08 décembre 2014

Disparition

C’est derrière la croix qu’il l’avait enterrée. Personne n’avait jamais rien soupçonné. Pour tous elle avait disparu, un coup de tête, une folie, un amant peut-être…   Pour lui rendre visite, il attendait que  les nuages laissent leur traîne de nuit dans le ciel et, la bouche collée contre terre, il murmurait lamentations et demandes de pardon avant de   s’éclipser dans les ténèbres.  Le même rituel s’opérait chaque vendredi, sauf ce vendredi-là, celui où la terre s’ouvrit et le précipita dans l’abîme.   ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

06 décembre 2014

Duo de décembre

Toujours à partir de la même photo, après le texte de Caro, voici le mien.   La rencontre   Elle s’était assise sur le bord de la route et avait couché son vélo à côté d’elle. Avaler des kilomètres en ligne droite sans autre perspective qu’un ciel aux couleurs grisâtres l’avait épuisée. C’est alors qu’elle le vit, perché sur sa monture, comme échappé du roman de Cervantès. Elle se frotta les yeux. Mais oui, il existait,  et il avait planté son ridicule canasson juste devant elle. -     Gente... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]
04 décembre 2014

Duo de décembre

Nous poursuivons, avec Caro, nos duos d'écriture. Pour le mois de décembre, place à l'aventure avec Don quichotte. La photo qui nous inspire a été vue sur facebook. Le texte de ce jour est de Caro, le mien paraîtra samedi, sur presquevoix.       Toute ressemblance avec la situation actuelle d’une ville de province moyenne relativement endormie n’est pas fortuite. Une guignolade. Il régla ses jumelles. Parfait. La fière silhouette semblait être à deux pas ; rien encore ne dérangeait l’après-midi paisible. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
02 décembre 2014

Voir ou pas

Il était assis au fond de la classe, comme à son habitude, son grand corps avachi sur sa chaise. Le week-end avait dû être difficile ! Au moment où le professeur commença à écrire au tableau l’élève leva le doigt. -          Monsieur, je vois rien. Le professeur lui répondit. -          Viens devant, Charles, il y a de la place au premier rang. Charles réfléchit un instant puis conclut. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
30 novembre 2014

Les scratchs

A 17 ans, il ne savait toujours pas attacher ses lacets ; forcément, il mettait des chaussures à scratch depuis sa naissance… 
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
28 novembre 2014

Bonheur

Il  pensait qu’il était plus facile de rendre heureux la femme d’un autre que la sienne. Il aurait facilement pu le vérifier, mais au dernier moment, il n’avait jamais réussi à sauter le pas : question d’éthique,  de culpabilité, de peur ou de confort, allez savoir ! PS : la liste n’est pas exhaustive
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

26 novembre 2014

La démarche des vases

On disait d’elle qu’elle avait une démarche de vases - j’aurais plutôt dit d’amphores. Tout le monde la trouvait laide, sauf moi. J’en étais tombé secrètement amoureux. Son double-menton et ses joues blanches et molles m’attiraient comme des aimants. Ce lieu commun, chers amis lecteurs, vous dérangera peut-être,  tout comme vous dérangera  sa chair abondante, mais moi je rêvais d’y enfouir mon visage et d’en parcourir les plis, dussè-je y passer plusieurs jours. Pourtant, ce qui me fascinait chez elle, encore plus que sa... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
24 novembre 2014

Le déchétarien

Il faisait ses courses au supermarché, de nuit, en sautant par-dessus les murs et en fouillant les poubelles qui regorgeaient de produits périmés. Les DLC*, il laissait ça aux victimes de la société de consommation. Lui, il   mangeait  gratuit depuis 10 ans, une économie non négligeable pour qui refuse de « revendiquer » son employabilité sur le marché du travail…  *Date de limite de consommation    
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
22 novembre 2014

La blouse blanche

Lorsque l’élève était arrivée en cours de physique avec une blouse blanche qui lui arrivait à la taille, le professeur lui avait fait remarquer qu’il lui fallait une blouse plus  longue à cause des expériences. Peine perdue. La semaine suivante, il lui demanda son carnet de liaison afin de mettre un mot à ses parents.  « A faire signer par tes parents », ajouta-t-il. Le jeudi suivant, l’élève lui rapporta le mot signé avec cette note de sa mère : « Ma fille à la blouse que sa sœur a porté il y a quatre... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2014

      (dialogue entre un grand-père et son petit-fils) - Dis-moi fiston, qu’est-ce que tu feras plus tard ?- Je serai Président !- Ah oui, et qu’est-ce que tu feras pour les Indiens ?- Je rendrai les pauvres plus riches !- Et qu’est-ce que tu feras des riches ?- Je les rendrai plus pauvres !- Et après ?- Après ils comprendront pourquoi les pauvres n’aiment pas être pauvres.- Et quand ils auront compris ? - Je changerai tout et je mettrai tout le monde pareil, les pauvres et les riches !- Et tu crois qu’ils seront... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]