11 mars 2015

L’anniversaire

Il lui avait dit : 58 ans, ça se fête ! Pourquoi, elle ne le savait pas, mais il en avait décidé ainsi. Et ils étaient partis dans la baie de Somme. Sur la digue, il lui avait ordonné. -          Tiens, assieds-toi là, on va immortaliser. Et elle s’était assise à l’endroit indiqué, pour immortaliser quoi au juste ? Elle n’en savait rien. L’hôtel avait été méticuleusement choisi, le restaurant aussi ; une mise en scène finement orchestrée pour parfaire une chute qu'elle n'aurait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

09 mars 2015

Duo de mars

Après le texte de Caro, voici le mien. La source d'inspiration est toujours Youkali, de kurt Weill. Pour lire les paroles, c'est ici.     Youkali Quand la fée l’avait surprise dans l’oubli de son sommeil, elle lui avait murmuré « C’est presqu’au bout du monde » ; et elle l’avait suivie sans hésiter. Elles avaient toutes deux parcouru  de longues steppes battues par les vents  pour finalement arriver près d’une mer gelée ;  là, elle s’était  réveillée. La pièce était plongée... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
07 mars 2015

Duo de mars

Nouveau duo avec Caro. Cette fois, le choix m'appartenait, et j'ai choisi comme source d'inspiration Youkali, de kurt Weill, ici interprété sobrement par  Sarah Holtrop. Pour lire les paroles, c'est ici Aujourd'hui, je mets en ligne le texte de Caro. Elle a choisi de l'associer au  tableau de Watteau, pélerinage à Cythère. Mon texte sera publié lundi prochain. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
05 mars 2015

Le frère

Son frère était son miroir grossissant et il lui en était reconnaissant. Quand il prenait 1 kilo, son frère en prenait 3, et quand il en prenait 2, celui-ci en prenait immanquablement  6. Comme il ne  voyait son frère qu’une fois par semestre, l’effet loupe n’en était que plus saisissant. Il se mettait alors au régime avec pesée chaque jour et une mise à jour  de sa  courbe de poids sur son carnet de santé en ligne…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
03 mars 2015

Chirurgie

Depuis qu’elle s’était fait lifter le visage et les paupières intérieures, pour avoir l’air d’être une maman plus jeune – elle avait eu son premier enfant à 38 ans et le deuxième à 40 -  son fils de 6 ans s’obstinait à ne pas la reconnaître. Il n’arrêtait pas de dire. -          Je veux ma maman. Ce à quoi elle répondait patiemment. -          Mais c’est moi ta maman, mon chéri. Jusqu’au jour où il rétorqua. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
01 mars 2015

Retrouvailles

Ils se retrouvèrent par hasard lors d’un enterrement, quarante ans jour pour jour après leur premier rencontre, celle où ils avaient failli… Elle était avec son mari, il était avec sa femme. Ils échappèrent un instant à leurs obligations familiales pour se saluer. -  Tu n’as pas changé, lui dit-il. -  Toi si, rétorqua-t-elle peu soucieuse des convenances. Puis la conversation se poursuivit aimablement sans que ni l’un ni l’autre n’aborde « le sujet ». Dix minutes plus tard, ils furent rejoints par leurs... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

27 février 2015

Déménager

Elle voulait déménager, mais  passer de son cerveau 1 à son cerveau 2 était loin d’être simple car aucun déménageur ne voulait lui faire un devis.  Puis, par le hasard le plus complet, elle avait rencontré « Seigneur déménagements ». Comme ils faisaient aussi garde-meubles, elle en avait profité pour leur demander de garder le mobilier qu’elle savait ne plus lui être utile mais  dont elle hésitait à se débarrasser définitivement, d’autant plus qu’il s’agissait d’héritages. Malgré le coût du devis, elle avait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
25 février 2015

Les hommes

Il pleut. Impossible d’aller à mon rendez-vous : je suis phobique. Une seule goutte d’eau me met dans un état indescriptible. Ma première crise date de l’époque où j’étais mariée. Nous étions au mois de juillet et nous venions de fêter notre première semaine de mariage. Nous avions décidé de célébrer les semaines et non les années car nous étions convaincus que cela fortifierait notre amour. Lorsque nous sommes sortis du restaurant - moi dans la robe rouge qui lui avait plu lorsqu’il m’avait vue pour la première fois, et lui en jeans... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [26] - Permalien [#]
23 février 2015

La lettre

Monsieur,  Je prends la liberté de vous écrire cette missive pour vous signaler que vous avez tout bonnement oublié de me téléphoner afin de me donner un nouveau rendez-vous et ce, depuis le mois de février 2008.  Je vous rappelle brièvement les faits : avant les vacances de février, vous m’aviez donné un rendez-vous sur la même plage horaire qu’un autre de vos « patients », et j’ai donc attendu trois quarts d’heure dans votre salle d’attente – terriblement déprimante à vrai dire et je vous conseille d’en... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
21 février 2015

Le corps

Quand il avait vu le corps allongé sur les feuilles, son œil de peintre avait tout d’abord remarqué l’harmonie des couleurs ; l’instant d’ après il avait paniqué. Que faisait-elle là ? Etait-elle morte ? Certainement. Ce n’était nullement l’époque pour une sieste en pleine nature ; la température extérieure atteignait à peine quatre degrés. Il décida de passer son chemin. Ne pas s’impliquer et prendre ses distances, comme à l’accoutumé. Le lendemain matin, en prenant son café au bar des fleurs, ses yeux tombèrent sur... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]