle lisait par-dessus son épaule. Il commençait à l’agacer. Elle tenta de relire une phrase : « Le thérapeute conseille... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
12 novembre 2018

Le Vieux Campeur

Il était étendu sur le lit et tournait les pages du catalogue du Vieux Campeur pendant qu’elle regardait son feuilleton quotidien à la télévision ; elle n’en ratait jamais aucun épisode. Soudain elle cria. -          Arrête de tourner les pages, tu m’énerves. Il continua comme si de rien n’était, trop occupé par son prochain achat : une tente igloo qui supporterait des températures de moins 20 degrés pour sa randonnée du mois de juin. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
30 octobre 2018

La folle

Ecoutez, moi quand je vous ai embauchée, je ne m’attendais pas à ça ! Il va falloir revoir votre copie ! Vous avez bien caché votre jeu : un tailleur sympa, une coiffure sage, le vocabulaire branché juste ce qu’il faut, l’attitude positive façon US, le CV en béton, et tout ça pour ça. J’hallucine !  On est dans un truc complètement surréaliste, ça c’est clair. Et qu’est-ce que je fais maintenant ? Vous avez pensé à moi ? C’est juste au moment où vous avez votre CDI que vous trouvez moyen de péter... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

25 octobre 2018

Duo d'octobre

Caro voulait bousculer nos habitudes lors de nos duos. Voici donc, ci-dessous,  la photo qu'elle propose. Après son texte, voici le mien.   Les gobelets   Cette idée de soirée était d’une nullité crasse. Pourquoi se bourrer la gueule pour parler ou s’envoyer en l’air ? Elle a fini par lui dire le fond de sa pensée et il s’est emporté. -          N’importe quoi ! -          N’importe quoi ? ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
23 octobre 2018

Duo d'octobre

Caro voulait bousculer nos habitudes lors de nos duos. Voici donc, ci-dessous,  la photo qu'elle propose. Aujourd'hui vous lirez son texte. Le mien sera publié deux jours plus tard. Bonne lecture. C’est la fête.    « Tu vois Clémence a organisé une fête. Oui une fête. Pour nous changer un peu des meetings politiques et des actions coup de poing. Alors ? » Vick’ éteint son portable. Pas la peine d’attendre la réponse, on verra bien. C’est vrai que la bande n’a pas trop l’occasion de s’amuser.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
19 octobre 2018

Je te veux ?

Quand ils écoutaient « Je te veux », elle avait l’habitude de lui dire, presque exaltée « Cette musique, c’est la nôtre, c’est toi et moi ! » Aujourd’hui, il est assis au premier rang de cette salle de concert et il écoute le pianiste  jouer « Je te veux », leur musique, mais il est seul. Elle, il y a six mois qu’elle est partie, sur un désaccord. A la fin du morceau, il sent une main se poser  sur son épaule. Il se retourne, sûr de la voir, pourtant non,  ce n’est pas elle, c’est une  femme inconnue, qui ne lui... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
03 octobre 2018

L’aigle

Quand il lui avait dit, au creux des draps, qu’il pouvait se métamorphoser en aigle, Lise ne l’avait pas cru et elle avait eu tort.  Ils prenaient un petit déjeuner tardif sur la terrasse qui donnait plein sud, lui tout en noir, elle dans un déshabillé bleu ciel. Leur première nuit  s’était passée entre gémissements et assoupissements. Elle ne se lassait pas de  regarder ses yeux sombres soulignés de cernes bleus  qui l’inquiétaient un peu. Mais elle aimait à se faire peur. Cette nuit-là, le sexe de cet homme... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]