26 mars 2007

L’urne abandonnée

(Lu dans Libération du 24 et 25 février)Une urne funéraire a été oubliée à l’aéroport de Roissy, le 12 juillet 2004. La question qui vient naturellement à l’esprit est pourquoi ! Je suis presque certaine que cette urne appartenait à un homme – mon sixième sens - et que cet homme prenait l’avion pour se rendre dans le Sud de la France, Nice par exemple. De toutes les façons, qui prendrait le train avec une urne ? J’imagine qu’il avait mis son urne dans un sac en plastique, un sac passe-partout genre Go sport ou Nature et... [Lire la suite]
Posté par gballand à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2007

La poésie ?

Tout le monde écrit de la poésie – ou pense en écrire -  rares sont ceux en lisent et encore plus rares ceux qui en achètent.Comment définir la poésie, cette presqu’inconnue ?Les citations suivantes pourraient ouvrir un chemin vers elle…« La poésie commence quand un idiot dit de la mer :  on dirait de l’huile. » Cesare Pavese« Mon poème est un oiseau qui veut sortir de la cage du livre. » Jacques Prévert« Le poème est l’amour réalisé du désir demeuré désir. » René Char« Le poème nous met au monde. » Guillevic « Les hommes se... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2007

Sarkozyland

"Le mardi 20 mars 2007, la veille de l’annonce du départ de Nicolas Sarkozy du Ministère de l’intérieur, à la sortie de l’école, des parents d’élèves et des enfants ont assisté à l’arrestation musclée d’un grand-père d’origine chinoise, suite à un contrôle d’identité dans un café qui jouxte quatre écoles, à l’angle des rues Rampal et du Général Lasalle" dit le site http://www.latelelibre.fr Heureusement que la "télé libre" est là pour informer les français, parce que les télés "muselées" France 2 et... [Lire la suite]
Posté par gballand à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2007

Aux urnes etc...

Au lieu de rassembler autour des symboles de la nation, Madame Royal ferait mieux de rassembler autour d’un vrai programme socialiste… Hélas,  elle préfère la poudre de Perlimpinpin pour électeur de droite.Et puis, la Marseillaise, on ne peut pas trouver plus guerrier que ça, non ? Est-ce vraiment judicieux ? Si Madame Royal veut vraiment utiliser la Marseillaise, elle pourrait  en changer les paroles et garder la musique. Voilà l’un des changements possibles que je lui suggère pour le premier couplet et le refrain. ( les... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2007

Il y a moule et moule !

En 2006, M. de Villepin, dans une envolée lyrique – on connaît son goût pour la poésie, il a d’ailleurs commis un petit livre… - disait que «  les fonctionnaires sont comme les moules, accrochés à leur rocher… » Il est amusant de voir ( Canard enchaîné du 22 mars) que M. le Premier Ministre se cherche un rocher -  comme les fonctionnaires - pour le mois de mai, mais plutôt de l’autre côté de l’Atlantique, à l’ONU par exemple ! Sans doute veut-il  faire la moule d’Outre-Atlantique, une moule noble,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2007

Le festival du cinéma Nordique

Le festival du cinéma Nordique : http://www.festival-cinema-nordique.asso.fr/Le festival fait son printemps à Rouen du 21 mars au premier avril. Ce cinéma oscille entre âpreté, douleur, questionnement sur l’homme, cynisme et humour…En presqu’ouverture du festival, cette citation de Stig Dagerman : Le signe le plus certain de ma servitude est  ma peur de vivreStigDagerman :  Notre besoin de consolation est impossible à rassasier (Acte Sud)Le titre du livre de Dagerman ne pourrait-il pas, d'ailleurs,  être une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 15:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 mars 2007

Encore une dent !

Ce n’est pas possible, je dois avoir une dent contre moi ! Qu’est-ce que j’ai bien pu me faire ? Je ne m’aime pas assez ? Mon taux d’estime est insuffisant ? Je ne crois pas en moi ? En tous cas, les faits son là, mes dents se ramassent à la pelle et elles ne repousseront pas ! J’ai le moral à zéro, je pense même au suicide, mais se suicide t-on pour ça ? Comment supporter l’idée que mordre la vie à pleines dents fera crouler le château de mes plombages ? Je me passerais bien d’être la souveraine d’une ruine pareille !Je dois me... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 mars 2007

Deux en un

Le prochain livre de M. Bayrou s’intitule « Projet d’espoir » (un peu fade comme titre, voire convenu ), quant au projet de Mme Royal, il obéit au doux nom de « Désir d’avenir ». L’espoir et le désir suivent le même chemin… Tout le monde aura certainement compris que M. Bayrou est un gauchiste du centre et que Mme Royal est une centriste de gauche. N’y aurait-il pas moyen de les unir dans un grand projet d’avenir commun qui pourrait s’intituler « Désir de projet d’espoir » ?Ah, que la France est subtile dans ses clivages... [Lire la suite]
Posté par gballand à 14:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mars 2007

Liberdade…

« Se a liberdade não está em ti, não está para ti em parte alguma… » ou  « Si la liberté n’est pas en toi, elle ne sera pour toi nulle part ailleurs… » Cette citation de Fernando Pessoa me remet en mémoire un ami… Il y a très longtemps, par un beau mois de septembre, il  se décida à partir loin, pour vivre enfin, disait-il. En Amérique du Sud, il renaîtrait ! Quatre mois plus tard, il était déjà de retour :  il s’était suivi là bas et ne l’avait pas supporté.
Posté par gballand à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2007

Volem rien foutre al pais

Ce documentaire, riche mais un peu anarchique dans sa construction, présente une séquence réjouissante où un chômeur anglais (?) de 35 ans, « Grand Résistant au travail » - mais non médaillé - contrecarre les pressions de l’animateur de ce qui semble être un groupe de réinsertion  pour chômeurs longue durée. Pour ce Résistant – qui assume le non-travail sans pour autant se sentir désinséré   - le travail n’est pas une valeur, mais une aliénation à laquelle il échappe scrupuleusement depuis le jour où il aurait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]