15 février 2017

Le CHO

Adrien était Chief happiness officer  - «  Responsable du bonheur » - chez Fish and co,  entreprise sise rue du Mont aux malades à Montbrison sur Seine. Un travail qu'il trouvait à son goût. Il s’agissait d’organiser des événements, trouver une solution aux problèmes et, comme il était dit pudiquement dans la fiche d’offre d’emploi, d’« accompagner les évolutions de l’entreprise. » Seulement, quand il avait fallu dégraisser, c’est à lui qu’on s’était adressé et il avait dû actionner le couperet à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2017

Apprendre une langue : une histoire d’amour…

Être européen – si tant est que ce concept puisse devenir un jour réalité -  ne devrait-ce pas être, entre autre, se donner la " peine " d’apprendre une autre langue afin, peut-être, de mieux connaître l'autre et de mieux se connaître ? L’autre langue ne devient-elle pas, alors, le miroir de notre propre langue dont nous saisissons mieux, ainsi,  les réticences et les jardins secrets ? Voici un site - Conversation exchange – qui vous permet de faire des « échanges de langues » et le tout,  gratuitement.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2017

le nouvel ordre économique

Dans cet état gouverné par une équipe libérale menée par un jeune freluquet aux dents blanches que les dernières élections avaient porté au pouvoir, les nouvelles agences pour l'emploi fonctionnaient de la façon suivante : les employeurs proposaient une offre d'emploi et, les candidats au recrutement, proposaient leur candidature avec le montant de la rémunération minimale qu'ils accepteraient. Quant aux allocations chômage, elles avaient été réduites, pour tous, à un montant confinant à l'indigence. Pour parachever ce système d'une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:45 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
24 janvier 2017

La carrière

Le commissaire divisionnaire referme le dossier, presque soulagé ; il a un coupable tout trouvé. Ça tombe bien, l’enquête doit être bouclée au plus vite. Le Ministre veut des résultats.  - Surtout, pas d’états d’âme, a tranché le Directeur de cabinet lors de l’entretien qu’il a eu avec lui. Soulagé par la tournure que prennent les choses, le commissaire téléphone chez lui afin de rappeler à sa femme que, le soir même, elle doit porter cette robe rouge qui lui va comme un gant. Ne lui a t-on pas fait comprendre, en haut lieu,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
14 janvier 2017

La boîte à musique

  Elle voulait lui faire un cadeau symbolique et ce fut une boîte à musique. Il apprécierait l’objet à sa juste valeur. Après une demi-heure d’arrêt devant ces merveilles, elle avait jeté son dévolu sur une boîte où figuraient des oiseaux. Sans doute comprendrait-il ?
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
31 décembre 2016

Bonne année

On l’avait placé à côté d’elle pour le réveillon et c’était la première fois qu’elle le voyait ; un ami de son frère lui avait-on dit. Il était brun, plutôt beau garçon mais il avait passé la soirée à raconter des histoires salaces dont elle n’avait que faire. A minuit, passablement soûl - et avant de lui claquer une bise sur chaque joue - il lui avait dit : « On s’demande à quoi ça sert les réveillons. On bouffe, on bouffe et à la fin on a tellement bouffé qu’on sait même plus ce qu’on rote ! »   Il... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

25 décembre 2016

L’oratorio de Noël

A peine le chœur a-t-il entamé la cantate numéro 1 que la tête de son voisin a dodeliné pour finalement se pencher vers l’avant dans une attitude de recueillement. Quand elle a constaté qu’à la cantate numéro 2 sa tête n’avait toujours pas bougé, elle a su qu’il était profondément endormi.  A la fin de l’oratorio – alors qu’il avait dormi les trois-quarts du temps -  il a applaudi à tout rompre, bloquant l'accès à la sortie, sans doute pour faire taire la culpabilité qui était la sienne. Résultat, elle a dû  attendre... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
23 décembre 2016

Les éoliennes

On avait installé deux énormes éoliennes derrière chez elle et chaque soir, avant de fermer ses volets, elle se racontait cette même histoire qui perturbait immanquablement  son sommeil : deux monstres gigantesques passeraient leurs bras par la fenêtre pour lui  voler ses économies cachées sous son matelas…  
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
15 décembre 2016

Le trombinoscope

Quand elle a vu Madame R sortir de la salle 8, le visage livide, elle lui a dit. -          Un problème ? -          Je ne peux plus supporter ce morveux. J’en ai ras le bol de ses provocations. Elle a hoché la tête, compatissante. -          Tu sais, j’ai un truc qui te permettra de retrouver ton calme : la technique du trombinoscope. -         ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:45 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
03 décembre 2016

L’ail

Elle lui a dit d’une drôle de voix. -          Si tu m’aimais vraiment, tu mangerais de l’ail ! Il n’a pas su quoi  répondre. Qu’est-ce que l’ail avait  à voir avec l’amour ? Elle mélangeait tout. Comme il se taisait elle a enchaîné. -          Si tu laisses l’ail sur le bord de l’assiette c’est bien à cause de l’haleine, non ? -          Et alors ? Tu crois peut-être que... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]