25 octobre 2014

La bibliothécaire

Elle était bibliothécaire bénévole à la Maison d'arrêt et, ce qui l’étonnait le plus, ce n’était ni les conversations étranges qu’elle entendait ça et là, ni le nombre de détenus qui passaient par la bibliothèque sans jamais rien emprunter, ni les allures de somnambules de certains, assommés par les médicaments, mais  le nombre de livres policiers qu’on lui demandait. Rien d’autre ne trouvait grâce à leurs yeux, à part le code pénal, bien sûr.  
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]

23 octobre 2014

L’accordéoniste

Ce matin, dans le métro, un homme jouait de l'accordéon juste à côté de moi. Son « besa-me mucho » - faux à souhait -  me vrillait la tête. Il me restait encore dix stations avant d’arriver à Montparnasse et je n’avais nullement l’intention de perdre ma place assise pour partir ailleurs. Inspirée, j’ai sorti un billet de 5 euros. Peut-être changerait-il de wagon ? Il s'est arrêté de jouer, m'a longuement regardée en souriant et m'a dit  calmement, comme s’il y voyait clair dans mon jeu : « Moi on ne... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
21 octobre 2014

Miss Ventre

C’était la fête du ventre et la joie régnait. Le ventre ne met-il pas tout le monde d’accord, sauf les anorexiques ? La foule se pressait dans les allées où les « artisans » tenaient leurs stands revêtus à l’ancienne. Certaines mauvaises langues se demandaient pourtant si les produits vendus étaient aussi authentiques que les vêtements des vendeurs. Cette année – une première -  La municipalité avait décidé de sacrer une Miss Ventre. La Miss gagnerait cinq saucissons secs, un rôti de veau de un kilo, quatre... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
19 octobre 2014

Duo d'octobre

Toujours  Tom Jones et  " Love is in the air "  pour le deuxième texte du duo, le mien.   Où est l’amour ?   « Love is in the air », sa fille se passait en boucle cette vieille chanson  que Carole ne pouvait plus supporter. -          Diminue le son s’il te plaît ou je fais un malheur ! C’est sur cette chanson qu’elle avait rencontré  son premier amour.  « Love is in the air, tu viens danser ? » lui avait-il... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
17 octobre 2014

Duo d' octobre

Nous poursuivons, avec Caro, nos duos d'écriture, mais ils se feront désormais uniquement sur ce blog. Pour le mois d'octobre, place à l'amour avec cette inoubliable chanson de Tom Jones - " Love is in the air " - qui a certainement marqué la jeunesse de certains. Le texte de ce jour est de Caro, le mien paraîtra dimanche.   Les chaises musicales   — Alors le départ de Luc, ça va ? Tu t'en sors avec la nouvelle ? On ne te voit plus. Je ne savais pas quoi dire. D’ailleurs, y avait-il quelque chose à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
15 octobre 2014

Le « liseur »

Il était assis dans le hall d’entrée du lycée avec un livre - sans doute un roman - ouvert sur les genoux. Il lisait, indifférent aux autres, et peut-être même à lui-même. J’ai failli m’approcher  pour lui demander si, en lisant ainsi au vu et au su de tout le monde, il n’avait pas peur d’être moqué ou harcelé,  mais je me suis retenue. Sans doute la peur de troubler un moment aussi précieux…
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]

13 octobre 2014

Le danseur de flamenco

A force de marteler le sol de ses bottines nerveuses, il était devenu fou. C’était comme si la tête de ses talons résonnait dans son cerveau, jour et nuit, ne lui laissant aucun repos. Il avait consulté divers spécialistes, aucun n’avait pu atténuer son mal. Un seul lui conseilla d’arrêter le flamenco, en ajoutant. - Consacrez-vous à la natation, votre équilibre personnel y gagnera. Il répondit à ce médecin ignare  qu’il ne savait pas nager, que le flamenco était toute sa vie, que son père, son grand-père et son... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
11 octobre 2014

l'accident

Elle était morte le jour de l’enterrement de son mari. Non de chagrin, comme tout le monde aurait pu le croire, mais d’un accident bête : le corbillard l’avait renversée en faisant une marche arrière "sportive", et sa tête avait heurté l'arête du trottoir.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
09 octobre 2014

Le dictionnaire

Les dictionnaires sont sur les tables. A eux de chercher les mots qu’ils ne connaissent pas en portugais. Soudain un doigt se lève. -          Comment on fait pour chercher ? La question la laisse interloquée. Certains ne savent donc pas se servir du dictionnaire en classe de seconde ? Pourtant ils savent se servir de leur ipod… Elle imagine que ça doit être ça le progrès : savoir taper sur les touches d’un clavier mais ne pas savoir faire de recherches !  
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
07 octobre 2014

La disparition

Tout le monde avait les yeux levés vers le ciel pour voir l’éclipse. Dix minutes plus tard, ils partagèrent leurs impressions, sauf elle, car elle avait disparu. En lieu et place, il ne restait que ses chaussures et ses chaussettes où une multitude de papillons s’affairaient. Tous s’étonnèrent et hurlèrent des « Marie ! Marie ! Marie ! » que l’écho répercuta sans fin. Emilie suggéra que Marie était peut-être l’un de ces papillons. Les autres rirent bruyamment en se moquant d’elle, mais l’idée ne les quitta... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]