09 décembre 2006

Tu fais quoi pour les fêtes ?

« Et toi, qu’est-ce que tu fais pour les fêtes ? » Question banale, mais dangereuse, surtout quand on ne fait rien ! Alors, on s’invente des fêtes qui nourrissent  notre désespoir…
Posté par gballand à 13:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 décembre 2006

Une vie réussie

L’autre jour, sur mon vélo, je me demandais quel était le secret d’une vie réussie ; c’est le genre de réflexion thématique qui m’occupe quand je pédale. Il faut dire que je pédale tous les jours pour aller travailler. Parfois, je pédale même au travail, souvent à contre-courant… Donc, à chaque trajet, une nouvelle thématique, et à chaque tour de pédale, un remue-neurones. J’en suis arrivée, après vingt minutes de pédalage - temps habituel du parcours - à la conclusion qu’il n’y avait aucun secret, sinon pédaler, toujours et encore,... [Lire la suite]
Posté par gballand à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2006

Se connait-on un jour ?

« Je commence à me connaître. Je n’existe pas. Je suis l’intervalle entre ce que je veux être et ce que les autres ont fait de moi… » Ces vers de Fernando Pessoa, poète portugais (1888 – 1935), suivent le long cheminement de l’homme qui avance sur des fils de « soie » tendus et perd ses regards entre son désir et le désir des autres…
Posté par gballand à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2006

Policiers entendus à la radio...

Deux policiers  rapportaient que lorsqu’ils voyaient des jeunes de banlieue qui détalaient à leur approche, c’était certainement parce qu’ils avaient quelque chose à se reprocher… Mouais, je veux bien !!!  Mais qu’est-ce qu’ils voudraient qu’ils fassent les jeunes de banlieue ? Qu’ils les attendent pour leur donner l’accolade et  faire ensuite une petite causette amicale avec eux  ?Je dois dire que moi-même  – alors que je pense entrer dans la catégorie des gens intégrés socialement -  la dernière fois... [Lire la suite]
Posté par gballand à 14:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 décembre 2006

Scoop de Woody Allen ou dying is hopeless but…

J’ai vu hier, Scoop de Woody Allen. Je suis sortie de la salle légère et euphorique. Le filme est drôle, enlevé, le scénario distille un suspens  digne d’un Hitchcock qui se serait reconverti à la comédie, les personnages sont parfaitement campés, notamment celui joué par Woody Allen himself, facétieux et hilarant à souhait !J’ai eu une envie furieuse de revoir le film aussitôt, pourquoi devoir faire si vite mes adieux à des personnages que j'avais tellement aimés ? J'avais d’ailleurs déjà eu la même sensation après avoir vu... [Lire la suite]
Posté par gballand à 10:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 décembre 2006

Sarkozy… cherchez l'erreur !

Sarkozy propose " un nouvel avenir pour l'école de la République " ( Non, on ne rit pas ! ) Devant 8.500 personnes environ, selon un décompte de l'UMP, Sarkozy  voulait s’adresser « aux hussards noirs de la République".  " Ils existent encore, et plus nombreux qu'on ne croit :  enseignants des quartiers difficiles, enseignants des zones d'éducation prioritaire, ils résistent à la facilité et à la démagogie des instructions de l'Education nationale et des consignes reçues dans les IUFM ",... [Lire la suite]
Posté par gballand à 12:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 décembre 2006

Journée mondiale de l’orgasme pour la paix, le 22 décembre

L’objectif de cette journée, organisée par Donna Sheehan et Paul Reffell ( http://globalorgasm.org/  ), est de réduire la violence, la haine et la peur dans le monde, grâce aux énergies positives dégagées par ce « coït planétaire » (extrait du courrier international du 30 novembre)Une excellente idée ! Désormais, notre nouveau credo mondial - à entonner chaque jour, à un même moment de la journée si possible - pourrait être : Je crois en une seule Copulation toute puissanteCréatrice de paix et d’amourJe crois en un seul... [Lire la suite]
Posté par gballand à 18:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 novembre 2006

effet miroir

Il m’arrive,  quand je fais cours et que je suis au degré 0 de mon thermomètre pédago-psychologique,  de sortir de moi sans pouvoir me retenir, et de devoir me regarder entrain de faire cours… Supplice s’il en est ! Et c’est là que tout va mal. Le public captif -  mais, je dois l’avouer, peu captivé – s’ébroue, bavarde, découpe, gribouille, s’avachit, se tord, mâche, soupire, ricane, se contorsionne… et là, deux solutions possibles : faire ou laisser faire… pour rattraper le soufflé pédagogique le cours suivant s'il... [Lire la suite]
Posté par gballand à 20:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 novembre 2006

Texte : Vérité ou Fiction ?

Dans les « histoires » que l’on écrit, Fiction et Vérité semblent presque obéir au principe des poupées russes. Peut-on vraiment déterminer comment elles s'entremêlent ? L’auteur lui-même, lorsqu’il devient narrateur, est agi par leurs souffles… 
Posté par gballand à 13:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 novembre 2006

La secte de la croissance

Aux infos ce matin, un journaliste formaté (c’est un pléonasme) soulignait le drame du marasme de la croissance… Le mythe de la croissance est tenace ! C’est vrai qu’en Chine, pays où l’on croît à tout va, les gens ont l’air bien plus heureux que chez nous … le seul problème, c’est que les chinois ne peuvent plus respirer chez eux, mais ça, ce n’est pas très grave, ils viendront chez nous et on les accueillera à bras ouverts ! Donc, croissons et croyons en la croissance et, afin de perpétuer notre mythe,  multiplions les produits... [Lire la suite]
Posté par gballand à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]