13 février 2013

Le pape

Il en avait ras le crucifix de sa vie de pape. Il constatait, d’ailleurs, que la chute abyssale du  mercure du thermomètre de la foi accentuait son syndrome dépressif. Même ses mocassins rouges, astiqués chaque jour par son fidèle valet de pied, ne lui procuraient plus aucun plaisir quand il y glissait ses pieds gonflés.Une chose était sûre, dès qu’il ne serait plus pape, il pourrait enfin mettre à l’index sa langue de bois qui lui avait rendu  la bouche si pâteuse qu’il n’avait plus le goût à rien…    
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2013

Les caméras

Il y avait des caméras partout – une pour 30 citoyens  – et aucun pouce de bitume ne leur échappait. Jour et nuit elles filmaient et moi je contrôlais et stockais ce que jamais personne ne regarderait. Et puis il y eut ce jour-là... La fille était en haut d’un pont, elle hésitait, sur le fil de la vie ; moi je la regardais, témoin invisible. J’aurais voulu sortir, courir, lui dire d’arrêter, mais je ne pouvais pas. On m’aurait fichu à la porte.  Et puis soudain il y eut ce type sorti de nulle part. Jamais je n’oublierai.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
11 février 2013

Les rendez-vous

La semaine prochaine, elle n’aurait pas le temps de s’ennuyer : le lundi dentiste, le mardi radio des poumons, le mercredi scanner, le jeudi courses, le vendredi  phlébologue, le samedi repas avec son fils et le dimanche repos.
Posté par gballand à 06:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
10 février 2013

Le trapèze

Enervé, le professeur lui avait dit. - Bon, c’est pour aujourd’hui ou pour demain ? Elle n’avait rien répondu. Elle regardait alternativement le sol et l’horizon, mais elle ne se décidait toujours pas. Elle avait peur. Il le savait. Sans cesse il la rappelait à l’ordre, lui faisant des réflexions qu’il n’aurait certainement pas faites à d’autres ; la veille il l’avait même traitée, moqueur, « d’oiseau qui aurait perdu ses ailes ». Jamais elle ne lui répondait… sans doute parce que le professeur n’était autre que  son père. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
09 février 2013

Le traitement

Depuis qu’il prenait son traitement pour la repousse des cheveux, ceux-ci reprenaient du poil de la bête, mais sur son dos, son ventre et ses oreilles…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
08 février 2013

Les Femen

Elle avait voulu entrer dans le groupe des Femen mais, après un entretien qui s’était plutôt bien passé et où on lui avait demandé quel était son tour de poitrine, elle avait été recalée. Quand elle avait exigé des explications, on lui avait dit, avec beaucoup de tact, que c’était à cause de ses seins. -    Je ne comprends pas, en quoi mon 95 E...Justement, lui avait-on répondu ! Et, avec le plus de tact possible, son interlocutrice lui avait signalé que sa forte poitrine pouvait lui porter préjudice dans les... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

07 février 2013

Le cerf

En plaisantant, elle lui avait demandé s’il ne lui faisait pas penser à quelqu’un ? -    Quoi, ce cerf ? Avait-il répondu. Elle avait hoché de la tête en souriant. Il avait eu beau cherché, rien ne lui était venu à l’esprit et c’était bien normal : comment pouvait-on se voir en un cerf comme dans un miroir ! PS : texte écrit à partir de cette photo gentiment prêtée par Marion. L.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
06 février 2013

La bombe

Au début, on lui avait demandé de passer un coup de téléphone anonyme, ensuite il avait dû envoyer une lettre avec une drôle de poudre à l’intérieur. Bien plus tard ce fut un sac en plastique qu’il laissa en évidence dans une station de métro et qui explosa dans l’heure qui suivit, après ce fut une bombe – une petite – qu’il plaça gare du Nord, près du relais H et, en bouquet final, on lui demanda de faire sauter l’aérogare D de Roissy, un jour de grand départ, en se transformant en bombe humaine…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2013

Barbie

Elle s’était fait opérer sous toutes les coutures pour ressembler à une poupée Barbie. Il lui manquait peut-être encore trois ou quatre interventions pour atteindre la perfection. Ensuite, il ne lui resterait plus qu’à se faire embaumer.
Posté par gballand à 06:27 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
04 février 2013

Les saints

Depuis sa plus tendre enfance, elle collectionnait les images pieuses et remplissait des albums qui s’empilaient dans l’armoire. A 50 ans, elle en avait totalisé 20, 20 gros albums que d’autres remplissaient avec des photos de familles. Sa famille à elle, c’étaient les Saints, Marie, Dieu et Jésus qui l’avaient accueillie à bras ouverts sans rien lui demander en échange…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :