16 janvier 2013

Inséduisable

Elle lui avait dit « Je suis inséduisable », mais  l’inséduisable n’était-il pas une aventure séduisante ? Tel Valmont, il se demandait comment il aborderait la forteresse et combien de temps elle lui résisterait. Il jubilait déjà en pensant au moment où il arborerait le rouge baiser de sa conquête sur le revers de ses lèvres. Il pourrait alors se glorifier, en tous lieux, d’avoir pris sa revanche sur la morosité de l’hiver…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

15 janvier 2013

Le couteau

A la façon dont il tenait le couteau à pain, elle aurait dû se méfier, d’autant plus que la veille, il avait acheté à Carrefour six lots de boites hermétiques. Une promotion lui avait-il dit. Quand elle avait protesté en arguant qu’ils en avaient déjà, il avait ajouté : Tu verras, j’en aurai l’usage ! Une semaine plus tard, il la découpait en  morceaux et rangeait méticuleusement toutes les boites dans le congélateur. A la fin, il dit à voix haute en se frottant les mains : tu vois, je t’avais bien dit que je les utiliserais... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
14 janvier 2013

Le théâtre

Au théâtre, mon voisin de siège, retraité sans nulle doute, et très bavard, me vantait « les liaisons dangereuses » – le livre veux-je dire – en attendant l’ouverture du spectacle. A l’affiche, les Ballets de Hanovre. Le titre de la chorégraphie : les liaisons dangereuses. Mon voisin en a profité pour me faire l’éloge de deux théâtres parisiens - l’Opéra Bastille et le Palais Garnier – bien plus prestigieux que notre « pauvre » théâtre des Arts. -  Un peu cher pour le commun des mortels, lui ai-je répondu. Ce dont il a convenu. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2013

Les sextos

Depuis que les sextos étaient entrés dans sa vie, les plans Q succédaient aux plans Q, avec une régularité que même les  métronomes lui auraient enviée…  
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
12 janvier 2013

Le petit carnet

Elle avait décidé d’acheter un petit carnet où elle consignerait toutes les inexactitudes qu’il dirait. Non par esprit de revanche, mais pour rétablir la vérité…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
11 janvier 2013

Le routier US

Elle observait le camion jaune flambant neuf sur le parking, son sac à dos à ses pieds ;  vraiment un bel engin ! Dans l’aluminium de la carcasse du moteur, elle vit une silhouette se refléter. Elle se retourna. Un type à chemise à carreaux la regardait en souriant. -  Do you like it ? Dit-il avec un accent texan à couper au couteau. Dans un anglais un peu hésitant  elle lui dit qu’elle aimerait bien voyager dans cette bête-là. Le type lui demanda où elle allait. San Antonio, répondit-elle. Il répliqua. -  OK,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

10 janvier 2013

Pole dancing

Adepte du pole dancing elle s’entraînait, à la nuit tombée, sur les poteaux de signalisation. Un matin elle eut la surprise de voir des policiers sonner chez elle. Ils avaient reçu une lettre anonyme déclinée en ces termes : « Soucieux de la protection du bien public et du respect des valeurs morales, je tiens à vous signaler que la personne qui réside au 45 de la rue des framboisiers se livre la nuit à des danses étranges sur les poteaux de signalisation de la rue ci-dessus, poteaux qu’elle risque de tordre. En espérant que vous... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :
09 janvier 2013

L’élève

Avant les vacances, il avait la tête dans les mains et il ne pouvait pas travailler parce qu’il était amoureux. Après les vacances, il a toujours la tête dans les mains mais il ne peut pas travailler parce qu’elle l’a abandonné… 
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2013

Le concert

Concert de la Nouvelle Année au Zénith : Wagner, Verdi, des ouvertures en veux-tu en voilà pour passer un moment merveilleux. C’était sans compter sur la pie de la rangée de derrière qui, non contente de lire le programme  à voix basse mais suffisamment haute pour être entendue, se permet de chantonner Wagner et Verdi. La fusiller du regard quatre fois de suite ne sert à rien, elle continue à fredonner de sa voix de fausset. Alors, quand les trompettes de Aida résonnent, mue par le souffle des vents, elle lui assène un «... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2013

Ça…

Ça n’en finirait jamais de s’installer ; ça prenait même des proportions qu’elle n’avait même pas imaginées ; ça lui prenait la tête ; ça l’em… presque, mais bon, elle le gardait pour elle, le groupe, c’était sacré. Le groupe... d’ailleurs, avait-elle l’instinct groupal ? Il valait mieux dire « la communauté », c’était plus sympa. « La communauté », ça donnait envie de rêver, de s’investir, d'être soudé,  de travailler pour la réalisation d’un objectif commun. Elle en était là de ses réflexions quand une bourrasque l’obligea à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]