06 février 2007

Lapsus révélateur

A 20 h56 exactement – et cela restera dans toutes les mémoires - lors de l’émission de TF1 « J’ai une question à vous poser », présenté par Patrick Poivre d’Arvor, M. Sarkozy  a commis un lapsus révélateur, promptement rectifié, mais suffisamment  limpide  pour que l’on découvre son « VRAI » programme caché derrière le FAUX,  qu’il étale devant les caméras avec son sourire crispé ! ( Entre nous, qu’il arrête donc de sourire, Ségolène Royal est imbattable dans cette catégorie-là ! ). Voici donc... [Lire la suite]
Posté par gballand à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2007

Vérité ?

Un illustre inconnu de ma connaissance dit que la seule chose de vraie dans un journal… c’est la date ! Il y  en a qui en doutait ? On pourrait faire une analogie avec le programme politique de nos candidats à la présidence ; la seule chose de vraie dans leur programme, c’est ce qu’ils ne disent pas…
Posté par gballand à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2007

Chirac plaide pour la triple révolution écologique !!!

Navrant ! Le sens du ridicule doit certainement être inversement proportionnel à l’importance de la fonction  politique que l’on occupe ! Qu’est-ce que Monsieur Chirac a fait pour l'écologie pendant ses deux mandats, qui ressemblaient plutôt à du grand-guignol qu’à autre chose… ? Il a donné l’exemple ? Il a commencé une révolution écologique avec des mesures intelligentes ? Alors à quoi il joue maintenant avec sa triple révolution écologique ? Il se prend pour un Prophète ? D’ailleurs cette attitude n’étonnera personne, il... [Lire la suite]
Posté par gballand à 22:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 février 2007

C'est quoi l'amour ?

Posté par gballand à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2007

Incongruité

Parfois, je me dis que je devrais aller travailler avec des boules Quies… la tranquillité assurée ! Ne plus s’énerver, faire ses cours en conservant une attitude sereine de bout en bout – forcément on n’entend plus rien ! -. Et tiens, je me demande si en plus, avoir un bandeau sur les yeux, ce ne serait pas mieux encore. Comme ça je ne verrai ni les bavardages (eh oui, ça se voit aussi), ni l’ennui, ni l’avachissement, ni les portables regardés minute après minute ! Surtout ne plus rien voir, avoir l’illusion que tout est parfait, que... [Lire la suite]
Posté par gballand à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2007

Le Hasard fait-il bien les choses ?

Hasard, vient de l’arabe  « az-zahr » qui signifie jeu de dé et, par extension, jeu de hasard. En portugais et en espagnol « azar » signifie hasard et malchance à la fois... Le hasard fait-il toujours bien les choses ? Une chose est certaine, en tout cas, le hasard n’a pas de mémoire ! Il est imprévisible, improbable, fortuit, inattendu. On peut tout lui imputer, le rendre responsable de tous nos échecs - le hasard est d'ailleurs l’un de nos boucs émissaires favoris - mais aussi de nos joies les plus profondes…
Posté par gballand à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2007

En-buée

Photo vue sur le site : http://midnightexpress.deviantart.com/ J’aime le mensonge des matins flous, quand le miroir oublie la mémoire du visage dans la buée de l’eau du bain.
Posté par gballand à 09:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 janvier 2007

De l’art - difficile - de la contrainte

Contrainte : la définition du petit Larousse illustré dit  « obligation créée par les règles en usage dans un milieu. »Voilà ce qui me pèse dans mon travail, l’obligation de contraindre en permanence pour  arriver à un résultat observable, car l’élève utilise souvent – et parfois essentiellement ? - son intelligence à biaiser la contrainte, l’adapter, la fuir ou pire, la rejeter totalement ! Et chaque heure de cours est un rappel inlassable à la contrainte ; car sans ce rappel à l’ordre, pas de cohérence pédagogique, et sans... [Lire la suite]
Posté par gballand à 16:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 janvier 2007

Parler des autres…

Sujet inépuisable s’il en est ! Lors de repas entre amis, des conversations entières peuvent se bâtir sur les autres ! Parce que parler de l’autre permet de pimenter un repas qui peut manquer de « liant », pour des raisons qui  échappent à l’ensemble du groupe réuni autour de la « Sainte Table ». Mais, parler de l’autre, évite surtout de parler de soi !Heureusement, ceux qui ont été sacrifiés sur « l’Autel » des conversations, entre deux gorgées de vin de bordeaux, ne sauront pas – entre amis la discrétion est de mise -  ce... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 janvier 2007

Pourquoi ne pas tout dire ?

Ne pas tout dire est un art nécessaire, dans la pratique de la conversation comme dans celle de l’écriture. Dans un cas, il  permet d’éviter de succomber à la tentation d’asséner  notre vérité – parfois si éloignée de celle de notre interlocuteur  - et dans l’autre, il laisse au lecteur la possibilité d’entrebâiller – ou même d’ouvrir - les fenêtres de son choix, sans que le narrateur ne  lui ferme les volets de l’interprétation du texte à grand renfort d’explications et de mots complaisants. La liberté… de chacun... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]