18 juin 2017

L’esprit d’entreprise

Depuis que l’entreprise WWA était cotée en bourse, les chiffres des cotations apparaissaient toutes les heures sur le grand écran placé dans l’open space. Si les chiffres baissaient, un employé criait : Allez, on serre les dents et on participe à l’effort collectif ! Si les chiffres montaient, le même employé disait d’une voix ferme : C’est bien mais on peut encore mieux faire ! Et les galériens de WWA redoublaient d’effort. Quand les hommes et les femmes de WWA rentraient chez eux, ils se rendaient à peine compte qu’ils... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

03 juin 2017

Amabilité

 « Décidément, vous n’êtes pas aimable ! », et il avait ajouté en conclusion : «  Votre attitude systématiquement hostile empêche toute relation. » Elle l’avait regardé l’œil torve mais n’avait pas jugé utile de lui répondre. Le lendemain, le pneu gauche de sa voiture était crevé. Si elle pensait que la vengeance était un plan qui se mangeait froid, il allait lui prouver qu'il pouvait aussi se manger congelé...
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
24 mai 2017

La rencontre

« Ce jour-là, il pleuvait à verse. Je sortais du bureau de poste et je venais d’ouvrir mon grand parapluie quand un homme s’est rué sur moi et m’a dit :  La police municipale m’a désigné pour vous escorter jusqu’au centre-ville ! Et, d’autorité, il m’a saisi le bras et m’a fait tourner à droite alors que je voulais tourner à gauche pour rentrer chez moi. » Elle en riait encore en racontant l’histoire à sa fille, pourtant c’était il y a dix-huit ans. Sa fille lui avait répondu, l’air rêveuse. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
20 mai 2017

Le FLM

Depuis une semaine, un nombre grandissant d’hommes et de femmes du réseau social Hook découvrait que leur profil signalait leur décès ; leur compte était irréversiblement transformé en compte de commémoration avec un message de souvenir accompagné d’une couronne mortuaire. De nombreux abonnés ne survivaient pas au choc de leur disparition virtuelle. M. W W Chew, le Président de Hook, avait multiplié les messages rassurants, mais rien encore n’avait pu enrayer l’épidémie qui touchait déjà plus de 1000 abonnés  en France. ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
14 mai 2017

L’ironie

Alain éclusait son deuxième blanc au comptoir du « café des amis » quand Michel – veste défraîchie et mine patibulaire – connu sous le surnom de « la purge », lui dit. -Ya un truc qui m’échappe Alain, c’est quoi l’ironie ? Alain, qu’on appelait « le prof » en raison de ses 15 ans de travaux forcés à l’Education Nationale,  lui répondit. -          C’est simple. C’est te dire que t’es intelligent alors que t’es une vraie tête de con. Michel plongea... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
08 mai 2017

L’escalade

Le pantalon tombait sur ses fesses et il arpentait la rue dans un sens et dans l’autre en hurlant. -           Ça devrait être puni par la loi d’être pauvre ! A ce moment-là, un type l’arrêta et lui dit. -           Ça devrait être puni par la loi de gueuler dans la rue que ça devrait être puni par la loi d’être pauvre. -           T’es pauvre toi ? ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

02 mai 2017

Mauvaise foi

  -           Pauvre gosse, on lui a volé son âme*. -           Comme tu y vas ! -           Oui, je maintiens ! Pauvre gosse ! Tu as vu ses parents ? -           Ben qu’est-ce qu’ils ont ? -           Tu appelles ça des parents ? ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:50 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
22 avril 2017

La vengeance de Dieu

La police l’avait trouvé sur la route, il portait uniquement un slip et marchait sans faire attention aux automobilistes qui l’évitaient. On aurait dit qu’il se prenait pour Jésus. Quand le policier – un homme  au physique imposant – lui cria de s’arrêter, il lui répondit. -          Je  peux pas  sinon je serai en retard. Le policier insista, en précisant que s’il n’obtempérait pas, il le conduirait au poste de police pour outrage aux bonnes mœurs. L’homme en slip... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
06 avril 2017

Le taiseur (2)

A peine entrée en classe, elle crie qu’elle doit sortir pour téléphoner parce que " ça le fait pas là ", on salit sa réputation, « on la traite comme une moins que rien et c'est grave quoi ! ». L’impatience me gagne à mon tour. Je lui demande de sortir et d’arrêter de « gueuler ».  Parfois j'aimerais avoir un "taiseur" spécial prof. D'ailleurs, pourquoi je ne me lancerais pas dans la conception de la "chose". Je pourrais peut-être ensuite recevoir le premier prix de la "cellule d'appui à l'innovation et à... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:35 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2017

La cochonne

Elle lui en faisait voir de toutes les couleurs. Non seulement elle creusait derrière ses clôtures mais elle le narguait de son oeil torve. 9 mois que son petit jeu durait, 9 mois de négociations avec le propriétaire qui ne voulait rien entendre.-    Si je l’ enferme elle va déprimer, avait-il eu le culot de lui dire.Pourtant, il avait été très clair.-    Soit tu l’enfermes, soit elle termine en jambonneaux  !Un mois plus tard, quand il l'a visée à la carabine de la fenêtre de sa chambre à coucher,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]