19 mai 2014

La balance

Quand elle monta sur la balance – et il y avait au moins un an qu’elle ne se pesait plus de peur de voir s'afficher le nombre 70 – la balance  annonça aussitôt « erreur ».  Elle en resta abasourdie.  Etait-elle vraiment une erreur ? Certains signes le laissaient  à penser mais le voir ainsi écrit,  en lettres rouges, changeait la perspective…
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

17 mai 2014

Duo

Pour notre nouveau duo avec Caro, une chanson de Juliette, choisie par Caro. et voguent les mots... Vous pouvez lire, ci-dessous, le texte de Caro ; quant au mien, il est sur son blog : les heuresdecoton.   Le tablier à carreaux J’essuyais les verres quand ils sont rentrés dans le café. Jeunes et bien mis. Bruyants. La brune retenait ses longs cheveux raides avec les lunettes de mouche à la mode. Elle s’est approchée et m’a demandé : « Un rhum pomme » Le s’il vous plaît était compris dans le texte. Je... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
15 mai 2014

Les babouches

Elle était au restaurant avec un couple d’amis. Elle ne tarissait pas d'éloges sur son voyage au  Maroc : le soleil,  les plages, le golf, l’hôtel cinq étoiles, la piscine… Et puis elle a sorti de son sac un  ensemble ravissant acheté pour sa petite-fille, à Marrakech même. C’est joli, a observé la femme qui lui faisait face, mais c’est fait  en Espagne. -  Exact, a-t-elle répondu, mais tu ne voulais tout de même pas que je lui rapporte des babouches !  
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
13 mai 2014

La glace

Depuis qu’elle avait passé le cap des 70 ans, elle ressemblait de plus en plus à sa sœur ; tout le monde le lui disait et elle-même le constatait. Dimanche matin, à 11 heures exactement, elle avait même eu l'impression de se trouver nez à nez avec sa soeur en se regardant dans la glace. Les  insultes avaient aussitôt sifflé,  jusqu’à ce qu’elle se rende compte du ridicule de la situation. Mais pourquoi s'étaient-elles disputées ? Elle ne s’en souvenait même plus ; mais toutes les raisons étaient bonnes pour se fâcher avec... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:35 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
11 mai 2014

L'élève

Il n’a rien fait pendant l’année, mais cette absence de travail date de plus loin encore, de la sixième ou même avant... En fin de troisième on l’a orienté en seconde, pas de projet, on ne voulait pas le garder au collège : la politique des quotas est implacable ! Alors  il est arrivé au lycée avec son paquetage d’élève presque mauvais à tout. Le professeur lui demande de rester à la fin du cours pour une petite mise au point : -  Qu’est-ce que tu veux faire plus tard Kevin ? -  Gendarme. -  Oui, mais pour être... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 mai 2014

la retraite

Il devait avoir pris un sérieux coup de vieux parce que depuis deux ans, on lui disait systématiquement d’un ton enjoué : Alors, bientôt la retraite ? Pourtant, il n’avait que 50 ans et la retraite, il la voyait s’éloigner à vue d’œil…
Posté par gballand à 07:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

07 mai 2014

On

A peine venait-elle de s’asseoir sur la chaise, les cheveux humides, que la série des « on » commença. -   Alors qu’est-ce qu’on fait ? Une fois la coupe décidée, la coiffeuse se saisit de sa paire de ciseaux et une longue série de « on » accompagna le cliquetis  métalique : maintenant on penche la tête vers l’avant… on la redresse… on met la tête de côté… on coupe plus ou on arrête ? On sèche et on met quelque chose sur les cheveux ? etc. Quand elle est rentrée chez elle, tout... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:15 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 mai 2014

Alors, t’es prête ?

Elle était dans la salle de bain depuis trente minutes. -   Alors, t’es prête ? Lui cria-t-il à travers la porte. Je te rappelle que ma mère n’aime pas qu’on arrive en retard. Midi c’est midi ! Elle répondit. -    Mais oui je  suis prête ! Quant à ta mère, elle m’emmerde avec son midi pile ! D’habitude, il  ne rétorquait rien, mais cette fois-ci, il ajouta. -    On dirait que tu prends un malin plaisir à nous faire arriver en retard quand on va chez elle. Je me demande  qui... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
03 mai 2014

Duo

Pour notre nouveau duo, avec Caro, une couverture de livre fabriquée aux éditions aléatoires et le tour est joué. Vous pouvez lire, ci-dessous, le texte de Caro ; quant au mien, il est sur son blog : les heuresdecoton.   La taverne des ténèbres J’ai trouvé l’invitation dans ma boîte aux lettres : « Showcase – taverne des ténèbres ». Il m’a fallu un vieil annuaire et un plan jauni pour repérer l’adresse, le lieu semblant être aux abonnés absents du web. J’ai grandi dans une ville à ras de terre, adossée à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
01 mai 2014

La décision

Le quai était désert, presque brûlant, et elle avançait à grands pas. Sans discontinuer, elle se répétait la même phrase, comme un mantra, un garde-fou qui lui permettait de ne pas s’effondrer. C’est à ce moment-là qu’elle le vit : un long corps noir  qui s’échappait de la vieille carcasse rouillée amarrée avec de gros cordages. Il la vit, s’arrêta un instant  puis marcha vers elle, l’air décidé.  Arrivé à sa hauteur, il la salua d’un signe de tête et lui parla en anglais. La lumière était si dense qu’elle... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]