29 janvier 2012

Le trapèze

Ce n’était pas difficile, il fallait juste qu’elle tienne. Faire attention aux bras,  aux mains,  sans oublier la tête qui parfois se laissait distraire et  pouvait   lâcher sans prévenir.  La dernière fois, elle avait juste pensé à lui et la bobine s’était dévidée à toute allure.Quand elle avait rouvert les yeux, une série de visages était penchés au-dessus d’elle. Elle leur avait assuré que tout allait bien, qu’elle allait se reposer, rentrer chez elle et que dès le lendemain, tout rentrerait dans... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

22 janvier 2012

Le détective

Il avait soupiré longuement - ce qui semblait étrange pour un homme comme lui -  puis il  avait dit. - C'est là qu'elle habite, deuxième fenêtre en haut à droite.- Et qu'est-ce que je dois faire ? avais-je répondu.- Pour l’instant, vous surveillez, c'est tout. Je veux savoir avec qui elle couche. Ce type était dingue, mais pas plus dingue que la majeure partie de mes clients. Sauf que celui-ci avait une caractéristique particulière : il était dans les allées du pouvoir. Pour rentrer chez moi, j’avais  longé la ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2012

Les soupirs des autres

« D'après moi un étranger entrera dans votre tombe », c’est ce que lui avait dit une voyante,  en ce jour de vague à l’âme où elle avait eu envie de mourir sans en avoir le courage ; pourtant, son contrat obsèques était déjà prêt. Il lui aurait fallu juste un petit déclic pour sauter le pas. Ce contrat, elle ne l’aurait jamais pris si l’employé de l’assurance n’avait pas été aussi jeune,  souriant et inexpérimenté. Elle lui avait même offert un thé et le jeune homme lui avait longuement parlé de ses parents, de sa nostalgie... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2012

La chambre close

Elle était dans cette chambre depuis trois mois et il lui apportait ses repas à heure fixe,  matin,  midi et  soir. Les teintes rousses des arbres lui rappelaient  leurs longues promenades en forêt du temps où il  disait que sans elle, il n’était rien, et il insistait sur ce  « rien » qui le rendait mélancolique. Leur bonheur avait duré un an, puis il avait eu peur et il l’avait enfermée.   Elle était sûre qu’elle n’était pas la seule pensionnaire de la maison. À plusieurs reprises, elle avait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2011

L’arbre

Il lui disait souvent « Je t’ai dans la peau », mais elle, dans sa peau, elle ne voyait qu’un arbre qui avait planté ses racines si profond que rien, ni personne, ne pouvait l’ébranler. Un jour, lassée de ses certitudes, elle l’avait menacé de trouver un autre arbre qui enlacerait son corps. Il l’avait laissée dire, comme souvent, mais ses branches avaient frémi ; elle ne s’était pas méfiée.Le lendemain, les voisins virent son corps attaché au tilleul, près de l'allée qui menait à leur maison. Elle avait le visage collé contre le... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
12 novembre 2011

Les pensées des visiteurs

A chaque fois qu’un visiteur se présentait – elle les appelait toujours des visiteurs, elle préférait ce mot-ci  au mot  «  client » qui lui paraissait injurieux -  elle se demandait quelles étaient ses pensées. Il lui suffisait de voir une silhouette, un visage, des yeux, un front, des mains pour que son imagination vagabonde. Seulement, quand ce visiteur-là a poussé la porte des Pompes Funèbres Les Anges Bleus, il ne lui est rien venu à l’esprit. Elle s’en est d’abord étonnée, puis l’inquiétude l’a gagnée, à pas... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2011

Les trois lunes

Ils étaient debout, chancelants, face à la Seine, quand Kevin a dit. - T’as vu, ya trois lunes ! Gérard lui a répondu. - Ta gueule, t’es bourré, tu sais pas ce que tu dis. La lune, yen a qu’une, c’est prouvé ! Kevin n’a rien répondu. Gérard était vraiment trop con. Une seule chose l’intéressait : picoler ! La bouteille, c’était son biberon et il lui manquait plus que les couches. Lui, maintenant, ça lui arrivait de ne pas boire. Par exemple le mercredi. Il faut dire que c’était le jour où il voyait sa fille. Il  y a deux... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2011

Bleu

Souvent elle chantonnait « le bleu de tes yeux » et cet air finissait par lui devenir insupportable, surtout qu’il avait les yeux noirs. Le comble, ce fut quand elle lui offrit un liseron bleu qui, il en était sûr, ne lui était pas destiné. Il allait à merveille avec le type de la chanson. Il lui demanda aussitôt. -    C’est qui ? Elle le regarda, surprise, et répondit. -    Qui, qui ?-    Ce type blond aux yeux bleus à qui tu voudrais offrir le bleu du ciel. Elle le laissa dire.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2011

Rose sparadrap

Aujourd’hui, je vous propose sur « presquevoix » un texte de Caro-carito, du blog « les heures de coton ». La consigne, pour cet échange, était la suivante : Ecrire une histoire en prenant comme support cette question « Avez-vous déjà eu peur de votre ombre ? » et cette photo de Patrick Cassagnes. Mon texte est sur son blog. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 avril 2010

La mouette

- Moi, je l’envie cette mouette !Paul se demandait bien comment son frère pouvait envier cet oiseau gueulard. Il se contenta de lui dire :- Ça ne m’étonne pas, on n’a jamais eu les mêmes goûts.Seul le cri de la mouette lui répondit. Un peu plus tard, alors qu’ils marchaient le long de la falaise, son frère ajouta :- Tu as raison, les goûts et les couleurs… Tiens, tu vois ta femme par exemple, il n’y a pas très longtemps je me faisais la réflexion suivante :  qu’est-ce qu’il peut bien lui trouver !Paul serra les poings. Il fallait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :