20 octobre 2007

Le Monument national

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais j’adore les « vieux » bâtiments qui ont une histoire. Dans ce pays où le terme vieux désigne des pierres ou des meubles relativement récent pour notre vieille ( !) Europe, je me suis prise d’amour pour le Monument National, lieu actuel de l’Ecole nationale de théâtre du Canada* et propriétaire bienheureux qui a su redonner vie à cet espace condamné à la démolition. Inauguré en 1893, ce monument, formidable lieu de création et d’échange, était voué à la célébration de la gloire de la... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2007

Ecrire, mais quoi ?

Ce que j’aime écrire, ce sont les débuts et les fins, entre les deux, je m’ennuie... Sans doute la paresse d’avoir à construire un univers cohérent, ou incohérent, mais dont l’incohérence sera cohérente à l’intérieur même de cet univers. Voilà pourquoi j’aime écrire des nouvelles ou, plus précisément, des textes courts, car dans la nouvelle l’art de la chute se mérite et se travaille sans relâche…
Posté par gballand à 08:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Conte d’un jour.

Ce 19 octobre, un vent chaud est venu frapper à la porte de Montréal. Il s’est levé dans la nuit, ayant décidé de surprendre son monde. Il a soufflé toute la journée et s’est fait accompagner par son copain le soleil qui a accentué la chaleur ressentie. Le choc était drôle, un sentiment bizarre de réaliser que : « non, non ! pas le manteau ce matin, le t-shirt sans veste s’il vous plaît ! » Dame pluie, ne goûtant pas la complicité entre le vent et le soleil est venue y mettre fin et s’est abattue en milieu... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Quand...

Quand la tristesse ouvre la porte que le bonheur a fermée, les yeux se dessillent…
Posté par gballand à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2007

Oser

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles » phrase attribuée à Sénèque. Cette phrase lue dans le journal montréalais le Devoir, me turlupine dans la tête. Moi qui n’ose pas toujours, aurais-je fait faux depuis tout ce temps ? Oser c’est aussi entreprendre, essayer, tenter, risquer, hasarder, ne pas craindre, se permettre, avoir le front ou l’impudence de faire certaines choses. Des verbes qui ne sont pas anodins et qui prennent... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 23:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 octobre 2007

Méthode pour tenter de vivre en bonne entente avec soi-même…

Chaque matin, Regardez-vous dans la glace avec bienveillance et dites lentement – 5 fois minimum – « Je suis comme je suis ». Essayez de vous surprendre au moins une fois par jour avec une réflexion drôle, légère ou profonde. Restez inflexible quant à l’estime que vous vous portez, ne vous laissez pas séduire par les sirènes de la dévalorisation... Chaque soir, examinez à la loupe tous « les points noirs » de la journée, en vous posant des questions ouvertes. Ne faites pas l’autruche ! Cela ne servirait à rien, vous auriez un... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2007

Les promesses d’hier sont les mensonges d’aujourd’hui…

« Les promesses d’hier sont les mensonges d’aujourd’hui » ! J’étais contente quand j’ai trouvé cette phrase, je me suis dit « Ouah, ma fille, ça y’est, tu commences à penser… »  Cette citation n’illustre-t-elle pas parfaitement notre monde politique ? Mais sur ce blog, non, je l’ai juré, je ne parlerai pas de politique ! Je me défoule  sur un autre blog ! Parlons donc de la vie de famille, et surtout, de l’apothéose du roman familial : les  enfants ! Pensons à toutes ces promesses que des parents « désespérés » - dont... [Lire la suite]
Posté par gballand à 09:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 octobre 2007

Le cours de gymnastique au Mont Royal

Une belle journée de soleil après quelques jours nuageux ou l’astre sacré avait pris congé. Autant en profiter, le mauvais temps est annoncé pour les prochains jours. Il fait froid, je prends écharpe et gants et me lance sur le large chemin qui traverse le parc du Mont-Royal. Le chemin monte en pente douce sur cette colline qui est aussi le poumon vert de Montréal. On y croise des joggeurs, des cyclistes et des promeneurs à toute heure mais je n’avais jamais rencontré un « gang » de mamans propulsant leur poussette en faisant de la... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2007

L’Ellipse rend-elle plus libre ?

L’ellipse libère la phrase des détails, explications et affèteries qui l’enchaînent. A la faveur de cette légèreté, le lecteur trouvera sa place mais ce, parfois, au risque de l’incompréhension… Il lui faudra se frayer lui-même son chemin et non suivre une ligne tracée au cordeau par un narrateur qui, parfois, n’accorde au lecteur aucune liberté, même surveillée… 
Posté par gballand à 14:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 octobre 2007

Ottawa

Saut de puce d’une fin de semaine à Ottawa, ancienne petite bourgade du nom de Bytown qui a été catapultée capitale du Canada par la reine Victoria en 1857. Une stratégie militaire, la construction d’un canal pour relier la rivière des Outaouais à Kingston en évitant le fleuve Saint Laurent est à l’origine de cette ville. Le colonel By, celui qui a donné son nom de base à la ville, a été le constructeur du canal Rideau et de ses nombreuses écluses qui de loin, donnent une image d’escaliers gravissant la colline du Parlement. ... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]