Chez le pharmacien, derrière la vieille dame sans masque, quatre personnes attendaient, le visage masqué. La vieille dame avait présenté son ordonnance et on lui avait empilé toutes les boîtes sur le comptoir. Elle n’avait pu s’empêcher de dire en souriant.

-          Il faut avoir la santé pour prendre tous ces médicaments ! Mais faut aussi avoir la santé pour mettre un masque avec lequel on ne peut même pas respirer, sans parler de la buée sur les lunettes.

Et elle avait ajouté.

- Quand la sécurité sociale remboursera les masques, j'en mettrai un. Mais peut-être que je serai déjà morte, qui sait ?

Personne n’avait ri, mais peut-on entendre le rire des gens sous un masque ?