17 juillet 2018

L'alccolique

Il avait le visage rouge, la mèche grasse collée sur le front et le pantalon noir de crasse. Un alcoolique, pensa-t-elle, c’était sûr. Elle fouilla malgré tout dans son sac et lui donna ce qui traînait : un euro. Elle eut la vague sensation que c’était trop, mais elle n’allait pas chipoter tout de même. Une heure plus tard, assise à la terrasse d’un café en train de lire son journal, elle le vit qui revenait vers le manège, titubant, la bouteille de mousseux à la main. Ah c’est trop fort se dit-elle, le toupet ! Ni une ni... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]