Elle se demandait si la grossièreté n’était pas devenue sa seconde nature. Aucune agressivité  physique  de sa part, certes, mais il ne se passait pas un jour où elle n’avait pas envie de dire « merde », « connard », « la ferme » quand certains  se comportaient d’une façon qui frisait  l'égocentrisme. 

Elle se dit qu’il était peut-être temps pour elle de participer à un stage de méditation de pleine conscience