Quand Marie lui avait dit « Je suis joyeuse mais ça se voit pas », une histoire lui était immédiatement venue à l’esprit,  celle de cet ami qui disait aux femmes qu’il voulait séduire : « Je suis joyeux mais ça  se voit pas ; pourtant, j’ai beaucoup d’humour. » Et certes, il en avait, mais si grinçant que les pauvres femmes qui le suivaient dans cette merveilleuse aventure faisaient une rapide sortie de route.

Bien sûr, jamais Juliette n’avait  pu lui dire la vérité. Peut-on dire la vérité aux amis les plus chers ? Frustré, ou presque, il allait d’écher en échec  sur le chemin de la désespérance ; jusqu’au jour où il rencontra un alter ego qui lui suggéra de passer du travail de professeur à celui d' humoriste, en duo, bien sûr...