03 décembre 2007

Tempête

La tempête s’est abattue sur Montréal, un blizzard venant du Colorado a fondu sur la ville dans la nuit au grand bonheur des enfants dont l’école a fermé pour cause de gros temps.Trente cm de neige à ma porte et les flocons qui continent de tomber en tourbillonnant car le vent est de la partie. Malgré les bourrasques, un calme feutré règne en maître.  Par ma fenêtre, je scrute au dehors : un cycliste passe, zigzague et se « plante » dans la haute neige car la rue n’est pas bien déblayée, les gens sortent avec... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 15:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 décembre 2007

Les enfants, est-ce vraiment le bonheur ?

Je me demande si ce ne serait pas plutôt l’inverse ! Je m’explique. N’est-ce pas l’idée que nous nous faisons des enfants qui nous rendrait heureux plutôt que l’enfant tel qu’il est en chair et en os ? Lorsque l’enfant paraît, et surtout lorsqu’il grandit, il faut bien se rendre à l’évidence qu’il déborde de plus en plus - et ce de façon anarchique - du merveilleux cadre dont nous avions dessiné amoureusement les contours… Il paraîtrait même, comble du comble, que les couples sont plus heureux – des statistiques le prouveraient –... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Comment se faire rire ?

- Dis, tu te  fais rire, toi ?- Ben… c’est pas donné à tout le monde de pouvoir se surprendre !- Oui, c’est bien ça le problème, et le plus difficile c’est qu’il faut arriver à trouver le moment où on s’y attendra le moins  !- Moi, je crois qu’il faut être capable de faire sauter les verrous de son cerveau et advienne que pourra !- C’est tout à fait ça et je suis sûr que si on arrive à se faire rire, c’est gagné, on est sauvé !- Sauvé de quoi ?- De soi !
Posté par gballand à 08:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
30 novembre 2007

Dans le bus.

A attendre le bus sur ce trottoir exposé au vent, je commence à geler sur place. Je remonte le col de ma veste, j’enfonce encore plus mes mains gantées dans mes poches et je rentre ma tête dans mes épaules. Je scrute l’horizon pour l’apercevoir mais rien. La file des personnes s’étire bien sagement à côté de moi, pingouins bien sagement alignés, emmitouflés et patients.Enfin l’autobus arrive, je sors mon abonnement, je monte et me dirige vers le fond pour trouver un endroit où me poser. Le bus étant... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2007

Comment perdre ce que l’on n’a pas eu ?

En effeuillant nos souvenirs…   ne croise-t-on pas les fantômes de ceux que l’on a longtemps aimés bien qu’ils n’aient jamais vraiment existé…  ? Photo vue sur le site : http://midnightexpress.deviantart.com/
Posté par gballand à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2007

Dépendance

Ces ondes, ces machines qui nous relient à autrui, serait-ce une forme de dépendance aussi forte que certaines autres ? Dépendance autorisée et non contrôlée ? Dépendance relationnelle aux autres mais par l’intermédiaire d’une machine ? Dépendance à un monde virtuel ? Ou/et… Moyen de garder le lien ? Moyen de maintenir les contacts ? Moyen de suivre ceux qu’on aime ? Moyen de communiquer, de transmettre, de partager ? Ange ou démon ? Je regarde cet ordinateur qui me lie et me relie et je ne sais... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 15:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 novembre 2007

Le décortiqueur de bonheur *

Il lui fallait aller au fond des choses, tout au fond, savoir le pourquoi du comment du pourquoi et justement, comment se faisait-il qu’en ce moment, il était presque heureux ? Son travail lui plaisait – il avait trouvé un « modus vivendi » avec son chef de bureau  ; il ne souffrait presque plus de  solitude – à vrai dire il en avait pris son parti  ; ses angoisses diminuaient - il ne prenait plus de deroxat, sauf un demi-comprimé  de temps à autre  ; son chat avait repris du poids après sa petite « dépression... [Lire la suite]
Posté par gballand à 11:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 novembre 2007

Le droit d’espérer

Elle s’était placée au-dessus de la grille d’aération du métro, oh, juste une minute, juste pour le plaisir de sentir la chaleur qui s’engouffrait sous sa jupe. Elle ferma les yeux et se souvint de l’air doux de Mangaia, au bord de la mer Noire. Elle y pensait chaque matin quand elle partait mendier ; elle aimait à se souvenir du port et de la lumière dorée quand elle marchait dans la grisaille matinale des faubourgs parisiens. Une heure à pieds et elle arrivait dans le ventre de Paris. Puis son travail commençait : s’asseoir,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 08:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 novembre 2007

Bug

Comment réagir quand la machine en qui vous aviez placé votre confiance vous lâche... Comment surmonter la perte de tout ce que vous aviez enregistré, ces mots qui ont formé des phrases, puis des textes, puis des souvenirs... Comment repartir à zéro sur un ordinateur qui n'est pas le vôtre, qui est inconnu et qui ne met pas les accents sur les bonnes lettres... Comment trouver le point d'interrogation sur ces touches qui ont plusieurs fonctions... Comment surmonter le découragement... Avec le temps... vraisemblablement.
Posté par MBBS à 15:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 novembre 2007

Les trottoirs de Montréal.

Dix cm de neige, moins 6 degrés, rien de tel pour transformer des trottoirs en embûches dangereuses. Une couche de glace de 5 cm sur du béton ou des pierres lisses et vous avez toutes les chances de tomber une fois malgré de bonnes chaussures. C’est ce que j’ai expérimenté cette fin de semaine dans le centre-ville de Montréal. Parfois, la glace vive était remplacée par de la « semoule », ce mélange composé de neige et de sel où je pataugeais péniblement pour passer d’une rue à l’autre. Envieuse je regardais passer les voitures... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]