Suite du Duo de janvier avec Caro - du blog les heuresdecoton -  qui a choisi une photo de  BySangui.

Après le texte de Caro, voici le mien.

 

47578542_334586097366671_1549085830541213696_n

 

Le pacte

 

La première fois qu’elle avait vu Aphasie, c’était devant le miroir de l’entrée. Elle l’avait observée sans rien dire, regardant avec attention son visage  parsemé de taches sombres, comme le sien.  Pourquoi ? Aphasie avait-elle aussi tué son amant ?

 Après quelques secondes de silence, Marie lui a demandé.

-          Pourquoi ces taches noires sur ton visage ?

Aphasie n’a pas répondu tout de suite mais quand  elle a commencé à parler,  Marie s’est aperçu que les mots se bousculaient sur ses lèvres, l’obligeant à un étrange tissage.

Patiente, elle a attendu qu’Aphasie  déroule la longue étoffe de ses mots.  Son mari était mort, assassiné, elle n'avait pas vu l'assassin.  Etrangement, ce voyage au pays des mots, de la mort et du sang semblait la soulager, pourquoi ?

Une fois son histoire terminée, Aphasie a posé à Marie une seule et unique question : M’aimes-tu ?

Marie lui as dit.

-          Oui, et je m’étonne de t’aimer alors que je te connais à peine.

Aphasie a souri, puis elle a dessiné ses deux  mains  sur le miroir, mains où Marie a posé les siennes, émue.

C’est exactement de cette façon que leur histoire a commencé, et jamais elle ne s’est brisée.