20160704_141519

 

C’était un dimanche soir, avant de s’endormir, que son fils lui avait parlé de la poudre à ré-enchanter le monde. Certes, à 10 ans, il était aussi rêveur que dans sa petite enfance, mais elle ne put s’empêcher de lui demander.

-          Et où elle se trouve ?

-          Dans une boutique.

-          Et où elle est cette boutique ?

-          Au fond d’une rue où je suis allée pour voir la maison où habite Hugo.

Elle le regarda attentivement. Il avait à côté de lui une bande dessinée de Tintin qui l’accompagnait toujours avant d’entrer dans le monde du sommeil. Tintin était son ami d'enfance.

-          Alors tu es entré ?

-          Oui, et j’ai rencontré d’autres trucs, comme le fil pour rafistoler nos vies, pas mal hein ? Et puis, j’ai trouvé un truc pour l’anniversaire de papa. Une baguette magique qui dit «  Elle réalisera tout ce en quoi tu crois le plus mais il faudra y travailler pour y arriver ».

Elle éclata de rire. Elle aussi en aurait besoin de cette baguette magique, mais en quoi croyait-elle vraiment ? Cela demandait réflexion.

-          Mais dis-moi, et toi, tu l’as acheté la poudre à ré-enchanter le monde ou tu attendras Noël ?

Il resta un instant silencieux puis conclut.

-          Bof, j’attendrai Noël parce que je sais pas encore comment ré-enchanter le monde. Et puis, j’en veux deux, au cas où je ferais une bêtise.

Elle sourit. Un amour d’enfant, enfin, parfois. Elle l’embrassa, lui souhaita une bonne nuit et un bon voyage au pays de Tintin.

 

PS : photo prise dans une très jolie boutique, à Nancy, il y a trois ans et demi.