05 novembre 2009

Se gondoler en tête de gondole avec VGE et sa princesse (gballand)

Il y a quinze jours, je suis allée à la FNAC pour feuilleter le livre de Valery Giscard d'Estaing « La princesse et le président » dont j’avais lu quelques succulents extraits dans le Canard Enchaîné. Après 20 minutes d’effeuillage, j’ai relevé quelques citations qui m’ont conforté dans l’idée que M. Giscard D'Estaing, de l’Académie Française, écrit bien ses livres seul, sans l’aide d’un « nègre » !Son style est certes banal mais il atteint des « sommets » lorsqu’il s’essaie  à écrire et décrire l’amour. On sent que notre ancien... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

04 novembre 2009

L’homme aux sacs en plastique (gballand)

Tous les jours il prenait le bus à la même heure. Elle l’avait repéré parce qu’il avait soit un sac en plastique vert, soit un sac en plastique bleu. Le type était bizarre, l’air hagard, le corps décharné, le visage cadavérique et des yeux bleus très brillants.Une fois, elle s’était retrouvée assise à côté de lui et ses vêtements dégageaient une telle odeur de pourriture qu’elle serait partie s’il n’y avait eu ce sac ; que contenait-il ? Peine perdue, le type l’enserrait de ses deux bras.Pendant quelques jours, elle ne le vit plus.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
03 novembre 2009

Changer. (MBBS)

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-520092929 1073786111 9 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 14:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 novembre 2009

L'épilation (gballand)

Elle lui avait demandé d'épiler son menton où quelques poils blancs poussaient avec vigueur. - Ah non, je ne suis pas esthéticienne, essaya-t-il de se justifier tout en sachant qu'elle ne lâcherait pas prise facilement.- Dégonflé, lui rétorqua-t-elle, tu t'es toujours dégonflé pour tout !Il préféra ne rien répondre. La pince à épiler attendait sagement sur la table de nuit, près du lit aux barreaux en fer. Il la prit et commença son office. Au premier poil, sa main trembla et il saisit un petit bout de peau qui rougit instantanément.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 novembre 2009

Le nain (gballand)

Quand il avait mis le nain doré dans son jardin, près de la petite fontaine où coulait une eau paisible, il ne s’était  pas douté qu’il déclencherait ce raz de marée. D’abord ce fut le coup de téléphone de sa voisine, ensuite celui du maire, puis des appels anonymes  qui ne s’interrompirent que lorsqu’il  retira le nain, la mort dans l’âme. Il ne comprenait pas pourquoi cette  statue de rien du tout avait pu provoquer cette vague de haine…
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 novembre 2009

Une question d'âge ? (MBBS)

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-520092929 1073786111 9 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 10:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 octobre 2009

Pause (gballand)

Il y a un temps un temps pour tout,Un temps pour la proseUn temps pour les pauses… Retour lundi prochain. PS : photo de C. V. prise au Portugal
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 octobre 2009

La petite boîte à névroses (gballand)

Sur le blog je-double, un  texte  de gballand, « la petite boîte à névroses », illustrée par un photomontage de Patrick Cassagnes « Il était debout près du lit alors qu'elle était encore allongée … » (la suite)
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 octobre 2009

La visite du Président (gballand)

Le Président de la République arrivait dans deux jours et le Directeur avait réuni le personnel afin d’expliquer les enjeux de cette visite pour l’usine.  Lors du casting, le Directeur avait choisi Marion Durand pour  tenir le rôle de la jeune ouvrière en blouse bleue près du président. Elle obéissait aux deux critères choisis par le président : ne pas dépasser 1 m 60  et des cheveux blonds. Le Président n'aimait pas les brunes. Marion avait accepté. Pour ce premier rôle, on lui avait alloué une somme de 200 euros. La... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2009

Les feuilles mortes (gballand)

Les feuilles mortes, je n’en ai jamais ramassé. Par peur sans doute. Si je disparaissais dans le linceul doré des feuilles d’automne, je serais enfin libre, mais voilà, je me suis habitué à la vie.  Elle me colle à la peau comme une maîtresse obstinée.Aujourd’hui, en attendant le métro, j’ai presque eu envie de me jeter sur les rails ; ça m’arrive parfois, comme un geste de bravade, mais au dernier moment  je change toujours d’avis. La vie c’est comme un coquelicot qui pousserait sur le ciment d’un quai désert, voilà ce que... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]