20 mars 2007

Deux en un

Le prochain livre de M. Bayrou s’intitule « Projet d’espoir » (un peu fade comme titre, voire convenu ), quant au projet de Mme Royal, il obéit au doux nom de « Désir d’avenir ». L’espoir et le désir suivent le même chemin… Tout le monde aura certainement compris que M. Bayrou est un gauchiste du centre et que Mme Royal est une centriste de gauche. N’y aurait-il pas moyen de les unir dans un grand projet d’avenir commun qui pourrait s’intituler « Désir de projet d’espoir » ?Ah, que la France est subtile dans ses clivages... [Lire la suite]
Posté par gballand à 14:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 mars 2007

Liberdade…

« Se a liberdade não está em ti, não está para ti em parte alguma… » ou  « Si la liberté n’est pas en toi, elle ne sera pour toi nulle part ailleurs… » Cette citation de Fernando Pessoa me remet en mémoire un ami… Il y a très longtemps, par un beau mois de septembre, il  se décida à partir loin, pour vivre enfin, disait-il. En Amérique du Sud, il renaîtrait ! Quatre mois plus tard, il était déjà de retour :  il s’était suivi là bas et ne l’avait pas supporté.
Posté par gballand à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2007

Volem rien foutre al pais

Ce documentaire, riche mais un peu anarchique dans sa construction, présente une séquence réjouissante où un chômeur anglais (?) de 35 ans, « Grand Résistant au travail » - mais non médaillé - contrecarre les pressions de l’animateur de ce qui semble être un groupe de réinsertion  pour chômeurs longue durée. Pour ce Résistant – qui assume le non-travail sans pour autant se sentir désinséré   - le travail n’est pas une valeur, mais une aliénation à laquelle il échappe scrupuleusement depuis le jour où il aurait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2007

« La ligne c’est moi qui la trace… »

L’une des  dernières citations, reprises par la presse, de Ségolène Royal… à force de vouloir tracer sur des sables mouvants, la pauvre va finir par s’enliser et disparaître corps et âme…et que devient la rose dans tout ça, la rose dont les pétales ont perdu ceste vesprée l’éclat de leur robe pourprée… ?Le JE et le MOI, sont bien loin du « NOUS » et de la « théorie » participative !
Posté par gballand à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 mars 2007

Le Prix Femino

L'objectif du prix Femino, décerné pour la sixième année par La Meute http://www.lameute.fr/prix/2007.php3 est d’encourager les publicitaires qui, loin des clichés machistes, donnent une image positive ou valorisante des femmes ou des rapports entre êtres humains. En 2005, la meute avait choisi une publicité drôle et décalée de LG Electroménager.. Le message « Même sans les muscles, tu peux y arriver » est en lui un... [Lire la suite]
Posté par gballand à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2007

La chambre

Sa chambre était restée identique, telle exactement  qu’il l’avait laissée* dix ans plus tôt, avant les événements, comme il les appelait de façon évasive. La photo, dans son cadre étroit, était toujours sur le bureau à droite et, au-dessus de la commode recouverte d’un napperon brodé, cette toile, peinte par sa mère, qui représentait la maison de ses grands-parents ; c’est là que la photo avait été prise. Pourquoi fallait-il que la mort l’oblige à refaire le chemin de l’enfance ?  Il s’approcha du bureau, prit la photo... [Lire la suite]
Posté par gballand à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2007

Nous oublions souvent que nous oublions trop !

Deux machine à tuer : l’oubli et l’acceptation par habitudeCette photo de Nina Berman dont le titre est « Wounded Marine Returns Home to Wed » ( Un « Marine » blessé rentre chez lui pour se marier ) et que l'on peut voir sur le site (http://digitaljournalist.org./issue0703/a-thousand-words.html), ne nierait certainement pas sa filiation avec le film « Johnny got his gun » (Johnny s'en va-t-en guerre),  réalisé par Dalton Trumbo en 1971, à partir du livre qu’il avait écrit en 1939. « Le film et le livre de Dalton Trumbo ont eu... [Lire la suite]
Posté par gballand à 12:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 mars 2007

Les mots migrateurs

Du 10 au 20 mars c’est la semaine de la langue : (http://20mars.francophonie.org/VoirEvt.cfm?Num=5379&an=2007) Les mots, tout comme les hommes,  peuvent  avoir un statut d’immigré ou d’émigré. Ils peuvent même longtemps rester sans papiers… Certains ne seront "légalisés" dans le dictionnaire que 10, 20 , 30, 40 ou 50 ans plus tard. D’autres, resteront éternellement sans papiers. Des mots de l'ombre, en somme, mais les mots de l'ombre forcent le respect...
Posté par gballand à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2007

Nostalgie

«Quand je vois des photos de moi quand j’étais petite, j’ai envie de me serrer dans mes bras.» m’a récemment dit ma fille. J’ai été touchée par sa phrase, sans doute en raison des adieux nostalgiques à l’enfance que je pensais y lire ; mais il y avait quelque chose d’autre… était-ce la tendresse, la compassion envers soi-même ? L’idée que pour trouver une consolation il faut d’abord avoir pu se consoler soi-même ? Je ne sais pas…
Posté par gballand à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2007

Enfer…

Il y a des jours où je m’angoisse d’être angoissée ! Par exemple aujourd’hui, je m’angoisse d’être à demain où je sais que je serai forcément angoissée ; et sans doute que demain – mais je ne peux pas encore en jurer - je m’angoisserai de ne plus pouvoir être à aujourd’hui où je penserais que je me sentais si libre  !
Posté par gballand à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]