16 décembre 2006

Ma seule réponse...

Ma seule réponse fut le claquement de la porte dont j'accompagnai mon départ. J'hésitais sur la marche à suivre mais je savais que si j'entrais à nouveau dans sa chambre, nous allions en venir aux mains. Je décidai donc de partir pour me calmer. Une fois changée,  mes baskets aux pieds,  je pris mon baladeur et je m'élançai sur les chemins alentours. Pendant presque une heure, le rythme de mes pas sur le macadam accompagnait mes pensées au son de la musique. Je ne voulais penser à rien mais des flashs de mots, des... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2006

Doc Gynéco, Johnny et Sarkozy…

Sarkozy a du souci à se faire avec ses soutiens à la présidentielle… D’abord 700 000 euros de redressement fiscal pour Doc Gynéco, et puis ensuite, Johnny qui se tire en Suisse, sans se préoccuper de son poulain Sarko ! Peut-être qu’il aime pas la France, Johnny, et qu’il a écouté le conseil de Sarkozy invitant les travailleurs immigrés n’aimant pas la France à la quitter. Maintenant, lui aussi, il va connaître le drame de l’immigration ; c’est courageux de sa part d’émigrer ! Est-ce qu’il sait seulement où il va habiter en... [Lire la suite]
Posté par gballand à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2006

Bonjour, ça va ?

Le « Bonjour, ça va ? » appelle souvent un  « oui, ça va et toi ? » ; ça ne peut qu’aller bien de toutes les façons, même si ça va mal ! D’ailleurs si vous allez mal et que vous le dites, vous ennuyez l’autre qui va peut-être plus mal que vous mais ne le dit pas parce que tout doit aller bien, forcément ! On n’a pas le temps pour autre chose dans ce monde qui use.Parce que le problème du « ça va ? » c’est qu’il est presque toujours dit d’un ton enjoué, alors on se met à la place de l’autre – qui pourrait être nous ! – et on... [Lire la suite]
Posté par gballand à 17:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 décembre 2006

Femmes et politique

Mercredi 13 décembre 2006 une femme socialiste a été élue présidente de la Suisse pour une année ! Elle sera la deuxième femme à accéder à la présidence de la Confédération après une autre socialiste genevoise, Ruth Dreifuss, en 1999. Micheline 1ère l’ont surnommée les journalistes !  Micheline a le triste privilège d’avoir obtenu le plus mauvais score depuis 1939… Il est intéressant de constater que les deux femmes (Ruth et Micheline) à avoir accédé à ce poste suprême ont obtenu les scores les plus « médiocres » par... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2006

La folie d'Odette. 2

- Ca va Madame, je vous ai fait mal ? demande la jeune fille - Ca va, ça va, mais j’ai eu si peur de tomber, vous savez à mon âge, une chute cela ne pardonne pas. Elle lève les yeux et rencontre deux billes noires qui la scrutent de façon intense. - Vous vous sentez bien, vous voulez que je vous raccompagne, vous habitez loin ? Alors qu’elle songe à refuser cette aide, elle se met à regarder d’un peu plus près cette jeune personne qui lui fait face. Seize ans, dix-huit, difficile à dire, grande, les cheveux frisés de... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 10:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 décembre 2006

Sommes-nous égaux ?

En tant que professeur, lorsque je participe à des formations loin de chez moi, mes frais d’hôtel me sont remboursés sur la base de 38 euros par nuit. Pour quoi ne pas adopter la même rigueur  - signe fort qui illustrerait le mot « Egalité » de notre belle devise républicaine -  pour nos ministres ? Ainsi, Monsieur Douste Blazy et son aréopage de 30 personnes, en visite à New Dehli, au lieu de dépenser  - aux frais du contribuable français – 350 euros* par chambre au Taj Mahal, aurait pu être avantageusement logé... [Lire la suite]
Posté par gballand à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2006

Et si je tombais sur moi ?

Et si je tombais sur moi ? Je crois que je me dirais « Merde, pas moi ! Encore ! » Evidemment je ne suis pas tout à fait sûre de ce que je dirais, parce que je ne suis encore jamais tombée sur moi. Il faut dire que je pars du présupposé que, si je tombais sur moi, je me reconnaîtrais ! Ça pourrait donner quelque chose comme : - Ah, c’est moi ! - Oui c’est moi !  - Quoi de neuf ! - Ben… rien, tu le sais bien ! etc… etc… etc… Le genre de dialogue qui donne surtout envie de se fuir ! Il y en a peut-être qui... [Lire la suite]
Posté par gballand à 12:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 décembre 2006

méditation pour la nuit

"J’écris non pour dire ce que je pense , mais pour le savoir." (Emmanuel Berl)
Posté par gballand à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 décembre 2006

Tu fais quoi pour les fêtes ?

« Et toi, qu’est-ce que tu fais pour les fêtes ? » Question banale, mais dangereuse, surtout quand on ne fait rien ! Alors, on s’invente des fêtes qui nourrissent  notre désespoir…
Posté par gballand à 13:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 décembre 2006

Ma seule réponse fut le claquement dont j'accompagnai mon départ

« Ma seule réponse fut le claquement de porte dont j'accompagnai mon départ… » Elle se dit que cette petite phrase était intéressante, mais que le passé simple ligotait désespérément son inspiration. Et il n’y avait  pas moyen de le contourner... un temps qui faisait tout pour vous empêcher de vous exprimer… mais pourquoi le professeur leur avait-elle donné cette phrase ? Prise d’une soudaine fièvre revendicative, elle décida de se libérer de la contrainte ! Ce qu’elle voulait, elle, c’était se raconter, mais avec ce passé... [Lire la suite]
Posté par gballand à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]