20151110_135158Elle s’était toujours appliquée à se faire de l’ombre avec un masochisme qui n’avait d’égal que son altruisme forcené.

Pourtant, le jour où un homme de passage lui avait posé cette question - Pourquoi tu t’acharnes contre toi en permanence ? -  elle était restée interdite.   

C’était il y a un an et depuis elle s’échinait à comprendre. Pourquoi cette lutte entre elle et elle ? Pourquoi cette volonté absolue de se nuire  ?

 

PS : photo prise dans le parc du lycée.

 

"Lorsque l’ombre est activée, elle se manifeste hors du contrôle du moi, sur un mode archaïque : projection, passage à l’acte, raptus agressif ou anxieux ou encore maladie somatique. Nous sommes ici au niveau de l’ombre personnelle."

"Connaître et accepter son ombre achemine vers cette modestie qui est nécessaire à la reconnaissance de ses imperfections."

Carl Gustave Jung