09 mai 2013

La patte

Il était tombé dessus par hasard et il avait poussé un cri d’effroi. Remis de sa surprise, il s’était approché précautionneusement. La patte était là depuis longtemps, aucun doute. Mais de quel animal venait-elle ? Etait-il  le premier à l’avoir vue ? Il prit une photo puis il l’examina attentivement. Soudain, il entendit des pas derrière lui et il se retourna vivement. C’était une femme plutôt âgée avec un chien en laisse. - Bel arbre, hein ? lui dit-elle d’une voix forte. Il ne répondit rien et se contenta de la toiser de... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

27 avril 2013

Les yeux-parapluies

Elle lui avait dit. - On dirait deux yeux aux corolles ouvertes. - C’est la minute de poésie ? se contenta-t-il de répondre, d’un ton rogue. Elle se demandait bien pourquoi il était de mauvaise humeur. Que lui avait-elle fait ? Et pourquoi se sentait-elle toujours responsable de son humeur ? Elle lui sourit pourtant et ajouta. - Aujourd’hui, personne ne m’empêchera d’être heureuse, même pas toi ! Et elle accéléra le pas afin de préserver sa fragile bulle de bonheur. Le visage de son compagnon se crispa légèrement, mais il ne dit... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2013

Le poète

Deux minutes plus tôt, il était assis dans ce fauteuil, elle l’avait vu, elle en était sûre. C’était lui. Et il avait même laissé son journal qui portait la date de 1935, l’année de sa mort. Elle ne l’avait pas rêvé, ça ! Bien sûr elle aurait pu lui parler, lui dire combien elle admirait  son œuvre, combien elle avait lu et relu certains de ses poèmes quand elle désespérait de savoir qui elle était, combien il l’avait touchée dans son livre de l’intranquillité. Seulement elle n’avait pas eu le temps, son compagnon l’avait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2013

Le tramway

Elle l’avait rencontré dans le tramway numéro 18 et elle l’avait quitté deux mois plus tard dans le tramway numéro 28. Depuis quelques mois, elle prenait le tramway 12 E, au cas où… peut-être lui porterait-il bonheur ? PS1 : photo prise par C. V. à Lisbonne en 2010   PS2 : pour voir les tramways de Lisbonne en service, c’est ici.   PS3 : Pour manger portugais à Paris, il faut absolument aller au Marché St Quentin, chez Silvana C'est bon, l'accueil est sympathique et les prix aussi...
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2013

Créer

Il s’étonnait de ces installations dans les arbres. Pourtant, il ne lui dit rien, sans doute de peur qu’une petite étincelle n’allume un brasier. De toutes les façons, il connaissait ses réponses par coeur ; la création ne se laisse pas emprisonner, l’art a besoin d’espace pour respirer. Souvent elle concluait par : les arbres ne sont-ils pas le meilleur endroit pour inventer la vie ?   PS : photo prêtée par R. B.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2013

Réfléchir

La première fois qu’il l’avait vue dans cette position, il s’était étonné, la deuxième aussi, et la troisième, il s’était résolu à lui demander pourquoi. Après avoir mis pied à terre, elle lui avait répondu : «  contorsion et réflexion vont de pair, n’oublie jamais ça ! »     PS : photo prêtée par R. B.
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

27 mars 2013

L’attente

Elle l’avait patiemment attendu sur la jetée, comme il le lui avait demandé. Elle avait d'ailleurs tellement attendu, qu’elle en était presque devenue bleue, aussi bleue que l’océan qui s’étendait sous la ligne du ciel. Pour tuer le temps, elle avait suivi le quadrillage de l’ombre. Puis il était arrivé, essoufflé, et il  l’avait prise dans ses bras pour la réchauffer.- Tu m’en veux ? chuchota-t-il- Non, mais j’ai eu peur.- Peur de quoi ? Elle ne répondit pas. Jamais elle ne lui avait dit qu'à chaque rendez-vous, elle... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
24 mars 2013

La fiancée

Dans le spectacle, on lui avait demandé d’être la fiancée. Et elle avait accepté. Le rôle semblait facile, il lui suffisait de virevolter un bouquet à la main autour du personnage principal. Seulement, à force de tourner autour de lui, elle en perdit la tête…   PS : photo prêtée par R. B.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
21 mars 2013

Le cerf

Elle le voyait toutes les nuits mais elle l’observait à distance. Elle le trouvait presque trop beau, avec ses yeux en amande, ses bois lisses et ses oreilles incrustées de diamants. Il apparaissait toujours lorsqu’elle marchait dans la forêt enchantée, celle où les fleurs se transformaient en papillons de toutes les couleurs. Sans doute était-elle amoureuse, mais une femme peut-elle tomber amoureuse d’un cerf ? Certes, les personnages de rêves ont tous les droits, elle le savait, mais était-elle vraiment un personnage ? Et puis une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
11 mars 2013

Le retour de la lune

Cela faisait un mois que la lune avait disparu. Certains avaient cru qu’elle s’était noyée dans un canal, d’autres qu’on l’avait avalée en la prenant pour une hostie. Pourtant,  au bout d’un mois  elle réapparut, sans explication aucune. C’est ce jour-là que Morgan avait composé son hymne à lune. Tous les canaux de Venise avaient frissonné et ses notes avaient glissé sur la partition de la lagune…   PS : photo prise par C. V. à Venise en novembre 2012
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :