tutu

Enfant, il volait souvent le tutu de sa sœur, se mettait devant la glace, et devenait le seul élève du cours de danse qu’il s’était créé.

Un mercredi soir, sa mère l’avait découvert dans son tutu blanc alors qu’il faisait un entrechat* dans sa chambre. Il tomba. Sa mère ne dit rien à part : "Je crois que tu t’es foulé la cheville, il y a de la crème dans le tiroir de la salle de bain."

Elle n’en parla jamais à son père,  mais elle ne le regarda plus jamais comme avant.

Sans doute vous demandez-vous si aujourd’hui, à l’âge de 35 ans, il danse encore ?

Eh bien oui, le tango et, quand il est seul chez lui, il n’hésite pas à mettre un tutu noir acheté dans une boutique étrange, rue des pas perdus…

 

*pas de danse classique