08 avril 2013

Duo

Aujourd’hui, Duo avec Caro du blog « les heures de coton ». Une seule consigne « Génération Goldman » à utiliser comme bon nous semble. Son texte est sur Presquevoix, le mien est sur son blog.   Duo – Génération Goldman « Et dans les prochaines quarante minutes de musique non-stop, vous aurez le plaisir d’écouter notamment le dernier Bruno Mars, Adele bien sûr et en exclu sur 93.3 la radio de tous les tubes, le premier extrait de Génération Goldman ! En attendant, une page de pub… » Valérie... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

07 avril 2013

La vieille dame

Quand elle en avait assez d’être enfermée entre quatre murs, elle sortait et prenait le bus. Armée de son invariable sac en plastique Marché U et de son béret gris, elle  jouait à ses jeux favoris. L’un d’entre eux avait sa préférence : elle faisait croire à une personne assise que sa carte de bus était tombée par terre et, dès que la personne s’était levée pour la ramasser, elle s’asseyait à sa place. Par égard pour ses cheveux blancs et  ses rides profondes, personne ne réclamait la place volée. Jusqu’au jour où une jeune... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
05 avril 2013

Le coq

On aurait dit une statue, pourtant il était bien vivant, et cette " petite saleté "  avait plus d’un tour dans son sac. Il feignait souvent l’immobilité mais, dès qu’une main s’approchait, il la cisaillait de son bec pointu. Un matin, on le retrouva mort, d’un coup de hache ; personne ne sut jamais qui l’avait tué.Le jour de son enterrement – une idée du plus jeune garçon de la famille -  les poules gloussèrent tristement et les enfants pleurèrent un peu. Leur mère, elle, arborait un étrange sourire… PS : photo prise par... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
03 avril 2013

Flamenco

Elle faisait partie d’un groupe insurrectionnel : banques et flamenco. Une fois par semaine, ils intervenaient dans l’une des multiples banques de Madrid afin de protester contre le sauvetage des établissements financiers par l’argent public. Généralement, elle se contentait de chanter et danser afin de réveiller les consciences et les corps. Mais ce jour-là, allez savoir pourquoi, elle avait pris une bombe et elle comptait bien l’utiliser…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
30 mars 2013

Les questions

Le poseur de question avait encore frappé. Sur le tableau blanc de la salle 2, une question était inscrite au feutre noire :                                                      Le passé est-il dépassé ? Elle vit également, au-dessus du tableau, trois fleurs en plastique fané,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2013

L'indécis

Le client hésitait et le patron semblait perdre patience. - Alors, vous avez décidé ? Qu’est-ce que je vous sers ? - Je sais vraiment pas ce que je pourrais prendre ; en fait, j’ai jamais soif ! Au bout de deux longues minutes, le client finit par demander un café. Quand il partit, le patron dit à la cantonade. - C’est pas les clients exigeants, les plus difficiles. C’est ceux  qui savent pas ce qu’ils veulent.
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

18 mars 2013

Les volets clos

Dorénavant les volets resteraient clos. Seules survivantes de la maisonnée, ces deux plantes qui se faneraient au fil des jours mais que plus personne ne retirerait. Les déménageurs étaient venus. Ils avaient emporté les derniers meubles - ceux qui étaient restés empilés près du perron - et  avaient laissé au jardinet un aspect désolé qu’il n’avait jamais eu. Elle n’entendrait plus de vociférations permanentes, ni la radio qui " gueulait " lorsque la porte de la cuisine était ouverte, elle n'achèterait plus, non plus,  «... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
17 mars 2013

L’éléphant du jardin des plantes

Ce jour-là, visite au zoo de la classe de CMI de Madame Dedieu. Les enfants ravis, riaient à gorge déployé en observant les mimiques des singes. Un enfant glissa à la maîtresse : on dirait nous ! Ce qui fit rire la maîtresse. Et puis il y eut les éléphants dans toute leur pesanteur majestueuse. La maîtresse demanda aux enfants de ne pas trop s’approcher. L’enfant qui arriva le premier à la grille cria.- Regarde maîtresse le gros zizi !La maîtresse suivit le doigt de l’enfant et vit  « la chose », énorme, monstrueuse, terrifiante.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
14 mars 2013

L’affiche

  Quand elle avait vu l’affiche, elle s’était sentie pousser des ailes pédagogiques et avait immédiatement eu le désir de s’engager. Oui, elle ! Elle se sentait de taille à renverser les murs de l’atonie. Telle une bergère, elle les guiderait sur les sentiers de l’apprentissage et rien ne manquerait dans les verts pâturages de sa discipline. Si par hasard l’un d’entre eux s’égarait, elle réussirait, de sa baguette de fée-didactique, à le ramener vers le pays des apprenants heureux.   Cinq ans plus tard, après un... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2013

Echanges

Dans cette petite ville, le boucher et l’épicier s’entendaient à merveille, une entente de longue date. D’ailleurs, quand l’épicier partait aux halles, le boucher couchait avec la femme de l’épicier et quand le boucher partait aux abattoirs, l’épicier couchait avec la femme du boucher. Le tout, dans la plus grande discrétion…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]