14 juillet 2009

Altruisme (gballand)

Agé de 74 ans et atteint d’un cancer avancé, il tue sa femme pour qu’elle ne souffre pas. PS : Brève ré-écrite à partir d’un fait-divers lu dans Libération samedi dernier.
Posté par gballand à 07:16 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

12 juillet 2009

Le fils du père (gballand)

- Je te dis qu’il m’a mordu ! c’est ce qu’elle répétait en boucle. Je ne pouvais pas le croire. Lui si doux, si calme, comment était-ce possible ? Au comble de l’énervement, j’ai fini par crier.- Mais bon sang, qu’est-ce que tu lui as dit pour qu’il te morde ?- Rien, m’assura-t-elle, rien du tout.Je savais que chez elle, "rien" voulait dire beaucoup. Elle avait cette habitude étrange de dire l’inverse de ce qu’elle voulait exprimer. Il fallait que j’en aie le cœur net. Je l’appelai et il arriva aussitôt :- Ta grand-mère m’a... [Lire la suite]
Posté par gballand à 08:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 juillet 2009

Lapsus révélateur (gballand)

Samedi dernier, avec mon mari, nous errions à Carrefour, au rayon DVD, quand il m’a dit l’air soucieux :- J'ai besoin de m'acheter du détachement… euh du détachant !J’ai ri à gorge déployée. Ce lapsus venait fort à propos. -  Hélas, le K2R ne fait pas de miracles, lui ai-je rétorqué, s’il suffisait d’un simple « pschitt » pour prendre de la distance…
Posté par gballand à 06:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2009

La statue (gballand)

Sur le blog « Je-double », un nouveau photomontage de P. Cassagnes (www.sucrebleu.com), illustré par un texte de G. Balland : « la statue ».
Posté par gballand à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juillet 2009

La bande dessinée (gballand)

Sa mère l’appelait pour la troisième fois.- Marie ! Cette fois-ci elle répondit.- Non !- Comment ça, non ? renchérit sa mère d’une voix qui lui paraissait si lointaine.La petite fille continuait de lire sa bande dessinée, sourde aux appels de sa mère, Tintin ne pouvait plus l’attendre, il allait bientôt connaître le secret du message codé, peut-être partirait-elle avec lui et avec le capitaine Haddock pour une  aventure sur la Licorne et…- Marie, viens goûter, cria à nouveau la voix de l’intérieur de la cuisine.Tintin décida... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
09 juillet 2009

La coupe (gballand)

Hier, j’étais chez la coiffeuse.- Coupez très court, lui ai-je demandé et j’ai fermé les yeux.Je n’aurais pas dû. Quand je les ai ouverts, j’ai poussé un cri. Le même que celui que mon fils a poussé quand je suis rentrée à la maison.- C’est  trop court ? lui ai-je demandé.- C’était mieux plus long, a-t-il nuancé.Deux minutes plus tard il a ajouté :- On dirait que tu viens de faire une chimiothérapie.J’ai accusé le coup.
Posté par gballand à 06:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

08 juillet 2009

L’avant bras (gballand)

Son avant-bras gauche avait été happé par la machine à pétrir le pain, et seul le bouton stop, placé à portée de sa main droite, lui avait sauvé la vie ; la  machine n’avait pas eu le temps de dévorer le haut du bras. Le patron n’avait fait ni une ni deux : pas de papiers, pas d’avant-bras, plus de force de travail, dehors.  Le type avait été traîné dans la voiture du patron, mais il  se débattait en réclamant son avant-bras à corps et à cris. - Ta gueule, disait le patron exaspéré, tu vas pas la fermer ta gueule.La... [Lire la suite]
Posté par gballand à 08:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juillet 2009

Le Gorille

Sur le blog « Je-double », un texte de G. Balland – Le gorille - illustré par P. Cassagnes ( www.sucrebleu.com )
Posté par gballand à 07:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
07 juillet 2009

Mesdames, méfiez-vous de votre psy ! (gballand)

"Lors de la quatrième consultation, il m'a emmenée dans la chambre à côté du cabinet médical et nous avons eu notre première relation sexuelle. Je lui ai dit que je l'aimais. En fait, j'aimais le sauveur que j'avais devant moi. Je trouvais extraordinaire qu'un médecin comme lui puisse s'intéresser à moi. (…) "*Question transfert, il n'y est  pas allé de main morte, ce   psychiatre de Bergerac ! Ses efforts et son attitude  bienveillante ont porté leurs fruits, mais sans doute pas là où la patiente... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2009

Paranoïa (gballand)

C’était eux. Evidemment on ne pouvait être sûr de rien à travers une vitre, mais elle était persuadée qu’à gauche c’était son mari, et à droite, c’était elle, celle qui raccrochait à chaque fois qu’elle répondait au téléphone. Il avait beau jeu de lui dire qu’elle était paranoïaque. La preuve que non puisqu’ils étaient là, tous les deux, à l’arrêt de bus. Quand même, ils étaient gonflés de s’afficher comme ça, juste en bas de chez elle ! Il fallait qu’elle en ait le cœur net, qu’elle la voie de ses propres yeux, qu’elle lui parle,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]