29 septembre 2014

La fiche

Sur la fiche  qu'elle donnait à remplir aux élèves de seconde en début d'année, elle concluait toujours par ces deux questions qui parfois leur donnaient du fil à retordre : Qu'aimez-vous le plus ? Que détestez-vous le plus ? A la deuxième question, l'une de ses élèves avait répondu : « ma belle-mère ».  
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

27 septembre 2014

Amour

Ma femme me reproche toujours  de ne pas lui dire que je l’aime. Pourtant, je le lui ai dit le jour de notre mariage, il y a 3  ans, allez comprendre les femmes…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
25 septembre 2014

La végétarienne

Végétarienne depuis 10 ans, elle avait  toujours demandé aux hommes carnivores avec qui elle sortait de  se brosser les dents avant de l’embrasser sur la bouche. « Je ne supporte pas les charniers », leur expliquait-elle en réponse à leur étonnement.  
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
23 septembre 2014

La bouteille

Hier matin, en regardant la maison du voisin par la fenêtre de ma chambre, j' ai eu l’étrange impression de voir un magnum de bordeaux en lieu et place de sa cheminée. Devrais-je arrêter de boire mon petit verre du soir, le verre thérapeutique - comme je l'appelle -  celui qui me donne le petit coup de fouet nécessaire au maniement des poêles, casseroles et ingrédients divers ?
Posté par gballand à 06:55 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
21 septembre 2014

Virage

Quand je lui ai dit « J’ai viré de bord ! », Christophe a cru que je votais à droite ! L’imbécile ! Comme il me connaît mal ! Rien que ça, ça m’a découragé d’aller plus loin. Ma confidence, je la ferais à quelqu’un d’autre. L’après midi, j’ai téléphoné à Juliette, peut-être qu’avec elle, ce serait plus facile. J’ai commencé de la même façon « J’ai viré de bord ! ». Elle s’est exclamée, d’un ton désinvolte. - Oh, ça arrive à tout le monde ! Comment ça, ça arrive à tout le monde !... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
19 septembre 2014

Ambiance

Lorsqu’à la fin du cours, une élève leva le doigt pour se plaindre  de la mauvaise ambiance qui régnait dans la classe,  elle répondit. -          Je ressens exactement la même chose que vous.  Et pour ne rien vous cacher, quand j’arrive dans ce cours et uniquement dans celui-ci, je n’ai qu’une envie : en repartir aussi sec. Hélas, je ne peux pas me le permettre. Personne ne  me signera un mot d’excuse pendant toute l’année. Les élèves ne dirent rien, seul l'un... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]

17 septembre 2014

Duo

Aujourd’hui, avec caro-carito, nos textes se croisent en un  duo stimulant : son texte est sur Presquevoix, quant à mon texte, il  est sur son blog.La consigne était d'écrire un texte qui reprenait cette phrase de Mia Couto, auteur Mozambicain : "les hommes qui bavent ne mordent pas" ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 septembre 2014

Les deux hommes

Elle avait grossi de trente kilos, pour lui. Seulement, un an plus tard, il la voulut mince. Elle essaya de maigrir, en vain. Il la quitta. Par trois fois, elle tenta de se suicider ; peine perdue, la vie lui collait à la peau comme un vieux gant usé. Elle se résigna à vivre, triste et grosse, jusqu’au jour où elle rencontra un lanceur de couteau. Chaque soir, il faisait le tour de son corps avec ses quarante couteaux et chaque soir, elle vivait le grand frisson qu’elle n’avait jamais connu avec l’autre.  
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
13 septembre 2014

Réminiscences

Pourquoi aime-t-on les histoires où les autres sont humiliés ? Voilà ce qu’il se demandait depuis qu’il avait ri de cette anecdote stupide racontée par l’un de ses copains alors qu’ils étaient tous réunis autour d’une bière, après le foot, au café des sports. Il avait un reste d’amertume dans la bouche, surtout qu’il avait rallongé la sauce en s’esclaffant, en guise de conclusion : « Elle l’avait bien cherché ! » Il s’en voulait. Etait-il devenu comme eux ? « Qui se ressemble s’assemble »,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
11 septembre 2014

Désirs croisés

Je pourrai  te tuer, c’est ce qu’avait hurlé Michel  quand Robert  lui avait confessé qu’il couchait avec sa femme. Robert avait laissé passer cette colère  qu’il jugeait fort naturelle. Comment aurait-il réagi, lui, si Michel lui avait dit qu’il couchait avec la sienne, de femme ? Une fois sa bouffée délirante apaisée, Michel se tourna vers Robert et lui dit. -          Et tu ne t’es jamais senti gêné par rapport à moi ? ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]