04 mars 2007

décroissance

Cette phrase de Christian Bobin pourrait être inscrite en exergue du programme du Parti pour la Décroissance http://www.partipourladecroissance.net/ : "...toutes ces choses qu'on nous presse d'acheter viennent en remplacement d'une seule qui est absente et ne coûte rien."
Posté par gballand à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2007

Ministre et "écrivant"

C'est fou ce que les ministres écrivent... Monsieur de Robien, par exemple, il paraît qu'il va publier " Manifeste pour éviter la langue de bois..." Un comble alors que la langue de bois, au Ministère de l'Education Nationale, c'est comme une seconde nature ! Je me demande d'ailleurs comment le ministre de l'Education Nationale trouve le temps d'écrire un livre, avec tous les "chantiers" qu'il a mis en route : la lecture, le calcul, la grammaire, les collèges ambition réussite, le nouveau statut des... [Lire la suite]
Posté par gballand à 11:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 février 2007

sagesse

Si tu ne sais pas par quel bout prendre un problème, coupes-en un bout ! (my husband said)
Posté par gballand à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2007

Objet trouvé

Le 27 août 2003, il a été perdu dans un taxi parisien, une robe de mariée, blanche, longue, avec traîne… ( lu dans Libération du Samedi 24 février ) Pour quelle raison cette robe n’a-t-elle  jamais été réclamée au bureau des objets trouvés… ? Hypothèses : *1. Le chauffeur de taxi – allergique au mariage après quatre tentatives qui se sont toutes soldées par des échecs retentissants – s’est résolu à tuer la future mariée,  évitant  ainsi au futur mari, les déceptions qu’il avait lui-même connues. Le corps de la... [Lire la suite]
Posté par gballand à 08:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 février 2007

Ça ne peut pas vous faire de mal !

Ça ne peut pas vous faire de mal ! Vendredi dernier, sans doute fatiguée par une journée qui avait mal commencé, j’ai dit à un élève : « faites-moi donc cet exercice, ça ne peut pas vous faire de bien ! » Quel magnifique lapsus* ! Je n’ai pas voulu l’analyser ensuite, de peur me faire du mal ! * Substitution d’un mot par un autre, imprévu, et qui serait un tour que nous joue notre inconscient pour lever la censure d’une pensée ou d’un désir.
Posté par gballand à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2007

Concert pour toux et orchestre…

Hier, sortie au Théâtre des Arts… Au programme, Haydn, Mozart, Haendel et… toux, re-toux, raclages de gorges, éternuements, mouchages de nez… L’impression étrange d’assister à un concert dans un Sanatorium ! J’ai même craint, un instant, que le SAMU ne doive intervenir avant la fin du spectacle. Mais finalement, non ! Cela donne une idée de la moyenne d’âge de la population qui fréquente les concerts de musique classique au Théâtre des Arts ! Et quand ils seront tous morts ? Il n’y aura plus de public ?
Posté par gballand à 09:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 février 2007

Et jour après jour, essayer d'oublier...

Hier : deux conflits avec des élèves, un avec mon fils, un coup de téléphone désagréable, une réunion ennuyeuse où les orateurs – mauvais - ont réussi très vite – mais je ne suis pas « bon public »  – à m’enlever tout désir d’écouter leurs discours – … Une journée banale en somme, que j’ai eu hâte d’oublier en me réfugiant, au plus vite, dans un « sommeil réparateur ». La seule chose que ce sommeil répare, à vrai dire, c’est ma capacité à affronter le lendemain les mêmes conflits, les mêmes coups de téléphone et les mêmes... [Lire la suite]
Posté par gballand à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2007

Apprendre sans effort*

Non, contrairement  à ce que la société de consommation et les livres aux titres accrocheurs veulent nous faire croire, on ne peut pas apprendre sans effort ! Cette « rumeur » tenace mine d’ailleurs l’Enseignement, les enseignants et les enseignés… L’apprentissage est, hélas, un parcours long, semé d’embûches, de rechutes, mais quiconque le suit jusqu’au bout connaîtra « la terre promise »… car lorsque l’on a vraiment appris à apprendre, tout nouvel apprentissage s’éclaire à la lueur des apprentissages précédents, et le fait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 13:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 février 2007

Vide

Pourquoi vouloir toujours combler ce vide qui nous occupe ? Et si nous le laissions juste exister, prendre la place qui lui revient, sans peur de nous perdre en lui… Give emptiness a chance ! « C’est dans la mesure où il n’y a rien à voir que les yeux commencent à s’ouvrir. » (Christian Bobin)
Posté par gballand à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2007

Arlette L…

Dimanche à 20 h 45, sur la 5, dans l’émission « En deux mots », Gérard Miller analysait le discours d’Arlette Laguiller. Il s’est limité à souligner – les raccourcis sont plus faciles - qu’elle était non seulement la Belle au bois dormant qui se réveillait tous les 5 ans (avant elle le faisait tous les 7 ans), mais qu’elle était aussi la fille de Trotski et de Nounours ! Un certain art de la formule… Ce monsieur a certainement un grand talent pour détrôner les « idoles ». J’espère qu’il n’aura pas la langue de bois, dimanche prochain,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]