10 février 2013

Le trapèze

Enervé, le professeur lui avait dit. - Bon, c’est pour aujourd’hui ou pour demain ? Elle n’avait rien répondu. Elle regardait alternativement le sol et l’horizon, mais elle ne se décidait toujours pas. Elle avait peur. Il le savait. Sans cesse il la rappelait à l’ordre, lui faisant des réflexions qu’il n’aurait certainement pas faites à d’autres ; la veille il l’avait même traitée, moqueur, « d’oiseau qui aurait perdu ses ailes ». Jamais elle ne lui répondait… sans doute parce que le professeur n’était autre que  son père. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

09 février 2013

Le traitement

Depuis qu’il prenait son traitement pour la repousse des cheveux, ceux-ci reprenaient du poil de la bête, mais sur son dos, son ventre et ses oreilles…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
08 février 2013

Les Femen

Elle avait voulu entrer dans le groupe des Femen mais, après un entretien qui s’était plutôt bien passé et où on lui avait demandé quel était son tour de poitrine, elle avait été recalée. Quand elle avait exigé des explications, on lui avait dit, avec beaucoup de tact, que c’était à cause de ses seins. -    Je ne comprends pas, en quoi mon 95 E...Justement, lui avait-on répondu ! Et, avec le plus de tact possible, son interlocutrice lui avait signalé que sa forte poitrine pouvait lui porter préjudice dans les... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
07 février 2013

Le cerf

En plaisantant, elle lui avait demandé s’il ne lui faisait pas penser à quelqu’un ? -    Quoi, ce cerf ? Avait-il répondu. Elle avait hoché de la tête en souriant. Il avait eu beau cherché, rien ne lui était venu à l’esprit et c’était bien normal : comment pouvait-on se voir en un cerf comme dans un miroir ! PS : texte écrit à partir de cette photo gentiment prêtée par Marion. L.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
06 février 2013

La bombe

Au début, on lui avait demandé de passer un coup de téléphone anonyme, ensuite il avait dû envoyer une lettre avec une drôle de poudre à l’intérieur. Bien plus tard ce fut un sac en plastique qu’il laissa en évidence dans une station de métro et qui explosa dans l’heure qui suivit, après ce fut une bombe – une petite – qu’il plaça gare du Nord, près du relais H et, en bouquet final, on lui demanda de faire sauter l’aérogare D de Roissy, un jour de grand départ, en se transformant en bombe humaine…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2013

Barbie

Elle s’était fait opérer sous toutes les coutures pour ressembler à une poupée Barbie. Il lui manquait peut-être encore trois ou quatre interventions pour atteindre la perfection. Ensuite, il ne lui resterait plus qu’à se faire embaumer.
Posté par gballand à 06:27 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

04 février 2013

Les saints

Depuis sa plus tendre enfance, elle collectionnait les images pieuses et remplissait des albums qui s’empilaient dans l’armoire. A 50 ans, elle en avait totalisé 20, 20 gros albums que d’autres remplissaient avec des photos de familles. Sa famille à elle, c’étaient les Saints, Marie, Dieu et Jésus qui l’avaient accueillie à bras ouverts sans rien lui demander en échange…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2013

Tourisme

Juste après son départ à la retraite, elle avait commencé à faire du tourisme médical. Elle était allée en Tunisie pour ses implants mammaires – un rêve d’adolescente -  en Hongrie pour ses implants dentaires, au Portugal pour sa cure thermale, en Roumanie pour sa liposuccion et elle pensait sérieusement à un lifting au Brésil… s’il y avait encore quelque chose à sauver !
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
02 février 2013

Invisible

Elle avait acheté deux petites pilules pour devenir invisible. Le lundi soir, elle avala la première et se rendit incognito chez ses parents, juste pour le plaisir d’entendre tout le mal qu’ils disaient d’elle ;  elle ne fut pas déçue. Le lendemain, elle avala la deuxième pilule et s’invita chez François H et Valérie T, le nouveau couple Elyséen. Elle en revint fort désappointée. Leur repas s’était passé dans le silence le plus parfait avec juste, peut-être, un soupçon de mastication – de rumination ? – de part et d’autre.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
01 février 2013

Duo

Aujourd’hui, avec caro-carito, nos textes se croisent en un  duo stimulant : son texte est sur Presquevoix, quant à mon texte, il  est sur son blog.La consigne était la suivante : écrire  à partir d'une photo et d'un titre choisis en fonction de nos goûts.    ______________________________________                       La petite fille qui vivait dans un violoncelle. Je me retourne et elle est là. Nina. Au début, elle frappait timidement à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]