08 avril 2018

LE SVDM

Il avait été diagnostiqué comme souffrant du SVDM -  syndrome de vie de merde - et avait été très clair avec le médecin. -          Soit vous me trouvez un traitement ad hoc, soit je change de médecin. Le médecin avait piteusement baissé les yeux n’osant dire que quand le SVDM sévissait, il n’y avait aucune solution, sinon – et tout dépendait de sa date de « péremption » car l’opération demandait du temps  – changer de corps et de décor  pour enfin éclore
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]