Après une réponse à une annonce du journal local, elle était devenue « deuilleuse » dans une agence funéraire très particulière. Il lui était demandé, lors d'un étrange rituel,  de loger chaque défunt au royaume des morts afin que les vivants puissent tranquillement continuer leur vie sur terre.

Deux choses lui avaient semblé difficiles dans ce travail dont nul ne parlait en France : le masque qu’elle devait porter et le fait de toucher le corps des défunts.

Comment avait-elle pu s’habituer à cet entre-deux ? Elle n’aurait pu le dire mais, quand son heure viendrait, elle savait qu'elle pourrait se glisser  sans peur dans le royaume des morts afin de laisser les vivants vivre en paix…