Le maire avait invité un membre du gouvernement dans leur belle ville de la banlieue parisienne et Stéphane s’était rendu sur les lieux pour le vin d’honneur, un vin d’honneur ne se refuse pas quand on vient de perdre son travail. Après avoir écouté le discours creux et long de cet homme pour qui l’Elysée était devenu un port d’attache, il se demanda comment un type aussi jeune  pouvait se trouver à un poste aussi important. Une jeune femme inconnue lui dit.

-          Un vrai membre du CGBD celui-là, vous trouvez pas ?

-          CGBD ?

-          Oui, Connard Garanti Brut de Décoffrage.

Ce sigle le fit sourire.

-          Vous le connaissez ?

-          Oui, on a fait Science Po Paris ensemble et il est né la même année que moi : 1986 ! Je peux vous dire que déjà, à l’époque, il était imbu de lui-même, alors maintenant, vous pensez !

-          Et comment il est arrivé dans ce club très fermé de l’Elysée ?

-          Les réseaux sociaux, pas facebook, bien sûr, mais ceux de la politique, des médias, des grandes écoles et des élites parisiennes. Allez, je vous laisse, je dois écrire mon papier  pour le journal qui m'embauche à temps partiel. Un conseil, allez lui poser quelques questions sur la politique du gouvernement, et vous verrez qu’il fait vraiment partie du CGBD.

Il la remercia et lui souhaita une bonne soirée. Il lui fallait maintenant passer à l'étape suivante : interroger cet ancien élève de Sciences Po.