08 août 2009

Les gouttes de 20 heures (gballand)

Elles partaient en vacances ensemble depuis 40 ans. 40 ans de petits bonheurs et de mesquineries. Cette été-là, elles étaient à nouveau réunies pour 15 jours dans ce ravissant hôtel savoyard qui les accueillait depuis 10 ans. La nourriture était exquise, l’air sain, et le jardin un havre de paix. Mais, cette année là, il y eut l’affaire des gouttes dans les yeux. Le cérémonial des gouttes devait avoir lieu à 20 heures, le repas aussi. Ni l’une, ni l’autre ne voulurent céder. Ce furent leurs dernières vacances ensemble. Il y a parfois... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:31 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

07 août 2009

Julien dans le métro (MBBS)

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-520092929 1073786111 9 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par MBBS à 14:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 août 2009

Les chapeaux (gballand)

Depuis qu'on l’avait placée en maison de retraite, elle  ne pensait qu’à fuir. Pourquoi voulait-on la retenir prisonnière dans cette bâtisse grise entourée de grilles noires, loin de la vie, loin de sa vie ?Avant chaque fugue, elle ne manquait jamais de mettre l'un de ses nombreux chapeaux, ajusté soigneusement avec de précieuses aiguilles qu’elle gardait au fond de son sac à main.A bout d’arguments, le personnel avait fini par lui confisquer tous ses chapeaux. Elle tira sa révérence quinze jours plus tard.
Posté par gballand à 07:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 août 2009

Jalousie

A chaque fois que Monica Belluci passait à la télévision, elle appuyait sur le bouton « off » de la télécommande. Il avait beau protester, tempêter, elle ne revenait pas sur sa décision. Elle en avait assez de l’entendre chanter les louanges de Monica Belluci : sa beauté, sa sensualité, son corps de rêve, sa voix chaude, son accent… et elle ? Oui, et elle ??? Le jour où il la regarderait de la même façon qu’il regardait Monica Belluci, elle lui laisserait peut-être la télécommande…
Posté par gballand à 06:52 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 août 2009

L’escalade (gballand)

Sur le blog je-double    un photomontage de Patrick Cassagnes (www.sucrebleu.com), illustré par un texte de G.Balland : l'escalade.
Posté par gballand à 07:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
05 août 2009

La rubrique nécrologique (gballand)

Il était tellement vieux qu'il n'avait plus aucun plaisir à lire la rubrique nécrologique de Paris Normandie ; même les morts lui étaient étrangers.
Posté par gballand à 07:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 août 2009

Le goitre (gballand)

Elle la regarda à plusieurs reprises, puis  éclata d'un rire hystérique en déclarant  :- Mais… tu as un goitre !!!- Moi ? Un goitre ? Mais ça va pas ! - Je t'assure, insista-t-elle, c'est comme si tu avais un goitre !Elle n'en démordait pas. On aurait dit que ça lui faisait plaisir de constater que sa fille pouvait avoir une grosseur qui lui déformait le cou. Elle ajouta :- Moi, quand j'étais plus jeune, je me faisais tous les soirs des massages du cou pour éviter ça, et elle joignit le geste à la parole. - Eh bien, on... [Lire la suite]
Posté par gballand à 05:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 août 2009

Le train (gballand)

Elle était assise tranquillement dans un compartiment de seconde et terminait le premier chapitre de « la madone des sleepings ». Près de la porte, elle remarqua un type étrange qui la regardait avec insistance. Soudain il se leva,  descendit à grandes enjambées l'allée centrale et lui planta un couteau dans la poitrine :- Ça t'apprendra, salope ! Eut-elle le temps d'entendre avant de s'évanouir
Posté par gballand à 06:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 août 2009

Toi et moi (gballand)

Le temps que tu perds, ma pauvre fille, à te détester*! Il y en a eu d'autres avant toi des disgracieux, des malheureux… d'ailleurs toi, tu ne devrais même pas te plaindre, tu ne fais pas partie de ces catégories-là, tu es juste dans la moyenne. C'est la moyenne qui te porte au cerveau ? Mais qu'est-ce que tu veux ? Te rendre malade de toi ? C'est déjà fait. C'est quoi l'étape suivante ? Te suicider ? Mais qui va s'intéresser à ton suicide à part toi ? Tu t'intéresses aux autres, toi ? Je sais ce que tu vas me répliquer : on ne peut... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 août 2009

L'ami (gballand)

J'ai un ami que je n'aime pas beaucoup. Vous me direz certainement :- Pourquoi en faire votre ami ? Et je répondrai : par goût. J'aime avoir des amis que je n'aime pas beaucoup, pour la simple raison que lorsque nous décidons - d'un commun accord ou non - de ne plus être amis, je ne ressens aucune douleur. Ce que je veux m'éviter avant tout c'est la souffrance des séparations.
Posté par gballand à 07:14 - - Commentaires [11] - Permalien [#]