« Bon, si je réfléchis bien, j’ai été plus souvent baisé dans ma vie que je n’ai pu baiser », avait-il dit en souriant après avoir fini de boire le troisième verre de vin qu’elle lui avait gentiment offert.

Elle, elle l’écoutait patiemment, adoptant – comme souvent – le rôle de  « Sauveuse ». Combien en avait-elle entendu de ces êtres errants sans jamais rien ne leur demander en retour, ou si peu ?

Celui-ci l’avait touchée, et s’était installé chez elle neuf mois durant. C’est à la fin du neuvième mois qu’elle avait compris que jamais il ne lui donnerait rien, si ce n’est la liste de ses attentes.

 « L’accouchement » s’était fait au forceps et, quand il était arrivé au monde – à 30 ans passés – il n’avait pas compris ce qu’elle lui reprochait.

-          Décidément, t’as aucune empathie ! T’es comme la précédente, aussi égoïste, avait-il conclut.

Elle n’avait rien répondu. Peut-on obliger quelqu’un à sortir de sa forteresse ?