01 mai 2010

La truie

Elle lui en faisait voir de toute les couleurs. Non seulement elle creusait derrière ses clôtures mais elle le narguait de son oeil torve. 9 mois que son petit jeu durait, 9 mois de négociations avec le propriétaire qui ne voulait rien entendre :- Si je l’ enferme elle va déprimer, avait-il eu le culot de lui dire.Il avait été très clair :- Soit tu l’enfermes, soit elle terminera en jambons plus tôt que prévu !Un mois plus tard, quand il la visa à la carabine de la fenêtre de sa chambre à coucher d’où il l’observait chaque jour, il... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

30 avril 2010

L’ange

Hier, je rentrais tranquillement chez moi en voiture quand j’ai vu un ange qui faisait du stop. J’ai freiné pour le prendre, forcément, la curiosité.  Seulement, le poids lourd qui me suivait d’un peu trop près, lui, n’a pas pu freiner.L’ange m’a remercié de ma gentillesse, mais avais-je vraiment envie de l’accompagner au paradis ?
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
29 avril 2010

l’argent

On avait sonné à la porte et, confiante, elle alla ouvrir.  Pourquoi aurait-elle dû se méfier ?  Elle habitait dans un quartier pavillonnaire calme, ses voisins étaient attentifs et venaient la voir tous les deux jours, sa fille lui téléphonait deux fois par semaine et son fils passait une fois par mois. Non, rien n’aurait pu la dissuader d’aller ouvrir et d’ailleurs, c’était l’heure du facteur. La sonnette retentit à nouveau, il faut dire qu’elle ne se déplaçait pas vite, ses varices la faisaient toujours autant souffrir... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 avril 2010

Les lettres d’excuse

J’ai un collègue qui collectionne les lettres d’excuse. A chaque fois qu’un élève fait un écart de conduite, il lui demande de faire une lettre d’excuse, et en espagnol, puisqu’il enseigne l’espagnol. Il paraît que ces lettres sont souvent drôles. Google et Reverso – les traducteurs officiels de tout élève qui se respecte -  ont des façons très “originales” de mettre en valeur la langue espagnole, ou quelque langue que ce soit. Essayez et vous serez surpris…
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2010

Le père

Quand son père proposa de venir le chercher, Damien s’en étonna mais il accepta. Il  lui conseilla malgré tout de ne pas s’arrêter devant le lycée mais un peu plus loin, ridicule oblige. Son père acquiesça en précisant :- Laisse ton portable allumé, au cas où. Le lendemain Damien attendit son père 30 minutes, il devait l’avoir oublié ou il avait eu un rendez-vous de dernière minute. Sa mère ne disait-elle pas  de lui :- Ton père a tellement de travail qu’il en oublie qu’il a une famille.Soudain le portable de Damien sonna :... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2010

La mouette

- Moi, je l’envie cette mouette !Paul se demandait bien comment son frère pouvait envier cet oiseau gueulard. Il se contenta de lui dire :- Ça ne m’étonne pas, on n’a jamais eu les mêmes goûts.Seul le cri de la mouette lui répondit. Un peu plus tard, alors qu’ils marchaient le long de la falaise, son frère ajouta :- Tu as raison, les goûts et les couleurs… Tiens, tu vois ta femme par exemple, il n’y a pas très longtemps je me faisais la réflexion suivante :  qu’est-ce qu’il peut bien lui trouver !Paul serra les poings. Il fallait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2010

L'étrange étranger

On est toujours l'étranger de quelqu'un..."Il ne venait de nulle part, il était arrivé seul, sa valise à la main..." Pour lire la suite, c'est ici.Le texte est de gballand et l’illustration, de Patrick Cassagnes
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2010

La déjection canine

Depuis trois jours, il y avait cette crotte de chien devant sa porte de garage. Dans un premier temps elle décida de scotcher  sur la porte un carton qui disait : “ Merci au propriétaire du chien de ramasser la crotte qui lui appartient ” Elle attendit une semaine, en vain. Elle finit par la ramasser elle-même et elle remplaça le premier carton par un autre, où elle écrivit en lettres énormes : “ Le trottoir n’est pas un merdodrome !!! ”
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 avril 2010

Le bonheur ?

Elle détestait le métro à 9 heures : ses mines grises, ses extraterrestres aux oreilles connectées, ses odeurs, les regards qui n’en étaient pas, le bruit des roues. Alors, pour oublier, elle lisait.Ce matin-là, elle essayait de se concentrer sur un article du Monde intitulé « Apprivoiser ses démons pour vivre sereinement », mais elle eut la sensation désagréable que le type derrière elle lisait par-dessus son épaule. Il commençait à l’agacer. Elle tenta de relire une phrase :  « Le thérapeute conseille entre autre de repérer ses... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2010

Prospection

Maintenant, quand on l’appelait au téléphone pour lui proposer des assurances, des réductions d’impôts, un téléphone portable, de la porcelaine ou des cuisines intégrées, après le traditionnel :- Allô, je suis bien chez Madame Durand ? Elle répondait d’une voix neutre :- Non, Madame Durand est morte ! Ce qui provoquait immanquablement un  “ Excusez-moi ! ”. Elle finirait bien par avoir la paix, un jour.
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]